Avalanche - Goulier
{{ '2018-01-26' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: avalanche

elevation: 2100

nb_participants: 1

rescue: yes

avalanche_level: level_3

avalanche_slope: slope_35_40

severity: severity_no

author: arogues

quality: fine

participants

Location

Licence

description

En testant la pente, j'ai fait partir une grosse plaque (estimation : 20m ou j'étais à quasi 100m de large, défilé sur env. 250/300m de long, épaisseur : 40 cm).

Départ à 8h du matin de Goulier Neige. Je remonte au début par la station et je croise une dameuse. Le conducteur me dit de faire très attention sur les crêtes / me demande si je suis seul..Je prévoyais d'aller au pic de Sarrasi et si cela se découvrait vers 13h (prévision) aller voir le Pic d'Endron.
C'est resté très bouché, donc quand je suis en haut de la station, j'oblique vers la crête NO et c'est assez stable et je monte jusqu'au Pic de Sarrasi. Dans les pentes fortes en dehors des crêtes (>30°) j'ai vu des début de ruptures de plaques. Je suis donc bien resté sur la crête ou je n'ai pas vu de signe d'instabilité (plusieurs planté de bâton à l'envers m'ont fait arriver jusqu'au sol).
Après le sommet je pars vers la face nord. Une fois les zones pelés par le vent passées, je me vache à un becquet et je test la pente. Au premier mini saut tout est partit juste sous moi.
A ce moment je voyais le haut de la station, et j'ai vu que l'avalanche s'était arrêté avant le haut de la station.
Je début 2 virages et je vois que "tout" n'est pas parti. Comme personne n'était dessous, j'ai préféré remonter et descendre par la crête NE. Dès que j'ai eu du réseau j'ai appellé le 112 et PGHM pour confirmer que j'allais bien. Mais cela a pris env. 40 min après le départ de la plaque (pour remonter j'ai chaussé les crampons et une fois dans une zone skiable je n'avais toujours pas de réseau).
J'ai mis du temps à descendre car les nuages étaient revenus et je ne voyais rien et n'étant pas monté par cette crête je n'avais pas mes traces de montées pour m'aider.

Une fois "en bas", je suis allé voir les pisteurs. 2 sont partis sonder avec un chien (il n'avait pas eu l'info du PGHM que j'allais bien et que personne d'autre était dessous). A raison, je me suis fait "expliqué les choses" => j'ai clairement mis en danger les pratiquants de la station si l'avalanche était descendu jusqu'au pistes (et la vie des pisteurs qui sont allé sondés dans une zone non sécurisé).

La plaque est partie sur la neige gelée / verglacée du au rinçage quelques jours avant.

place

Après le sommet, j'ai pris le couloir le plus large.

route_study

Lecture du BERA qui annonçait un risque 3 et de mémoire pente à éviter de Ouest à Sud (en passant par le nord).
J'étais donc pas dans l'orientation la moins risquée.

conditions study

Plusieurs planté de bâtons et vu des cassures de plaques dans les zones raides à la montée.

training

N/A

motivations

Les routes de montagnes étant souvent fermée et ne voulant pas monter trop haut cause vent / nébulosité, et si on ne veut pas faire que de la foret les choix se résigne souvent à partir de stations ...

group_management

N/A

risk

Pas assez.

time_management

N/A

safety

N/A

increase_impact

Entêtement de continuer malgré les signes que j'avais vu de cassure dans les zones raides (>30°).

reduce_impact

Etre vaché.

modifications

Arrêter de sortir seul par risque 3 et surtout arrêter de sortir depuis une station ou je mets la vie d'autrui en danger.

other_comments

N/A

Associated routes

Associated articles

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca