K2 - Chogori - کے ٹو : Éperon des Abruzzes

K2 - Chogori - کے ٹو : Éperon des Abruzzes

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Licence

General

route_types: return_same_way
activities:
durations: 10+ day(s)
configuration: edge

quality: medium

Download track as

Location

Rating

ED   3+  M5    VI  X5    P4 

heights

elevation min/max : 5000 m / 8611 m

difficulties_height: 5300 m

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

E W S N

route_history

Première en 1954 par Lacedelli et Compagnoni. Une histoire longue et riche en héroïsme comme en controverses (Abruzzi, Houston, Wiessner, Bonatti...).

description

La voie normale du K2, et celle de la plupart des ascensions à ce jour, mais beaucoup plus difficile que sur la plupart des autres 8000. En général, 4 camps d'altitude sont installés jusque sur l'Épaule, depuis laquelle l'ascension finale se déroule via le passage du "Bottleneck", sous un sérac géant.

Approche au Camp de Base 7 jours depuis Skardu

Compter 6h de jeep de Skardu à Askole (nombreux glissements de terrain qui peuvent rallonger l'itinéraire). Suivent 6 jours de trek jusqu'à Concordia et enfin au Camp de Base. Les sites de bivouac habituels sont Joula, Paiju, Urdokas, Goro II et Concordia.

Itinéraire 4-6 jours pour une ascension normale

Camp de Base Avancé (5300 m) 1h30-3h selon acclimatation

Du camp de base, remonter la moraine puis prendre pied sur le glacier et longer l'éperon Cesen (attention aux avalanches potentielles). On arrive dans une petite icefall, relativement simple à négocier si on tire bien à gauche pour rejoindre la moraine latérale. L'ABC a de la place pour 6-8 grandes tentes sur un petit replat. En 2015, une des équipes a mis sa tente un peu plus haut, au niveau où on met les crampons, et la tente a été ensevelie sous 6 m de neige dans une grosse avalanche !

Camp 1 (6000 m) 3h-6h

Remonter la grande pente de neige en restant le long des rochers. Exposé aux avalanches et chutes de pierres. Place pour 6 tentes en se serrant bien. Le camp est très exposé aux chutes de pierres !

Camp 2 (6600 m) 4h-8h

Remonter les pentes de neige entrecoupées de ressauts rocheux, jusqu'au pied d'une muraille en rocher plus claire (bivouac possible pour 2 tentes), que l'on escalade via la célèbre House Chimney. Théoriquement M5, glace au fond, quelques pitons en place ainsi qu'une vieille échelle en câble. Le camp est 50 m plus haut, bien abrité sous un rocher surplombant. Il faut tailler des plateformes dans la pente (neige et glace), capacité totale environ 8 tentes.

Camp 3 (7300 m) 4h-8h

Remonter la Black Pyramid via des pentes de neige et du mixte facile. Le camp 3 est très exposé aux avalanches, plusieurs tentes ont été emportées pendant la saison 2015. N'y dormir que par conditions stables.

Camp 4 (7800 m) 3-4h

Remonter la pente de neige facile. Un bombé en glace est parfois présent juste avant l'épaule. Cette section a été le théâtre de nombreux accidents (le premier en 1953, le dernier en date en 2013...) en raison du fort risque d'avalanche.

Sommet (8611 m) 6-18h

Remonter la pente qui se raidit progressivement, en visant le fameux Bottleneck, couloir évident surplombé par un gigantesque sérac. Remonter le Bottleneck directement ou une variante rocheuse à sa droite, selon les conditions (neige/glace jusqu'à 80°). Sous le sérac, traverser à gauche sur 30 m pour prendre pied sur les pentes sommitales (passage clé de toute la voie). Remonter les pentes de neige jusqu'au sommet.

Descente 1-2 jours

Par le même itinéraire. Certains alpinistes dorment à nouveau au Camp 4, mais il est préférable de perdre le plus d'altitude possible après l'énorme effort du sommet, en dormant au Camp 2 ou 3.

remarks

La majorité des ascensions, mais aussi la majorité des accidents...

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

Une armée de sherpas et quelques kilomètres de corde pour la plupart. La grande majorité des ascensionnistes utilisent de l'oxygène à partir du camp 3 ou 4.
Indispensable : une bonne dose de patience !

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • ca
  • de
  • it
  • en
  • es
  • eu