Dents de Bertol : Selle 3457 couloir SW "Charlie" → Chute
{{ '2015-04-11' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: person_fall

elevation: 3200

nb_participants: 1

nb_impacted: 1

rescue: yes

severity: 4d_to_1m

author: Martin Gerbaux

quality: medium

participants

Location

Licence

description

Excellent regel nocturne. Neige dure sur tout l'itinéraire.
Couteaux utiles pour s'élever sur la moraine entre les 2 bastions rocheux.
Montée du premier couloir en S4 à pied. De nouveau à ski pour rejoindre le cône d'avalanche.
Ascension du couloir en crampons-piolet, neige dure glacée au centre car le couloir est "goulotté". Rive gauche, neige un peu plus meuble. Dernière pente de sortie orientée N en poudre légère, enfoncement au genou.
Descente des 2 tiers supérieurs à 50° très prudente : Couloir assez étroit et très difficile à skier sereinement, adrénaline au maximum. Neige irrégulière, goulottée, dure ou glace de surface.
Malgré son orientation SW, le couloir est très encaissé et ne voit pas le soleil avant 13-14h.
Arrivée au dernier tiers, la pente diminue et le soleil semble avoir détendu cette neige dure : mauvais jugement. Faute de concentration, enclenchement de mon virage, les carres décrochent et je perd l'équilibre. Impossible de crocher les carres pour enrayer la chute.

Quand même une belle frayeur.
Je pense avoir fait de mauvais choix tout au long de ma course : météo, orientation couloir, conditions de neige, mauvais timing horaire, skis non adaptés à la neige dure (trop light)...
Et malheureusement, les mauvais choix se payent... au tiers inférieur du couloir, mes carres ont décrochés. Rien à faire, impossible d'enrayer ma chute sur une centaine de mètres, ça va tellement vite sur une neige dure glacée en pente raide.
J'ai terminé ma chute dans le cône d'avalanche en neige meuble. En voyant le sang sur la neige et en ressentant une douleur costale, j'ai immédiatement appelé les secours en leur donnant mes coordonnées GPS. Hélicoptère Air Glacier et passage par les urgences à Sion. Un grand merci à toutes les personnes sauveteurs et urgentistes !
Rien de grave, rien de cassé. Quelques blessures/dermabrasions au visage (heureusement, j'avais le casque) et surtout une belle brûlure (2ème voir 3ème degré) au coude gauche. Ma manche de veste de ski s'est retroussée sur elle-même pendant la chute et mon coude à nu a frotté la glace abrasive.

Hâte de retourner en montagne

Associated routes

Associated articles

Associated outings

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca