Plaque au verrou des Doménon
{{ '2007-01-05' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: avalanche

elevation: 2400

nb_participants: 4

nb_impacted: 1

avalanche_level: level_na

avalanche_slope: slope_30_35

severity: severity_no

author: Bruno Besson

quality: medium

participants

Location

Licence

description

Ça date un peu tout ça... et en plus ça a été pour diverses raisons un sujet un peu tabou. Dans mes souvenirs, très très peu de neige les jours précédents (un Chamechaude sans neige au 30 décembre ?), c'est tombé la veille et peut-être un peu aussi avant. En quantité (genre 40cm ?).

On s'était retrouvé autour du nouvel an, et comme d'habitude quand on se retrouve on voulait faire un peu de montagne. On s'était dit que faire une sortie à ski serait sympa. Je n'avais clairement aucune expérience (1 stage de ski de rando vers 17 ans avec l'UCPA mais avec un guide qui se préoccupait plus de son chien que de nous apprendre à faire du ski de rando), 1 ou 2 sorties à côté peut-être.

J'ai laissé ceux qui semblaient savoir gérer sans trop chercher à m'impliquer dans le processus. Le choix a été fait d'aller en direction de la Croix de Belledonne et de voir où on s'arrêterait. Ça m'a surtout semblé bien long 1700m de déniv !

La course elle même s'est plutôt bien passée jusqu'au col de la Pra. Finalement plutôt en forme jusque là j'ai commencé à tirer un peu la langue. On sentait bien que les pentes au dessus du lac du Crozet étaient chargées quand même. En approchant du verrou, on décide de s'espacer. C et R sont un peu devant, je dois être juste derrière L.

Malgré les consigne, je me retrouve à être trop près de L. Je dois être au 2/3 de la pente quand j'entend craquer au dessus. À peine le temps de voir un truc débouler au dessous, de me dire que je dois me barrer et je me fait embarquer. Fauché au niveau des jambes, je glisse sur le dos sans jamais me faire recouvrir. Mais sans faire grand chose non plus d'ailleurs. Pas le temps de réaliser que tout s'arrête déjà plus ou moins. J'ai du descendre ~40m ? Je m'arrête pris aux genoux, et un bâton perdu. Pas de bobo. C et R, qui ont déclenché la plaque à la sortie du verrou, sont au dessus. L à côté de moi n'a pas été pris, étant au bord gauche quand j'étais plutôt à droite vers les rochers. Il a pu me suivre du regard tout du long.

Cassure assez épaisse (cf. photo), mais volume pas très important, heureusement !

Retour la queue entre les pattes à la voiture et avec style 1900 sur un bâton.

place

Verrou sous le lac du Petit Doménon

route_study

Clairement, j'ai suivi sans réfléchir.

conditions study

Chûtes de neige importantes sans vraie sous couche le(s) jour(s) précédents.

training

Niveau technique à ski OK, physique aussi à peu près, par contre grosses lacunes en nivologie (et d'expérience en ski de rando globalement). Je ne parle que de ma pomme.

motivations

On était un groupe d'amis habitué à faire de l'alpi ensemble depuis quelques années, il était évident qu'on essaierait de faire un tour en montagne. On avait dû parler de ski de rando les jours auparavant, c'était quelque chose d'assez peu pratiqué pour la plupart d'entre nous.

group_management

Clairement - pour moi - manque de communication et de réflexion quant à l'objectif.

risk

On va retenir qu'on a au moins eu conscience que ça puait un peu et on a décidé de s'espacer. Mais mauvaise mise en pratique de cette décision.

time_management

Pas de soucis de ce point de vue là.

safety

Vérification des DVA au début de la course. Tout le monde était équipé d'APS.

increase_impact

Un gros manque d'expérience et de réflexion...

modifications

Depuis, j'essaye de réfléchir... (si ça pouvait marcher à chaque fois !). Il parait que ça aide.
En tout cas, ça a vraiment changé mon approche du ski de rando (pas d'imapct sur mes autres activités telles que l'alpi). Pas immédiatement, parce que je n'en ai pas fait de manière régulière avant 2011 ou 2012. Mais par contre, je prends toujours au moins un minimum de temps pour savoir dans quelle course je me lance et essayer de me faire mon opinion (ce qui ne m'a pas empêché plusieurs fois de faire confiance à ceux qui m'emmenaient - mais toujours avec un zeste de réflexion quand même sur la course).

Le vrai problème est que quelques années plus tard, je me trouve toujours assez mauvais du point de vue de l'étude des conditions (j'espère me tromper un peu quand même)

Associated routes

Associated articles

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de