Plaque de printemps à la montée au Refuge de la Turia
{{ '2015-04-20' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: avalanche

elevation: 2300

nb_participants: 1

avalanche_level: level_na

severity: severity_no

author: Fabien Quétier

quality: medium

participants

Location

Licence

description

On avait bien anticipé que ce versant E devait être bien chaud, mais on avait tablé sur un temps couvert. Bien qu'arrivés à la Gurraz avec le soleil, on s'est décidé à monter quand même. Erreur! On commence par 300m de portage, jusqu'à approx. 2000m. Ensuite, la neige a bien chauffé mais c'est pas trop raide (sentier d'été) alors on avance. Arrivés à hauteur des chalets du Cousset, le ressaut qui fait suite est assez intimidant. On aurait mieux fait de s'arrêter là pour faire bronzette.

On décide de s'espacer, et de monter vers la gauche : ça l'air moins raide, et c'est mieux exposé (NE plutôt que plein E). Arrivés sur l'épaule, on doute : on traverse vers la droite, sous les barres ou on remonte la pente E qui nous domine ? On décide de partir à droite pour profiter d'une trace, et d'une pente qui avait l'air moins raide. La neige est très hétérogène, avec des sections qui portent bien, et d'autres pourries (plutôt autour des rochers). C'est en arrivant vers la fin de la traversée, après avoir décidé d'éviter le haut du goulet (contourné par le haut), que la plaque a été déclenchée 1 à 2m sous la trace.

La cassure devait faire ~7m de long, sur 20-30cm de haut (on est pas allé voir). La plaque a entrainé une coulée conséquente qui a atteint le plateau d'en dessous, sans atteindre les chalets. Heureusement, elle n'a pas emporté toute la pente au dessus du goulet. Le reste de la troupe est reparti vers l'épaule, pour monter ensuite par la pente qu'on avait délaissé : elle avait moins de neige mobilisable (moins d'épaisseur) et n'était sans doute pas plus raide. On s'est tous rejoint au refuge.

Au final, plus de peur que de mal, mais aussi une succession d'erreurs assez classiques. D'abord l'horaire et les conditions météo-nivo. Ensuite, l'entêtement à "aller voir".

place

Plaque déclenchée dans un goulet raide sous la croupe qui marque le bord du plateau sur lequel se situe le refuge (à approx 2300m), alors qu'on reprenait une ancienne trace qui passait au dessus du goulet. La zone de rupture était sans doute à plus de 35°, mais pas extrême (<40°?). On est pas allé mesurer. La cassure devait faire ~7m de long, sur 20-30cm de haut (on est pas allé voir). La plaque a entrainé une coulée conséquente qui a atteint le plateau d'en dessous, sans atteindre les chalets.

conditions study

Pas de sortie récente dans ce secteur. On a donc utilisé le bulletin et des informations collectées auprès des tiers. On a demandé son avis au gardien du refuge.

group_management

3 personnes, plutôt vigilantes.

risk

On a évalué les risques à chaque changement de pente / exposition, ce qui nous a conduit à modifier notre choix d'itinéraire et à nous espacer.

time_management

On est parti plus tard que prévu, au printemps. Cf description complète.

safety

On s'est espacé, puis le groupe en arrière de l'avalanche a choisi un autre itinéraire.

modifications

Pas de changement.

other_comments

Pas de victime. Aucune conséquence.

Associated routes

Associated articles

Associated outings

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de