Avalanche au couloir NW du Petit Van
{{ '2002-11-17' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: avalanche

elevation: 2350

nb_participants: 3

nb_impacted: 1

avalanche_level: level_na

avalanche_slope: slope_30_35

severity: 1d_to_3d

author: Martin Gerbaux

quality: medium

participants

Location

Licence

description

C'est la première sortie de la saison, les skis et les skieurs frétillent à la vue de toute cette neige fraîche. À Chamrousse, on voit les crêtes qui fument, je me dis que c'est une journée à rester sur les pistes, encore fermées (surtout qu'il n'y a pas forcément beaucoup de neige encore en montagne)

Montée à la croix, le vallon des vans est tout blanc et semble bien enneigée, avec déjà plusieurs traces. les crêtes fument toujours bien avec la neige qui doit se poser dans les versants N, je me dis (et je dis) que ce n'est vraiment pas le jour à y mettre ses spatules.

Descente sur les lacs Roberts, la neige est très bonne là où le vent n'a pas fait de dégâts.

Alex veut monter aux vans : la neige a l'air aussi bonne par là et c'est tracé. Après quelques discussions, je finis par céder, après tout la voie normale n'est pas raide et c'est déjà bien tracé.

Dans la combe des Vans, la rive droite est en neige dure (la poudre a été soufflée), la rive gauche en neige poudreuse. On voit plusieurs personnes (outings/64838/fr/petit-van-voie-normale … chamrousse bivouak.net/topos/course.php?id_course= … id_sport=1) descendre dans le couloir NW du petit van, ça ressemble à du gavage ! Arrivés au col, on tire vers le petit van, moins exposé au vent et moins gelé que la pente sommitale du grand van.

Alex veut descendre par le couloir NW, je dis non, que c'est typiquement le versant où des plaques sont en train de se former, mais comme du monde est passé par là et que ça avait l'air d'être du très bon ski, je fini par céder.

On attaque la descente, c'est excellent, bien que le couloir soit déjà bien labouré (une dizaine de traces devant nous) !
Alex et Laetitia sont plus bas que moi, et s'abritent rive gauche du couloir. Je me laisse emporter par la griserie de la descente et je quitte le couloir pour aller skier une pente vierge en rive droite. Plus bas, il me faut reprendre une écharpe pour rejoindre le couloir. j'ai toujours un peu cette appréhension de l'avalanche, mais il y a pas mal de blocs de pierre apparents et je me dis que ça fait autant d'ancrages qui font que la pente ne peut pas partir. soudain, je vois une fissure qui s'amorce 1m au dessus de moi et qui se propage devant : je suis emporté.

je n'arrive pas à réagir et je subis l'avalanche ; les forces en présence sont vraiment impressionnantes. Je passe la tête sous la neige et j'avale un peu de neige puis je remonte en surface, je me sens compressé dans tous les sens tandis que l'avalanche est canalisé dans un goulet. Tout s'arrête, et je ne suis enseveli que jusqu'à mi-taille, je n'ai pas déchaussé.

Au final, la cassure fait 50cm d'épais sur 15m de linéaire. je suis descendu sur environ 80m de dénivelé, pas de bobo, juste une côte douleureuse car l'arva s'est coincé dessous alors que j'étais plié en 2 par l'avalanche (conclusion, ne portez pas d'arva)

un bon avertissement pour sanctionner un comportement de con : je savais pertinemment que ça craignait, je me laisse influencer 2 fois pour aller là où je ne voulais pas aller initialement, et à la fin j'oublie toute règle de prudence tellement c'est bon de faire voler la poudre jusqu'aux oreilles et de faire sa trace dans du vierge. J'ai aussi surestimé les ancrages du manteau.
ce qui m'a vraiment surpris a postériori, c'est mon absence de réaction une fois que j'ai été embarqué, sous le coup de la surprise (alors que plus tard, j'ai eu des réactions très rapides dans des situation de départ de coulée)

place

Bas du couloir NW du Petit Van, sur des contrepentes en rive droite

route_study

Itinéraires connus. Changement de programme au fil de la sortie au vu des conditions de ski alléchantes

conditions study

Tout début de saison, peu d'info disponible pour préparer la sortie. Mais ça n'aurait pas changé grand choses, le danger était évalué dès le départ de la sortie.

motivations

Peu d'autres endroits déjà skiables en ce début de saison

risk

Risques réévalués à chaque fois (et plutôt avec justesse), mais on y a été quand même !

time_management

Pas d'influence

increase_impact

Le fait que le couloir soit déjà tracé m'a incité à aller chercher des zones de neige vierges potentiellement moins stables que l'axe du couloir.

Le DVA m'a enfoncé légèrement une cote lors d'une compression. On ne lui en tiendra pas rigueur, et on ne remettra pas en cause pour autant son utilisation ;o)

reduce_impact

Groupe bien étalé dans le couloir, on skiait un par un avec attente dans des zones protégées. J'étais le dernier, les autres avaient déjà rejoins la combe

modifications

Un bon avertissement pour sanctionner un comportement de con : je savais pertinemment que ça craignait, je me laisse influencer 2 fois pour aller là où je ne voulais pas aller initialement, et à la fin j'oublie toute règle de prudence tellement c'est bon de faire voler la poudre jusqu'aux oreilles et de faire sa trace dans du vierge. J'ai aussi surestimé les ancrages du manteau, ce sur quoi je suis beaucoup moins affirmatif maintenant
ce qui m'a vraiment surpris a postériori, c'est mon absence de réaction une fois que j'ai été embarqué, sous le coup de la surprise (alors que plus tard, j'ai eu des réactions très rapides dans des situation de départ de coulée)

Associated routes

Associated articles

Associated outings

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de