Cardo

Cardo

Application mobile

View off-line all information from this waypoint on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 4348OT - Bastia - Golfe de St-Florent

Licence

General

elevation: 300 m

waypoint_type: access

Download waypoint as

quality: medium

Access

public_transportation_rating: good service

road access

D 64 depuis Bastia

Hébergement, restauration et patrimoine culturel à proximité

Cardo peut-être considéré comme un village dans la ville puisque c’est face à son port, Porto Cardo, aujourd’hui Terra Vecchia, que fut construite en 1380 la première bastiglia (Bastia) par Leonello Lomelini, le gouverneur génois fuyant son château de Biguglia incendié par Arrigo della Rocca. D’où le nom de Terra Nova donné au quartier situé à l’intérieur de la citadelle.

Mais Cardo, résidence d’été des riches Bastiais a connu un passé industriel grâce à la « New Consolidated Mining Company » On y a extrait à partir de 1868,
620 tonnes de pyrite (sulfure de fer) et de calcopyrite (sulfure de cuivre) dans 3 galeries situées au-dessus du village. On a pour extraire le cuivre, construit en 1884 une véritable usine, qui , tout compte fait n’a jamais rien produit, vu l’extrême pauvreté en cuivre du minerai (1 à 3% ), que de l’acide sulfurique ! L’odeurs d’œufs pourris contraignit donc notre malheureux ingénieur britannique, sous la pression d’écologistes avant la lettre, à évacuer les fumées nauséabondes loin dans le maquis, par un canal couvert et une cheminée encore visible il y a quelques années de cela !

Le commerce estival de la neige en Méditerranée remonte à la plus haute Antiquité. La neige du Mont Liban vers l’Egypte, de l’Etna vers Malte, de Corse vers la Toscane. C’était un moyen au moment des fortes chaleurs de rendre buvable l’eau saumâtre des puits, de soulager les douleurs abdominales des malades, et de ravitailler les cafetiers (sorbets). Ajaccio, proche des hauts sommets du centre s’approvisionnait dans les névés persistants au-dessus de Bocognano ou Bastelica tandis qu’au-dessus de Bastia, en Castagniccia et dans le Nebbio furent édifiées les surprenantes nivere, objet de notre visite.
Mais tout à une fin, puisqu’en 1876, de la glace est pour la première fois fabriquée artificiellement en Corse, ce qui n’empêche pas un astucieux négociant, profitant de l’ouverture du tunnel de Vizzavona d’envoyer par le train une glace produite dans un bassin de 300 m2 et alimenté par un canal. Il suffisait les soirs d’hiver à Vizzavona, de remplir le bassin jusqu’à 20 cm, de laisser geler, de découper des barres de 1m sur 20 et de les stocker dans un dépôt bien ombragé. Un millier de m3 ont été ainsi envoyés annuellement à Ajaccio jusque dans les années 1924 –1925 où les glacières modernes prirent définitivement le relais (d’après « ça s’est passé en Corse » Tome 3 de Paul Silvani aux éditions Autres Temps ).

public transportation access

Transport public de Bastia :
http://www.bastiabus.com/

Associated waypoint_children

Associated routes

Associated articles

Associated books

Associated xreports

Last outings

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • eu
  • it
  • de
  • es
  • ca
  • en