Aiguille du Grand Laus : Le bonheur est dans le pré - chute de pierre et secours
{{ '2016-08-19' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: stone_fall

elevation: 2400

nb_participants: 5

nb_impacted: 1

rescue: yes

severity: 4d_to_1m

author: Paul Guerin

quality: medium

participants

Location

Licence

description

Il y avait 4 cordée dans la voie. Nous étions en 3ème, suivi par une cordée de trois qui se faisait "pressante".
Pour gagner en tranquillité, notre cordée a décidé de les laisser passer dans L7 plus facile. On s'est donc retrouvé 5 au relais, dont nous en mode "pause" avant que leur leader ne reparte.

Il est malheureusement parti trop à gauche, au dessus de nous, alors que la voie continuait sur la droite. On s'en est rendu compte lorsque une première pierre a roulé, et on lui a indiqué le bon cheminement. En revenant du bon côté, les mouvements de sa corde ont détaché un bloc de la taille d'une tête d'adulte (6-7 kg ?) qui a roulé dans la pente dans notre direction. on a pu que s'aplatir, mais le bloc a touché Sophie dans le dos, sur le côté.

Sophie était consciente, avec des difficultés à respirer. On redoutait une fracture des côtes. On a essayé d'appeler les secours, d'abord sans succès avec mon tél, puis avec difficulté avec celui de Sophie (meilleure antenne ou meilleure position pour capter ?)

Les secours sont arrivés environ 1h après l'accident, m'ont descendu d'abord pendant qu'ils préparaient Sophie pour le treuillage. Elle a ensuite été héliportée sur Briançon pour examens, qui heureusement n'ont pas décelé de fracture.

place

Aiguille du Grand Laus, relais R6 du "Bonheur est dans le Pré"

route_study

Pas de pb de ce côté pour nous, mais le leader de la cordée "pressée" est partie sur une mauvaise ligne. Comme on avait vu la cordée précédente, on aurait pu le renseigner, mais on croyait qu'il les avait vu aussi. Il ne nous a rien demandé.

conditions study

Bon rocher dans la voie, équipement intelligent avec des relais protégés des chutes de pierres du premier de cordée. Mais c'est nettement moins bon à côté, et malheureusement le leader s'est retrouvé pile au dessus de nous.

training

RAS, on avait fait plusieurs grandes voies dans la semaine.

motivations

Bien motivés tous les deux.
Cette course était pour nous un "challenge" de par sa longueur, son accès et son retour complexe.

group_management

Dans notre cordée, tout allait bien, on était d'accord pour laisser passer afin de gagner en tranquillité.

risk

On était en mode "pause" pour laisser passer l'autre cordée. On voulait éviter de se retrouver à 4 ou 5 sur les relais ou de croiser les cordes.
Comme le rocher était à peu près sain dans la voie, on avait pas en tête le risque de chute de pierre à cet instant là.
Nous avions même déposé nos sacs à dos, longés sous nous. Mais nous avions gardé nos casques.

time_management

Nous étions dans le timing que nous avions prévu. Les escalades des trois premières cordées se succédaient naturellement...

safety

Nous avions bien sûr nos casques.
J'avais fait la longueur précédent en tête, et fait un vrai relais sur celui existant : deux plaquettes correctes, et un vieille corde douteuse. J'avais donc placé deux mousquetons à vis et une sangle à moi pour obtenir un point d'assurage triangulé.

increase_impact

Le comportement "pressant" de la cordée qui nous précédait. Vu qu'on allait à la même vitesse que ceux de devant, ils auraient donc du doubler successivement les 3 cordées, ce qui impliquait à chaque fois 5 personnes sur un relais. Certe, ils auraient peut-être gagné 2h sur l'itinéraire, mais à quel prix ? Pour faire un temps, n'aurait-il pas arriver 2h plus tôt, pour être certains d'être les premiers ?
Autre élément, le chois de l'itinéraire de la longueur : le leader a visé ce qui semblait le moins raide, en sortant de la langue de rocher la plus marquée, pour aller dans un terrain d'herbe et de pierraille qui nous surplombait directement. En cas de doute, il aurait pu nous questionner.

reduce_impact

Le fait que tout le monde soit vaché.
Le fait que nous ayons pu nous "aplatir" qui a fait que le caillou n'a pas frappé de plein fouet.
Le fait que nous ayons deux portables, et que nous ayons réussi à capter un réseau (avec difficulté)
Le fait que la météo soit très bonne, sans vent. Lors de l'accident, l'endroit était même au soleil, et la température très agréable.

modifications

Je risque de devenir parano sur le risque de chute de pierre...

other_comments

Pour l'instant, pas de lésion trop grave détectée sur Sylvie. Pour l'instant, elle est limitée dans ses mouvements. Pour être sûr, il faudra attendre qu'elle retrouve son entière mobilité.

Associated routes

Associated articles

Associated outings

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de