Grand Sorbier : Couloir E en boucle par la Petite Vaudaine (avalanche)
{{ '2013-03-15' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: avalanche

elevation: 2130

nb_participants: 1

nb_impacted: 1

avalanche_level: level_2

avalanche_slope: slope_35_40

severity: severity_no

author: La Baltringue

quality: medium

participants

Location

Licence

description

Une rando qui me faisait rever. Beau temps annoncé vendredi , 10 à 15cm de fraiche, risque 2 en dessous de 2500, tout parait OK.

Sauf que... à la fin de la boucle en haut du couloir W de Vaudaine, j'ai fait partir une plaque qui a purgé tout le couloir. La plaque m'a fauché et j'ai descendu tout le couloir sur les fesses. Aucun bobo pour moi, pas trop peur sur le coup car j'ai vite vu que je ne serai pas enseveli, le gros de la neige étant devant moi. Enorme frayeur à posteriori par contre.

Analyse a posteriori :

c'est très simple, ca craignait et je le sentais, mais l'envie a été trop forte, j'ai été stupide. la situation ne concordait pas avec le BRA, beaucoup plus de neige fraiche. Avec le vent, sur le fond dur du au soleil des jours précédents, ca faisait une situation risquée bien prévisible.

Et je l'ai senti, mais la montée au sorbier, avec peu d'accumulations m'avait mis en confiance. Le couloir Est, vu du haut, était splendide, en poudre. J'aurai du renoncer à ce moment en me disant que :

1- le vent continuait à creer des accus.
2- seul quand il y a autant de neige fraiche, dans un vallon dérobé, c'est trop risqué
3- le couloir de Vaudaine est raide, avalancheux et tournant. Je le savais, j'avais en mémoire un article du blog de Lionel Tassan relatant une avalanche dans ce couloir.
4- Il devenait impossible de renoncer à la fin de la boucle...

J'ai eu une conduite irrationnelle, du surement à un excès de confiance, et aussi au plaisir de réaliser une sortie qui me tenait à coeur dans de la super neige. Bref, stupide de chez stupide.

quelques mots sur l'avalanche : sentant le couloir scabreux, je prends 2 gros appuis au début. RIen ne se passe. Du coup je me lance, et ca part. Derrière moi la plaque me fauche, et devant je vois que tout purge. Heureusement il y a peu de neige derrière moi, je vois que je ne serai pas enseveli et que je vais faire de la luge sur le fond dur. J'ai juste peur de me prendre les rochers bordant le couloir, mais je me retrouve vite en bas sans aucun bobo. J'ai par contre perdu mes skis (mes lanières-fusibles ont bien marché !), je n'en retrouverai qu'un seul (assez haut, pas enseveli).

Une sacrée leçon, qui va radicalement changer ma pratique

place

Haut du couloir W de la Vaudaine.

route_study

Itinéraire en boucle qui ne facilite pas le demi tour... j'avais quasiment fini.

conditions study

Risque 2 en dessous de 2500m et 3 au dessus. J'étais vers 2200m...

training

aucun souci de ce coté

motivations

  • itinéraire noté depuis longtemps
  • beau temps
  • Neige fraiche de la veille promettant un excellent ski

group_management

seul...

risk

J'ai senti les risques, dès le début : fort vent donc fort transport de neige de grosses accumulations. Mais la montée vers le sorbier, bien saine m'a rassuré. De plus l'envie de réaliser cet itinéraire, le plaisir de tracer seul, la bonne neige, le beau temps ont pris le dessus sur les doutes.

time_management

pas de soucis de ce coté là

increase_impact

RAS

reduce_impact

l'avalanche est parti sous moi, donc pas d'ensevelissement. J'ai toujours préférer attaquer les couloirs à vue qu'en les remontant pour cette raison.

modifications

J'ai décidé de ne plus faire de sorties seul par neige récente dans des itinéraires non surs (pentes >30).
Je fais plus souvent demi tour...

other_comments

RAS

Associated routes

Associated articles

Associated outings

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca