Pointe de Vaudaine : Versant W - chute de 2 personnes dans le couloir
{{ '2006-04-17' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: person_fall

elevation: 2100

nb_participants: 3

nb_impacted: 2

severity: severity_no

author: Paul Guerin

quality: medium

participants

Location

Licence

description

Sortie à trois, avec 2 expérimentés, et 1 plus novice.
La neige est correcte, mais le début du couloir est raide et impressionnant, à plus de 40°.
Je suis devant, l'autre expérimenté ferme la marche, notre nouveau est au milieu.
Je fais un virage et attend qqs m en dessous, "au cas où".
Il hésite bcp, je l'incite à y aller, il tente le coup.
Il tombe dans le virage, j'essaye de le retenir.
Roulé boulé impressionnant à deux, je ne déchausse pas et me retrouve par chance 20m plus bas sur le bonhomme que je tiens tjrs, avec un carre dans la neige, en bonne position pour freiner le tout. On s'arrête, ca va.

La partie raide est passée, mais j'ai très mal à la jambe.
Je me mets d'accord avec Rémi (qui ferme la marche), qui s'occupe de notre nouveau, et je rentre seul, en descendant en téléphérique pour préserver ma jambe, que je craignais abîmée.
Les deux autres descendent à ski, on se retrouve à la voiture.

Au final : fort mal de jambe pour moi, et un bâton définitivement tordu

place

Partie la + raide du couloir, en haut de celui-ci

route_study

RAS, je savais qu'il y avait un passage raide, mais nous n'étions jamais venu avant

conditions study

Conditions très bonnes, en neige et en météo

training

Niveau de ski du nouveau trop juste pour ce passage.

motivations

Le nouveau était hésitant, c'est moi qui l'ait "poussé au crime", parce que les conditions étaient bonnes

group_management

Très bonne

risk

J'ai sous estimé le risque de chute dans ce passage.
J'ai cru que j'arriverais à l'arrêter facilement s'il manquait son virage.
J'ai sous-estimé la difficulté de sécuriser de cette façon.

time_management

RAS

safety

J'étais qq m en dessous pour l'arrêter.

increase_impact

J'ai appris depuis que pour arrêter la glissade d'un équipier, il faut soit même ne pas être statique. Il aurait fallut que je descende en dérapage pendant qu'il faisait son virage, de manière à pouvoir arrêter progressivement deux personnes en même temps.
Une autre erreur était peut-être de trop l'inciter à se lancer. Lui ne le sentait pas, il uarait pu descendre le passage avec peu de risque en crampons.

reduce_impact

J'ai effectivement réussi à l'arrêter, mais avec qqs dégâts pour moi.
Au moins n'est il pas allé se fracasser sur les rochers en bord de couloir plus bas.
Le fait d'être trois a facilité la gestion post-accident : Rémi s'est occupé du nouveau, je me suis occupé de moi.

modifications

Je n'incite plus les personnes qui ne "sentent pas" un passage à se forcer si je pense qu'il y a le moindre risque.
Et si un jour où je devrais refaire cette manip, j'assurerai de manière dynamique, en dérapant en même temps.

other_comments

J'ai eu peur pour ma jambe, je redoutais casse ou autre.
C'est pour ça que je suis parti rapidement, seul et "sur un ski", en direction du téléphérique.
Au final, à part le bâton, rien de cassé, et plus de peur que de mal

Associated routes

Associated articles

Associated outings

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca