Glissade sur névé sous le sommet du Mont Thabor.
{{ '2016-07-16' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: other

elevation: 3000

nb_participants: 4

nb_impacted: 1

rescue: yes

severity: 4d_to_1m

author: Eric Revolle

quality: medium

participants

Location

Licence

description

Ascension du Mont Thabor depuis le refuge par le col des Muandes et le col de Valmeinier par très beau temps.
Juste avant l'arrivée, (altitude 3000 m environ) sur une épaule rocheuse après une traversée ascendante sur 150 m d'un névé une des personnes du groupe a glissé sur 50 mètres dans la pente du névé en longeant l'éboulis situé au pied de cette barre rocheuse.

place

Sous le sommet du Mont thabor sur un grand névé à environ 3000 m d'altitude

route_study

Carte IGN "TOP25" 3535OT

conditions study

Après le col de Valmenier traversée ascendante de 4 gros névés en neige dure avec une couche de neige fondante et glissante tombée l'avant veille

training

Troisième sortie de l'année avec dénivelée supérieur à 1000 m pour la victime.

motivations

Tout le monde était motivé pour faire le sommet du Mont Thabor

group_management

Il s'agissait d'une sortie dans un cadre familial.
Aucune appréhension du groupe sur l'itinéraire emprunté.
Le groupe n'était pas seul sur cet itinéraire aussi bien à la montée qu'à la descente ( environ 20 personnes)
Sortie d'une dizaines d'heure sans problème par ce même groupe la veille par condition fraîche ( tour de la pointe des Cerces)

risk

La présence de névés aussi important à cette saison sur l'itinéraire emprunté n'était pas prévu.
Selon le victime : déconcentration à quelques mètre de l'arrivée sur le rognon rocheux dans une très courte traversée à l'horizontale.
Pas de chaussure rigide (type alpinisme) mais des chaussures de randonnée montante classique de bonne facture et récente.
Pas de piolet et pas de crampons cat l'itinéraire ne semblait pas présenter de difficultés particulières.
1 seul bâton de randonnée pour le victime.
Le deuxième avait été prêté à un autre membre du groupe.
Peu d'expérience en progression à pied sur terrain enneigé pour le victime.
Sac léger.

time_management

Départ du refuge Laval vers 8 h30.
L'accident s'est produit vers 15 H.
L'horaire était tenu pour passé en aller-retour en une douzaine d'heure aller-retour environ depuis le refuge Laval ( Névache)

safety

Pas de matériel spécifique ( corde crampon piolet) pour les 4 personnes du groupe.
Aucune des personnes rencontrées ( une vingtaine) sur cette section du parcours n'en utilisaiet.
Seul la personne la plus expérimentée du groupe était en tête de la progression sur le névé pour renforcer et marquer correctement la trace ( chaussure d'alpinisme rigide).

increase_impact

Glissade à l'endroit le plus raide du névé et en bordure d'un éboulis en pied de barre rocheuse ( voir photographie)

reduce_impact

La victime a pu maitriser sa position tout au long de la glissade en tentant d' éviter des blocs rocheux. Elle a réussi a stopper sa glissade seule.

modifications

Les conditions rencontrées ce jour là (longue traversée sur névés en vieille neige assez dure sous fine couche molle et glissante de neige fraîche en surface ) ne sont pas adaptés à une progression en sécurité avec des chaussures type basket ou chaussure de randonnée semi rigide ( cas de la plupart des personnes rencontrées sur cet itinéraires).

Il est très très souvent sur-estimé ses capacités à stopper seul un départ en glissade sur de la neige type névé quand on est équipé de chaussures inadaptés type basket ou chaussure semi-rigide avec ou sans bâton de marche.
Le ou les bâtons de marche ne semblent pas efficace pour stopper un début et glissade sur neige.

other_comments

Choc probable de la tête sur un rocher de l'éboulis. Lunette de soleil cassée.
Victime commotionné et n'ayant pas perdu connaissance.
Elle présentait un saignement lié une blessure à l'arcade sourcilière ( 10 points de suture).
La victime avait froid ( pantalon trempé).
Deux personnes ont traversé le névé au niveau de la victime pour lui prêter assistance immédiatement et ont prodigué les premiers soins.
La victime avait une trousse de secours dans son sac).
Elles sont restés jusqu'à l'évacuation de la victime. Un grand merci pour leur aide.
Une de ces deux personnes a pu prévenir les secours en remontant le névé pour se se positionner sur l'épaule rocheuse pour avoir le réseau depuis son téléphone portable.
Les secours héliportés sont arrivés environ une demi-heures après l'accident et ont évacué la victime sur l'hôpital de Briançon.
Le reste du groupe à fait demi-tour et est revenu par l'itinéraire de montée avec un détour par le col de Névache via le lac des glaciers . Sur ce versant le téléphone portable fonctionnait et nous avons pu avoir des nouvelles de la victime vers 17 h.

Associated routes

Associated articles

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de