Bascule depuis l'arête des cimes de la Cochette
{{ '2018-01-28' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: person_fall

elevation: 3241

nb_participants: 4

nb_impacted: 1

severity: severity_no

author: patrick.meynand

quality: draft

participants

Location

Licence

description

Nous avons pris un départ sous le soleil, avec un peu de fatigue de la veille, mais sans plus. nous ne sommes pas parti trop vite, nous savions que la journée serai longue. Après un peu plus de 4h de montée, nous avons mis les ski sur le sac, chaussé nos crampons, casque sur la tête et cordes sur le sac....La traversée des Cimes de la Cochette est très esthétique et bien gazeuse par endroit (coté F en alpi). Émeric en tête nous alerte sur un premier passage délicat. Je ferme la marche, quand Barbara passe j'ai une crainte de la voir tombé alors que nous avons la corde sur la sac ! Tout le monde passe sans problème... il suffit de faire attention ! Nous arrivons à la fin de l'arête, Émeric et Sylvain nous attendent, Barbara passe le dernier pas délicat, je suis derrière.... Zut ! j'ai l'impression que le sol se dérobe sous mes pieds, (en fait Émeric me confirmera que se sont mes skis qui ont touché le rocher derrière moi et m'ont fait basculé). Je bascule tête la première sur le versant W, par réflexe je me retrouve tête en haut et pied en bas pour chercher mes appuis dans cet étroit couloir de neige (mini 45°) avec toujours mon piolet à la mains gauche. Tout va très vite, une tête de rocher dépasse, juste le temps de passer le bras et je suis stoppé. Je me stabilise sur mes 3 autres appuis (pieds et piolet). Mes collègues me demandent de ne plus bouger, le temps qu'ils descendent en rappel. le temps d'échanger quelques mots, je les rassure en insistant sur le fait que je ressent aucune douleur, très vite (10 mn) Émeric a descendu les 12 ml qui nous séparaient et m'a assuré sur la corde de rappel. J'ai pu faire un machard et je suis remonté à la corde. Après quelques mouvement, j'ai pu confirmer que je n'avais aucune douleur, et nous avons pu profiter tous d'une descente en poudreuse sublime.

place

Les Cimes de la Cochette (Arêtes)

risk

Au 2 passages délicat, Emeric , en tête, nous a alerté. Pour autant, personne n'a suggéré de nous encorder....

time_management

Nous étions dans les temps.... mais nous ne voulions pas tarder.

safety

Nous avions la corde, et l'avons utilisée pour me secourir.... nous aurions certainement dû l'utilisé en encordement (préventif)

increase_impact

Les skis attachés qui dépassaient le bas du sac à dos (env 30 cm)

reduce_impact

La neige qui n'était pas gelé

modifications

s'encorder en arête, même facile.

Associated routes

Associated articles

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca