Combe à Marion (Couloir N des Aravis) ou comment finir sa saison betement
{{ '2010-04-02' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: physical_failure

elevation: 2200

nb_participants: 1

nb_impacted: 1

severity: more_than_3m

author: Jean-luc Bocquet

quality: medium

participants

Location

Licence

description

Arrivée tardive pour satisfaire obligations familiales, je m'engage sans tarder dans la montée en trouvant une bonne trace.
Comme le soleil chauffe, je regarde du coin de l'oeil les corniches qui surplombent. Croisé vers le rocher central, 2 personnes qui descendaient.
Avec peu de traces dans le couloir, je me régalais déjà de la descente quand dans une conversion amont à peine 50m sous le col dans la partie raide du couloir, mon genou gauche craque fort en posant le ski. Je m'écroule dans la poudreuse et me relève tant bien que mal. Je tente de continuer la montée mais je sens quand même une douleur au genou. Ayant promis d'etre prudent et sérieux, je décide d'arrêter là et de descendre au mieux. La descente a été superbe mais je n'ai pas trop envoyé ne voulant pas trop forcer sur le genou.
Dans l'après midi, le genou me fait mal et j'arrive plus vraiment à le bouger : docteur + radio = Arrachement osseux du ligament interne de la rotule !!!! 4 à 6 semaines d'immobilisation !!! Saison finie

place

Dans les 50 derniers de la combe à Marion avec 50cm de poudreuse

route_study

Itinéraire classique

conditions study

Chute de neige la veille. Grand beau avec plus de 50cm de poudreuse dans le couloir

training

en forme car revenait de 4 jours de rando dans l'ubaye après une saison avec pas mal de randos. Peut etre la fatigue accumulée !!

motivations

sortie proche dans le temps imparti et selon l'horaire tardif de départ. Motivé par la poudreuse qui était tombée.
sortie que je fais régulièrement une à deux fois par saison depuis des années.

group_management

seul!!!

risk

les risques du jour étaient : la quantité de neige et la stabilité qui était assez bonne. Présence de corniches surplombant le couloir qui incitait à ne pas trainer dans la partie exposée.

time_management

horaire tenu à la montée. Pas d'impact de la gestion du temps

reduce_impact

redescente immédiate en limitant les efforts

modifications

Désormais appréhension pour savoir si les genoux vont tenir (jamais posé la question avant). Je pars souvent avec les genouillères maintenant.
Autre point : j'ai arrêté la rando seule alors que c'était une pratique régulière pour moi.

other_comments

Genou gauche toujours faible et sensible après 5 ans
Puis quelques mois après l'incident (novembre 2010)problème de fissure osseuse sur la tête du fémur + algodystrophie fémur/hanche coté droit sans que l'on arrive à relier ceci à l'incident initial. Pas de cause trouvée par la médecine!!!! inquiétant
au final quasi 3 ans d’arrêt des randos avant de retrouver la capacité sans trop de douleur et appréhension.

Associated routes

Associated articles

Associated outings

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de