Rocher du Midid : Chute pendulaire de 10 m suite au décrochage d'un rocher
{{ '2017-08-12' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: stone_fall, person_fall, roped_fall

elevation: 1700

nb_participants: 2

nb_impacted: 1

severity: 1d_to_3d

author: FlorentC

quality: fine

participants

Location

Licence

description

Vol pendulaire de 10m en tirant sur un rocher instable.

Déroulement :

Arrivés à 11h30 au Centre Médico-Chirurgical, nous mettons 1h15 pour parcourir l'approche.
Le chemin est bien marqué et la trace GPS nous permet de ne pas nous poser trop de questions.

Nous avons fait L1 (Cheminée humide, 45min), et L2/L3 (longue vire en IV) de la Voie des Pisteurs (30min).

Ensuite nous nous sommes trompés en poursuivant la vire par une cheminée (racher branlant, IV) qui nous ammene à R3 de Jardiland (30min).

De là nous avons continué sur L4 de Jardiland (6b, fissure deverssante, physique). Nous essayons tour à tour en libre pour finalement passé en A1 (gros friends (#1, #2 dans le fissure). Marie passera en libre en second (~1h).

Nous arrivons donc à R4 de Jardiland et nous enchaînons sur L5 (5c/6a, poisseux). En arrivant à R5 de Jardiland, un rocher de la taille d'un micro onde me reste dans les bras. Je prend un vol pendulaire d'une dizaine de mètres. Plus de peur que me mal : j'ai une plaie à la tête (frottement) et une contusion douloureuse au niveau du bassin (impact). Marie me raméne à R4. Nous décidons de désquiper L5 et de réchapper dans les rappels de Jardiland. Marie part en tête dans L5, puis me fait venir (~1h30 dans L5).

En 3 rappels nous sommes au pied de Jardiland (~1h30).

1h15 plus tard nous sommes à la voiture.

Malgré les pluies continues la veille le rocher était étonnamment praticable. Nous avons bien pris soin de partir tard dans la voie. La paroie était ensoleillée le matin, dans la brume une partie de l'après midi et dégagée le soir.

Analyse :

Un enchainement d'évènements nous a conduits à cet accident. i) une erreur d'itineraire nous mène à une voie plus difficile (erreur subjective), ii) le passage en A1 de L4 nous a pris beaucoup d'énergie, iii) L5 poisseux ne nous à pas aidé, iv) le rocher qui se décroche (risque objectif, à mettre en perspective d'une erreur de jugment liée à la fatique accumulée).

place

Rocher du Midi : Jaridland L5

route_study

Les topos n'avais pas été imprimés, mais enregistrés sur le téléphone.

conditions study

Malgré les pluies continues la veille le rocher était étonnamment praticable. Nous avons bien pris soin de partir tard dans la voie. La paroie était ensoleillée le matin, dans la brume une partie de l'après midi et dégagée le soir.

motivations

Nous avons choisi cette voie pour pouvoir poser des points (P2) et pour la grimpe en cheminée/dièdre.

group_management

Marie avait suggéré l'erreur d'itinéraire mais j'étais persuadé d'être à un autre endroit.

risk

Nous avions bien conscience de nous être retrouvé dans une voie plus difficile mais également plus équipé et dont on pouvait plus facilement réchapper.

time_management

Nous sommes resté dans les temps que nous nous étions fixés.

increase_impact

Marie ne me voyait pas au moment de la chute. Cela n'a pas aidé à anticiper la chute.

modifications

1 semaine de repos

other_comments

Plaie à la tête (frottement)
Contusion douloureuse au niveau du bassin (impact)

Associated routes

Associated articles

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca