Sainte Baume - Béguines : Éperon de Nans

Sainte Baume - Béguines : Éperon de Nans

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang es

Map

  • IGN - 3345OT - Signes - Tourves - Massif de la Sainte-Baume

Licence

General

route_types: loop_hut
activities:
durations: 1 day(s)
rock_types: calcaire

climbing_outdoor_type: multi

configuration: pillar

quality: fine

Download track as

Location

Rating

D  
4c > 4c

    II    P2+ 

heights

elevation min/max : 705 m / 1147 m

height_diff: +442 m / -442 m

height_diff_difficulties: 200 m

difficulties_height: 860 m

Access

height_diff_access: 155 m

orientations

E W S N

route_history

Ouverture : 1963 - Marie-Thérèse Bandel, Raoul Caillol, Marcel Estruch, Alfred Reine.

description

Voie assez homogène, avec vieux pitons mais usage des coinceurs assez aisé et indispensable. La boucle est sympa en plus et la vue magnifique. À visiter.

Approche

D95, aller à la citerne cote 712 pour repérer la voie. Revenir se garer près de la cote 719 dans le virage. Suivre le chemin vers la paroi. Arrivé au chemin "horizontal" vers 790 m, aller vers l'E sur 300 m environ et monter dans la forêt au niveau d'un vague virage vers 810 m IGN. Traverser le sentier merveilleux et atteindre droit la paroi dans le sous-bois : un peu pénible. Normalement revenir un peu vers l'W, jusqu'à un petit amoncellement de blocs (vagues traces menant pas forcément exactement au bon endroit... j'ai mis un petit cairn en juin 2017). Monter les blocs 5 m jusqu'à une petite plate forme en herbe. L'attaque se situe à gauche dans l'écaille de la photo en dessous d'un chêne (R1). Reconnaître l'écaille, bien identifiable, de la photo, un peu cachée quand on vient de l'E, est le crux du départ !
Voir sinon l’accès de la voie voisine la Manasseritaigue.

Voie

L1 3c 20 m Remonter vers l'écaille, qu'on contourne plutôt par son flanc gauche. Puis tout droit jusqu'au chêne (2 pitons, le premier avec sangle verdâtre).
L2 4c 30 m Monter sur une petite vire au-dessus du 2e arbre de R1, puis traverser quelques mètres à droite. Monter le dièdre/écaille en Dülfer (1 piton avec sangle verdâtre en haut de l'écaille). Relais R'1 pas idiot (tirage) sur la vire qui suit. Enchaîner le dièdre un peu délicat au-dessus (2 pitons) pour arriver à une vire horizontale (sentier Marcel Estruch : Balcon des Sangliers).
L3 3c 25 m Dièdre fissure marqué du côté gauche de l'éperon : 3 pitons dans la moitié supérieure (Variante dièdre marqué de l'autre côté - Voir variante 5b).. Monter à droite jusqu'à une vire (Relais sur piton & lunule).
L4 4c 20 m Monter la belle dalle (3-4 pitons). Fin pas facile à protéger et pas très solide. Relais sur le bord gauche à la base du pilier lisse (2 pitons)
L5 4c 25 m Monter la fissure au-dessus du relais en traversant à droite au fil de l'éperon. Sur le fil, remonter vers gauche un dièdre confortable (2 pitons), puis traverser quasi à l'horizontale à droite (à protéger ...) pour arriver à une vire (relais 3 pitons).
L6 4c 25 m Suivre le dièdre caché fracturé à droite (2 pitons au crux) jusqu'à une large brèche (friend coincé au-dessus).
L7 4c 65 m Contourner à droite le ressaut puis petit mur. La suite est facile sur l'éperon. Passer une lunule XXL, puis fin de l'éperon 10 m au- dessus.
Variante :
L3' 5b 25 m Dièdre fissure à droite de l'éperon (photo). Cotation ressentie 5b, à confirmer. Première partie pas évident à protéger, puis 2 pitons. Après le deuxième piton, traverser à gauche pour rejoindre la voie normale.

Descente

Éviter le ressaut suivant par la petite gorge à gauche. Y monter jusqu'au moment de rejoindre un tracé horizontal. Le 1er tracé se perd. Monter encore jusqu'au tracé horizontal suivant bien marqué. Le suivre à l'E sur une large vire au-dessous des parois sommitales, ou passer par le Signal 1147 m, plus sympa et tout proche. Finalement le tracé rejoint la crête. La suivre, puis descendre le tracé jaune. Sous le pas de l'Aï, un petit détour par le Paradis ne se refuse pas ... Puis suivre la piste forestière à mi-hauteur vers l'W. Peu après la barrière, descendre pour rejoindre le parking.

remarks

  • Deux premières longueurs avec beaucoup de mousse et de végétation. L'éperon ensuite est assez esthétique.
  • Le rocher n'est pas celui de la Sainte Victoire ou des Calanques : assez fracturé, adhérence moyenne, mais ça tient correct. Herbeux quand même (notamment sous la corniche). Mieux vaut y aller par temps sec.
  • Faisable par temps chaud (le matin quand même...)
  • La photo de l'itinéraire est correcte, mais ne pas se fier aux emplacements de relais, qui sont assez évidents sur le terrain.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Pas mal de vieux pitons en place. Sangles et cam 0.5-3 recommandés. Les hexcentrics sont aussi utiles.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • eu
  • ca
  • de
  • it
  • en