Chute de 300m au Grand Combin
{{ '2018-07-16' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

activities
event_type: person_fall

elevation: 3600

nb_participants: 3

nb_impacted: 1

rescue: yes

severity: more_than_3m

author: phill06

quality: great

participants

Location

Licence

description

Chute de 300m sur l'accès au bivouac Musso dans l'ascension du Grand Combin par l'arête du Meitin

Montée le 17 juillet au bivouac Musso
La météo est bouchée le matin, mais ça doit se dégager l'après-midi
Grand beau annoncé le lendemain
On arrive au refuge Valsorey, c'est bouché, on reste un moment pour prendre une boisson chaude et une part de tarte en attendant que ça se dégage
Au bout de 2 heures,on a des percées de soleil, on repart après avoir discuté avec la gardienne de notre intention car on veut monter en direction du Col du Meitin et traverser horizontalement les pentes de neige pour rejoindre le bivouac avant que ça se réchauffe pour éviter les chutes de pierres
Notre objectif c'est de faire une bonne trace pour la suivre en sens inverse le lendemain matin de nuit pour rejoindre l'arête du Meitin avant les cordées venant du refuge Valsorey (11 personnes attendues sur l'arête le lendemain) et éviter ainsi les risque de se prendre des pavés sur la gueule.
On part du refuge et très vite on chausse les crampons
Remontée des pentes de neige en très bonnes conditions
On rejoint ensuite la trace sur les pentes terreuses qui mènent au col du Meitin
Le brouillard nous enveloppe nous empêchant de voir le bivouac à droite
On reconnait les vires neigeuses qui permettent de rejoindre les pentes de neiges qui mènent au bivouac
On entame la traversée dans d'excellentes conditions, on fait des traces bien marquées
On n'a pas jugé utile de s'encorder, on ne peut pas poser de broches
On traverse à l'estime et on arrive pile poil au niveau des corniches bordant le glacier du plateau sous le bivouac
On ne voit pas grand chose, on hésite sur le meilleur endroit pour passer sur le plateau
Tout à coup on a une ouverture, on voit le bivouac, il reste moins de 50m
Quelques secondes plus tard, ma femme qui est en dernière position dévisse
Elle tombe la tête la première (sans doute une erreur de cramponnage due à la déconcentration...)
En tombant elle échappe son piolet
Même si la neige est molle en surface, elle glisse assez vite, n'arrive pas à retrouver le piolet au bout du leach
En quelques secondes elle heurte une partie pierreuse violemment
Ensuite plus rien, elle a disparu dans les brumes !
Pour nous c'est fini !
Avec mon fils on va rapidement redescendre 300m avant de la retrouver
Elle s'est écrasée contre des blocs rocheux juste avant les précipices
On lui donne les premiers soins, alertons les secours qui interviennent 40 minutes plus tard
Evacuée sur l'hopital de Sion
Bilan: plaies au genou, traumatisme facial, luxation de l'épaule, hématomes et plaies sur tout le corps
Elle doit sa survie à son casque Petzl Météor qui s'est cassé en deux et son sac à dos qui a servi d'air-bag lors de l'impact (chute de 240m de dénivelé sur 300m de distance avec un impact à plus de 30km/k d'après sa montes GPS...)

place

Corniches bordant le plateau du couloir au-dessous du bivouac Musso

conditions study

Météo se dégageant l'après midi le jour de l'accident pour l'accès au bivouac
Grand beau le lendemain pour l'ascension du Grand Combin
Conditions optimales annoncées (neige-rocher) sur l'itinéraire

training

Parfaitement acclimatés et entraînés
Arête Sud des Petites Jorasses deux jours avant

motivations

On n'a pas atteint le sommet l'année précédente parce que la nuit précédant l'ascension, il a neigé sur l'arête du Meitin, on est monté jusqu'à 4000m et on a préféré faire demi-tour à cause des risques potentiels d'orages...
Cette année on avait bien choisi des conditions météo optimales !

group_management

On pratique l'alpinisme en famille toute l'année, on se connait par coeur !
Cette course ne présente pas un niveau de difficulté trop élevé pour nous par rapport à ce qu'on a pu faire auparavant

risk

On a choisi de partir malgré la brume car on voulait éviter les chutes de pierres sur la traversée si le soleil sortait trop tôt par rapport à notre passage
Le brouillard nous a gêné dans notre progression, mais on ne s'est jamais senti en danger, on avait d'excellentes conditions de neige
Par contre, le brouillard nous a gêné pour trouver le meilleur endroit pour sortir sur le glacier du plateau, on a tergiversé à cet instant
L'ouverture du ciel quelques secondes nous a mis dans la bonne direction, mais a sans doute déconcentré Flo qui a dévissé à cet instant

time_management

On était au refuge tôt pour passer suffisamment tôt pour éviter les chutes de pierres
On a attendu un peu au refuge
Si on avait attendu plus, on aurait eu la visi, mais on se serait exposé aux chutes de pierres
On aurait aussi pu décider de rester au refuge, mais la gardienne n'a rien trouvé à redire sur notre projet, elle nous a donné quelques conseils et pris notre numéro de téléphone

safety

On ne s'est pas encordé parce qu'on était vraiment bien, conditions de neige idéales, pente certes assez raide, mais une chute s'enrayait sans soucis avec le piolet (on est descendu les 300m pour retrouver Flo sur le cul en se freinant avec le piolet !)
De toute façon on ne pouvait pas poser de protections, une chute du dernier de cordée dans la traversée aurait immanquablement précipité l'ensemble de la cordée dans la pente...)
Après discussion avec les sauveteurs suisses (qui sont également guides de haute montagne), l'encordement ne semblait pas indiqué. Ils nous ont d'ailleurs dit que si on avait été encordés, ils auraient ramassé trois corps !

increase_impact

Perte du piolet pourtant attaché à un leach
En glissant la tête en avant, difficile de savoir où il est ce foutu piolet !!!

reduce_impact

Neige molle en surface
Casque et choc en arrière sur le sac à dos qui a amorti l'impact

modifications

Un accident pareil ça refroidit, mais on n'était pas dans un endroit fortement expo
On est très pointilleux sur la sécurité, mais on le sait le risque zéro n'existe pas...
Il va falloir à Flo des mois de rééducation, mais on va reprendre l'alpinisme !

Associated routes

Associated articles

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca