Petit Pic du Midi d'Ossau : Arête NE ou "éperon de la Vierge"

Petit Pic du Midi d'Ossau : Arête NE ou "éperon de la Vierge"

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang es

Map

  • IGN - 1647OT - Vignemale - Ossau - Arrens - Cauterets - Parc National des Pyrénées
  • IGN - 1547OT - Ossau - Vallée d'Aspe - Parc National des Pyrénées

Licence

General

route_types: loop
activities:
durations: 1 day(s)
configuration: edge

quality: medium

Rating

D-  
5b
    P3 

heights

elevation min/max : 1700 m / 2807 m

height_diff: +800 m / -800 m

height_diff_difficulties: 200 m

orientations

E W S N

route_history

Agnès Couzy, Patrick Lamarque, Paulette Daudu, Lisette Junquené, Emmanuelle et Jean-Louis Pérès

description

Approche 1h30 à 2h du parking

La pointe Emmanuelle (2473 m) est parfaitement visible depuis le refuge de Pombie. C'est le dernier bastion descendant de l'arête de Peyreget, au Petit Pic d'Ossau.
Du parking d'Anéou, gagner le refuge de Pombie (1h15). S'élever ensuite dans la grande raillère sur 200 m plus haut. Rejoindre ensuite à gauche la base de l'arête (45min). L'attaque se situe au pied de dalles, assez haut sur le flanc droit de l'arête (N).

Itinéraire 3h à 4h

Topo
Topo
L1 40 m II Gravir les dalles faciles (II).
L1' 60 m III+ Variante : gravir une cheminée en attaquant un peu plus bas (III+, ramonage).
Les deux options conduisent sur une partie plus couchée de l'arête. Relai au pied d'une fissure s'élevant de gauche à droite.
L2 IV 50 m Attaquer la fissure sur son bord gauche, avant de s'y engager (cheminée, ramonage) pour en sortir par des blocs aux bonnes prises côté droit (IV). Enjamber la cheminée à gauche pour rejoindre l'arête sur des dalles faciles mais peu protégeables. Traverser une section très facile puis remonter jusqu'à un promontoire au pied d'une grande dalle grise (II). Relais sur un gros bloc + un piton.
L3 V 30 m 4p Partir à gauche de l’éperon et après un pas athlétique remonter la dalle de gauche à droite (IV+, un passage de V, 4 pitons). Relai au niveau d’une dalle inclinée sur un gros bloc/écaille.
L4 IV- 50 m 2p Contourner le rocher à droite (un pas IV-, 1 piton) et après une partie facile mais peu protégeable (1 piton), rejoindre une zone herbeuse sur l'arête (III).
L4' V+ 50 m Variante : remonter la dalle du relais et s'engager dans un dièdre lisse court (V+) puis revenir à droite pour contourner le surplomb par un pas de dalle (IV).
D'autres options sont possibles par la gauche.
L5 IV- 50 m Gravir le dernier ressaut de l'arête, en rocher rouge feuilleté par une cheminée sur son côté gauche (III), puis un petit mur déversant à droite (rocher moyen mais bonnes prises, IV-) pour atteindre le fil de l'arête que l’on suit. Relai sur un des nombreux becs.
Le mur de feuillets rouges peut s'éviter en continuant la traversée après la cheminée et en gravissant un mur en rocher clair de meilleure qualité.
L6 III 60 m Traverser sur un terrain très facile jusqu'à la dalle terminale. Gravir la belle dalle jusqu'au sommet de la pointe Emmanuelle (III).

Descente 2h du sommet au parking

L’objectif est de rejoindre le col de Peyreget par un sentier sur le versant opposé dont on voit le bas depuis le sommet de la pointe Emmanuelle (15min, pas de cairn). Pour cela, basculer côté col du Peyreget et rejoindre un couloir herbeux raide mais pourvu de "marches" de terre et touffes d’herbe. Après 80 m et avant qu’il ne se raidisse, le traverser pour passer une petite brèche qui s’ouvre à nouveau sur un court couloir herbeux raide puis une pente de plus en plus douce et le sentier du col.

remarks

  • Voie assez rapide qui permet de découvrir l'escalade dans le massif. Idéale pour apprendre à grimper en tête, placer des protections...
  • Les cotations "montagne" de la voie peuvent paraître un peu sèches et la cotation globale de la voie mérite un D- (anciennement AD+).
  • Les gros friends sont bien utiles dans les larges fissures, on peut doubler le no3 si on n’a pas de no4 ou s’en passer si on est à l’aise.
  • La quasi-totalité de la course peut aisément se faire en chaussures d’alpinisme mais la dalle de la 3e longueur est assez délicate et demande un peu de marge.
  • Le 4e piton (récent) de la longueur clé (L3) est un peu haut et désaxé mais il protège bien le pas de dalle à droite.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

2 brins de 60 m (faire des relais intermédiaires sinon)
4 sangles 120 cm, 2×180 cm, 6 dégaines longues et rallongées
1 jeu de friends : camalot 0,3 au 4 (larges fissures), quelques coinceurs toutes tailles

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • ca
  • eu
  • de
  • it