Avalanche dans le Couloir NE du Mont d'Or
{{ '2010-01-23' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: avalanche

elevation: 2100

nb_participants: 2

nb_impacted: 1

avalanche_level: level_2

avalanche_slope: slope_40_45

severity: 4d_to_1m

author: Frédéric Bunoz

quality: medium

participants

Location

Licence

description

Neige poudreuse dans les versants froids sinon transfo.
Couloir : Alternance de neige avec + ou – de cohésion. Le centre du couloir est parfois en neige plutôt dure dus à la neige qui avait coulé.
Jusqu’à 50m de la sortie du couloir la dominance va à de la neige poudreuse posée sur un fond dur. Ensuite ça se gate, neige sans cohésion parfois jusqu’au sol. 20m sous la corniche c’est de la graille et expo. Neige meuble sans fond posée sur les rochers, plein de trous etc.

Je propose au Chedr de chausser là et de descendre une fois la NE puis de remonter sur nos traces et de descendre ensuite une autre pente. (NO, SE)
On se concerte un peu et sommes tout les 2 assez d’accord pour dire que ce n’est pas des conditions tout à fait optimum de neige mais qu’en étant prudent ça devrait le faire sans trop de problème.

Je pensais plutôt avoir du sluff ou des accumulations qui pourraient couler au passage du skieur. Je pensais qu’en alternant 2, 3 virages à droite, traverser puis enchainer 2, 3 virages à gauche en cherchant a se protéger et en restant attentif que ça le ferait.
En montant, je n’ai pas décelé de plaque à vent, seulement quelques accumulations tres zonale de quelques mètres de diamètre.

On s’équipe alors prêt à partir. Je commence et balance mon 1er virage, à peine celui-ci déclenché que la pente se met en mouvement. J’essaie de finir mon virage et espère avoir le temps de me mettre à couvert à droite, j’y suis presque mais pas suffisamment, la pente me ramasse l’arrière des skis, me couche. Mon 1er ski se déclenche, je prends de la vitesse rebondis, une fois, deux, trois ?? Avale de la neige. Le ski droite est toujours accroché à la jambe, celle-ci se tord sur la rotule et le ski s’arrache. Je descends assez vite, je me débats, essaie de me retourner.
Finalement, je rebondis et freine un peu, super ça va s’arrêter. Boom ! Un paquet de neige me percute et je repars tête en bas. Je vois le coude du couloir devant moi. Derrière ce coude marqué par un petit collu c’est 150m de barre rocheuse – si je vais tout droit c’est réglé, si la neige me fait prendre à droite j’ai encore mes chances, ouf c’est à droite.
Comme dans une machine à laver, je fais des tonneaux, puis je me souviens que des freerideurs disait dans un film que lorsque l’on est dans une avalanche fallait mettre les bras en croix ???? alors je mets les bras en croix, ça freine et je me retrouve les pieds en bas sur le dos, je plante les chaussures dans la neige et petit à petit ça freine, la neige continue en bas de la pente et moi je me relève un peu sonné mais content de respirer et d’être debout. Chedr me rejoint et on est assez content de voir nos tronches :-).

Avec un genou en vrac, je rentre péniblement à la maison. C’est dans 3 heures que la douleur va devenir vraiment sympa…

Refaire le film de la journée et chercher les erreurs maintenant : je relis le bulletin, analyse et re-analyse, pense à la neige trouvée, essaie comprendre et donner une explication réaliste. C’est peine perdue je pense, le manteau neigeux était tellement inconsistant sur des toutes petites zones. J'essaierais de faire mieux la prochaine fois.
Je suis plutôt content d'avoir eu tant de chance sur ce coup là et puis Chedr qui se tenait juste au dessus de moi n'a rien eu non plus. C'est le principal.

place

Altitude et géoref approximatifs.

Associated routes

Associated articles

Associated outings

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca