Grand Colon : Face N
{{ '2015-02-20' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: person_fall

elevation: 2250

nb_participants: 2

nb_impacted: 1

severity: severity_no

author: LaBique

quality: medium

participants

Location

Licence

description

Après une montée assez tranquille, on bascule dans l'ombre de la face. L'étroiture est OK, j'arrive à y claquer 3 virages en prenant garde à quelques cailloux affleurants, je me sens solide sur mes skis. La pente qui suit se présente bien, des petites bosses et pas mal de poudreuse, j'enchaîne les virages avec plaisir. La pente se réduit et je vais chercher les tas de poudreuse sur les côtés. Quand tout d'un coup, alors que je déclenche un virage, ma spatule enfourne dans un tas de neige et le ski se plante - faute technique ou trou dans cette neige qui semble parfois peu épaisse ?
Du coup je pars instantanément pour un vol plané , et à la réception c'est la machine à laver, ballotté dans tous les sens, je sens que la glissade accélère. Je me dis que je vais essayer de me mettre en araignée, je bascule sur le ventre et je sens mon genou se tordre violemment. Je me retrouve bien en araignée, mais la tête en bas et ma glissade ne ralentit pas. Du coup je me bagarre pour me retourner, j'y arrive, ça freine, ouf ! Je suis arrêté "en canard" avec les deux skis aux pieds, j'ai juste un genou un peu endolori, je fais vite signe à mon coéquipier pour le rassurer, lui qui m'a vu passer en vrac à côté de lui puis filer dans la pente.

Après vérifications d'usage j'ai pu finir la descente - enfin quand même à un train de sénateur

place

Face N du Grand Colon, pente sous le goulet final

training

Première course de ski un peu sérieuse pour moi cette saison, je pars assez décontracté pour la face N du Grand Colon: les conditions promettent d'être bonnes, et ne l'ai je pas déjà skiée il y a trois ans ?

safety

Freinage en araignée en pente de neige avec manœuvres de retournement

increase_impact

Non-déclenchement des fixations => foulure du genou

reduce_impact

Présence de neige poudreuse en surface
Non-déclenchement des fixations => manoeuvre de freinage plus efficace ?

modifications

Je copierai 100 fois "dans un couloir même peu pentu je ne fais pas le kéké dans la poudreuse et je reste modeste même si je me sens à l'aise parce que la descente ressemble à une piste noire" ; c'est vraiment pas bien malin de vouloir envoyer du gros à la première descente de la saison. Là où je suis tombé la pente était d'environ 40° et la neige relativement douce, c'est fou le mal que j'ai eu à m'arrêter même dans ce genre de conditions - avec il est vrai un vol plané qui m'a propulsé à une bonne vitesse initiale. J'ai tout de même eu de la chance : avec une pente plus raide ou une neige plus dure il y aurait sans doute eu plus de casse.
Aucun de mes skis n'a déchaussé, ni sur le "planté" initial, ni sur tout le roulé-boulé qui a suivi. Je me demande s'il faudrait que je desserre mes fixs dans un tel cas ou si au contraire je ne me serais pas fait plus mal avec des ski qui me suivent au bout des leash. J'ai re-réglé mes fixations à la valeur préconisée par le fabricant (- 1 point de dureté)
Un avertissement sans frais dont je me souviendrai.

other_comments

Foulure du genou, douleur légèrement gênante dans les activités de montagne pendant plusieurs semaines.

Associated routes

Associated articles

Associated outings

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca