Avalanche aux Grands Creux (Six Manouvray)
{{ '2011-03-21' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: avalanche

elevation: 2709

nb_participants: 1

avalanche_level: level_3

avalanche_slope: slope_30_35

severity: severity_no

author: foudeforet

quality: medium

participants

Location

Licence

description

Parti pour faire un itinéraire dans le secteur des Angroniettes, mais en voyant la combe qui mène au Six Manouvray vierge, je me dis que cela sera moins dangereux. Hop c'est partie.
A la montée j'évite les pentes les plus raides, et je vais au point 2709m (Les Grand Creux, au sud des Six Manouvray). La descente fut excellente, en grandes courbes, neige très homogène. Trop bon, je remet cela... surtout la trace de montée est faite et qu'il reste encore des hectares de vierge. Il faut en profiter, objectif tracer toute cette combe.
30m sous la crête, en faisant une conversion au pied d'un rocher, je déclenche une avalanche: cassure de 80cm, 200m de large et un dépôt pas loin de 1km plus bas !!! Ouf personne avec moi... Ouf je ne suis pas dedans... Oufs ...
Et bien voilà mon vallon est ravagé plus vite que je voulais :-) (Voir photos) J'appelle le 144 pour dire que tous va bien, pas besoin de secours.
Je redescend en reprenant + ou - l'itinéraire de monté cette fois, en évitant les pentes raides. C'est encore trop bon, je décide de remonter.
En remontant, je déclenche une nouvelle plaque: elle part 15m au-dessus de moi et mes spatules sont à la limite, je n'ai qu'à faire des grands pas pour m'en sortir re-ouf. Elle est plus petite cette fois: "que" 80m de large pour une cassure de 50-80 jusqu'à 1.20m, et un dépôt 100m plus bas ... re-ouf personne avec moi: l'avalanche recouvre les traces de montée et de descente. Cette fois, je n'appel pas les secours car je suis bien visible (et à force ils vont en avoir marre de mes appels :-) ).

OK cette fois je rentre...
Arrivé à la voiture (sain et sauf), je réalise que j'ai descendu avec une cale de montée :-) (je pense qu'il n'y a pas beaucoup de monde qui arrive à le faire !!! :-) )

En résumé:
1ere avalanche - déclenchement :
- 11h30 (neige encore froide)
- après 2 traces de montée et 1 trace de descente,
- en touchant des grains anguleux à proximité d'un rocher,
- cassure d'environ 80cm, largeur 200m, longueur 800m,
- pente de 35° environ
- exposition NNE
2éme avalanche - déclenchement :
- à 13h (neige encore froide)
- au 3éme passage en montée et 1 trace de descente,
- en sortant de l'avalanche,
- cassure d'environ 80cm (jusqu'à 1.20m), largeur environ 50m, longueur 120-150m.
- pente inférieur à 35°
- exposition NE

Les 2 avalanches ont la même cause: les grains anguleux (gobelets): pas de plaque à vent, ni accumulation, ni de neige lourde/humide.
Les grains anguleux sont toujours en place. C'est sur la couche de regel qui fait le plan de glissement. L'avalanche part dès qu'il y a une instabilité dut un tassement des grains anguleux (provenant d'une vibration et une action mécanique). Pas question de surcharge: 70+10kg face aux tonnes de neige ne font rien. Et elles ne se déclenchent pas du 1er coup!!

En conclusion: ce printemps, il faut absolument pas (plus) skier les pentes NO, N et NE !!! Aucune transformation du manteau neigeux ne peut effacer le danger. Il reste les faces sud, avec le peu de neige qu'on sait... Certaines pentes N très couru, peuvent présenter une meilleur stabilité, mais jusqu'à quelle point?

NB1: je ne suis pas nivologue professionnel, alors prenez mes analyses comme vous vouliez!
NB2: il reste encore des hectares d'excellente neige vierge: qui est volontaire??

place

Six Manouvray : Depuis la Fouly

modifications

Toujours actif mais avec moins de risque (un renoncement moins tardif).

Associated routes

Associated articles

Associated outings

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca