Chute de pierres dans la Voie des Trous
{{ '2015-07-04' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: stone_fall

nb_participants: 11

nb_impacted: 1

severity: 4d_to_1m

author: Florence B

quality: medium

participants

Location

Licence

description

Stage pour valider l'initiateur terrain d'aventure FFCAM.
4 cordées de 2 dans la Voie des Trous (+1 cordée extérieure au groupe devant nous, loin devant nous, je n'en parlerai pas)
1 cordée de 3 dans la variante à Pétiole

La première cordée de 2 attaque L6 (système de dièdres).
Le leader de la cordée de 3 grimpe dans L4 de la variante à Pétiole, les deux seconds sont à R3.
Deux leaders de cordée de 2 se trouvent à R4 de la Voie des Trous : la seconde d'une des deux cordée n'est pas très bonne grimpeuse et nous comptons utiliser la corde de l'autre cordée pour faire une corde fixe dans la traversée. Les deux seconds (dont moi-même) sont donc à R3.
Enfin la dernière cordée de 2 vient d'arriver à R3 qui est confortable et sous un léger surplomb.

La corde de la première cordée qui se trouve dans L6 fait partir un gros bloc. Celui ci passe sur la gauche du leader dans la Variante à Pétiole sans l'inquiéter, ricoche sur les dalles en dessous du couloir de L6, passe à proximité de R3 de la Variante à Pétiole et atterri sur la vire où se trouve R3 de la Voie des Trous en nous frôlant. Nous avons le réflexe de bien se plaquer contre la paroi. Des satellites ricochent sur une bonne dizaine de mètres de largeur autour de nous.

Bilan :
Pas de blessé grave. Un mollet égratigné avec un bleu conséquent + une entorse de la cheville (qui mettra 48h à se déclarer, sûrement grâce/à cause de l'adrénaline)
Côté matériel, sur les 3 cordes qui se trouvaient entre R3 et R4 de la Voie des Trous (1 joker et les 2 brins d'une corde à double) 2 (la joker et un des brins) sont coupées nettes à 4m de R3. Le bloc qui a atterri sur la vire a également coupé les 2 brins de la corde de rappel qui était sur la vire. Au final, la joker est raccourcie de 5m, un brin du rappel de 10m et un autre de 20m. La corde de la dernière cordée n'est pas touchée.

Hormis un petit état de choc qui passe rapidement et une jambe un peu douloureuse mais sans plus, tout le monde va bien. La descente en rappel à partir de R3 est merdique tout comme le retour sur le sentier (approche casse-gueule). Les difficultés techniques sont passées, il ne reste que des longueurs faciles. Finalement, on prend la décision de terminer la voie.
Le leader de la dernière cordée rejoint R4 de la Voie des Trous en vérifiant les cordes en place. Tout le monde repart après avoir mis au propre les cordes coupées.

place

Voie des trous au Petit Bargy

route_study

Le responsable du stage et le guide qui nous encadrait avait déjà parcouru la voie 2 ans auparavant.

conditions study

Grand beau, pas de risque d'orage.
Une cordée déjà engagée lorsqu'on arrive au pied.

training

Tous les leaders avaient le niveau technique suffisant.
Tous les participants étaient en bonne condition physique.

motivations

C'était une voie dans notre niveau pour mettre en situation d'encadrement.

group_management

L'ambiance du groupe était bonne.

risk

Pas de signe avant coureur.
Après la chute de pierres, nous avons pris le temps de soigner les bobos, d'étudier la situation pour enfin décider de continuer.

time_management

Sans conséquence

safety

Sans conséquence

increase_impact

C'est la première cordée du groupe (mais pas la première de la journée dans la voie) qui fait partir le bloc et nous étions en dessous dans la voie, sur la trajectoire de celui ci.
Le couloir qui compose L6 est un entonnoir à pavasses, n'importe qui ou quoi (bouquetins, vent) pourrait déclencher une chute.

reduce_impact

Port du casque (quoique si le bloc avait atterri 30cm plus proche de la paroi, il n'aurait certainement pas servi à grand chose pour ma part en tous cas)
Le fait d'être plusieurs cordées à R3 : on a pu vérifier l'intégrité (ou non) des cordes entre R3 et R4 et donc rejoindre sereinement R4 ou "raccommoder".

modifications

Pas de gros impact sauf que je choisis avec (encore plus de) précaution mes voies (rocher médiocre à moyen dans les CR -> c'est pas pour moi) et que je n'encadre pas n'importe qui sur n'importe quoi (avant non plus, mais encore plus maintenant)

other_comments

Les blessures physiques n'ont pas eu beaucoup d'impact : le lendemain, je grimpais et marchais quasiment normalement. La cheville a commencé à gonfler et faire mal au retour du WE. Au final, légère entorse sur le dessus de la cheville (flexion uniquement, pas en torsion). Après visite chez l'ostéo, première amélioration (dégonflage et douleur très atténuée). Aucun arrêt de travail. Pas vraiment d'interruption dans la pratique, mais un an après il m'arrive de sentir légèrement ma cheville lorsque je force dessus.

Associated routes

Associated articles

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca