L'Évêque : Arête SW - voie Contamine

L'Évêque : Arête SW - voie Contamine

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • Swisstopo - 46 - Val de Bagnes
  • Swisstopo - 292 - Courmayeur
  • IGN - 3531ET - St-Gervais les Bains - Massif du Mont Blanc
  • IGN - 3630OT - Chamonix - Massif du Mont Blanc
  • Escursionista - ESC01 - Monte Bianco, Courmayeur

Licence

General

route_types: traverse
activities:
durations: 2 day(s)
rock_types: granit
configuration: edge

quality: fine

Rating

D+  
6a > 5c

    IV    P3+  E3 

heights

elevation min/max : 1913 m / 3469 m

height_diff_up: 1550 m

height_diff_difficulties: 700 m

Access

lift_access : yes

orientations

E W S N

description

Approche 45min

Monter au refuge de la Charpoua.
Du refuge, redescendre les échelles, puis traverser des névés sous des dalles lisses, vers le glacier-cône d'avalanche sous le couloir Nonne-Évêque.
Attaquer dans une cheminée à gauche de ce cône, entre l'éperon et un éperon secondaire moins marqué à gauche.

Escalade 6h30 à 8h30

Il faut se fier à son sens de l'itinéraire, globalement à droite du fil au début, puis sur le fil ou légèrement à droite, à la fin en versant W.

Remonter la cheminée souvent humide, mais prisue, un pas d'A0 (1 piton, ou crochet à gauche un pas de V), puis faire relais sur une terrasse.

Edit juin 2012 : La cheminée tout au fond semble impraticable, et le franchissement du bloc coincé juste avant également problématique (recul de la neige ?). Départ juste à gauche de ce bloc coincé dans une fissure déversante (A0, piton au-dessus). On trouve un relais sur pitons 25 m plus haut.

Remonter des gradins sur 100 m un peu à droite de l'arête, puis la rejoindre et la parcourir sur 80 m environ, on peut éviter un ressaut compact à droite ou à gauche.
(1h30 à 2h)

On remonte encore 50 m pour buter contre un gendarme compact à une terrasse bien marquée de l'arête. On descend une dizaine de mètres flanc droit pour rejoindre des dalles lisses et dièdres ouverts le long du couloir, qu'on remonte sur 80 m.
De là, deux possibilités :

  • On rejoint alors à gauche une cheminée raide mais peu difficile (IV). On suit alors le fil et on traverse à droite pour rejoindre une fissure difficile (V, un pas de V+, deux pitons). On sort à droite d'un toit par une fissure et une traversée aérienne (un pas de V).
  • On poursuit à droite du fil par des rochers sûrement moins difficiles (itinéraire non suivi).
    (1h30 à 2h)

On poursuit sur 50 m environ par des ressauts et dalles, pour atteindre le pied de deux cheminées, prendre celle de gauche, qui débouche à une brèche en V très marquée, à droite d'un bloc surplombant rouge.
Sur le fil, rejoindre des gros blocs et contourner un rebord à droite pour remonter une cheminée cannelée sur 25 m (IV+).
On contourne un petit gendarme en surplomb par une fissure en pied-main à droite, puis un mur fissuré (IV+).
On gravit alors une courte dalle en V, et on sort à gauche avec les pieds sur un feuillet gris peu stable.
On peut alors descendre sur les vires de la face W par une traversée de 10 m et un petit mur sur 5 m, ou continuer un peu sur le fil, puis contourner un gendarme raide.
Remonter ces vires sur 50 m pour arriver au ressaut raide et compact, marqué par deux cheminées.
(2h à 2h30) (Échappée probablement possible vers la brèche Nonne-Évêque en cas de mauvais temps)

Prendre celle de gauche, puis la dalle entre les deux cheminées (IV), pour rejoindre un dièdre soutenu de 80 m (IV/V, un pas de V+). Un court pas en cheminée après une terrasse (les pieds sur un feuillet mal accroché) mène à des grandes terrasses en vue du sommet et de la brèche Nonne-Évêque.
On peut alors traverser à droite pour rejoindre la voie normale, ou remonter droit dans des dièdres et cheminées (III/IV, quelques pas de IV+).
(1h30 à 2h)

Descente

Viser la brèche Nonne-Évêque au S en désescalade, puis viser un couloir-cheminée évident. On le descend en 2 rappels de 40 m et 50 m (troisième rappel en haut possible). On tire à droite, puis à gauche pour rejoindre la brèche. On désescalade alors la rive droite du couloir Est de la brèche, par des vires d'abord éloignées du couloir, puis s'en rapprochant (cairns). Un couloir rappel peut permettre de franchir une éventuelle rimaye (1h à 1h30)

Rive droite du glacier de Talèfre, puis à droite par le sentier de la moraine, on rejoint le refuge du Couvercle (30min à 45min).

remarks

  • De même altitude que le Grépon, il faut donc être habitué à l'escalade en altitude.
  • Topo Vallot réédité par F. Labande, tome 2, itinéraire 156
  • Longue course en altitude, du même genre que Grépon-Mer de Glace au niveau de l'escalade et de la raideur.
  • Après le premier tiers, on est souvent sur le fil ou très proche, ça passe à de nombreux endroits, mais l'itinéraire logique évite les grosses difficultés ou les couloirs délités.
  • Rocher très beau et très solide, en bas un peu de lichens sur les gradins
  • Itinéraire assez engagé : le couloir Nonne-Évêque est peu fréquentable lorsqu'il est sec, ce qui est le cas en été. Ses flancs peuvent probablement être suivis mais sont exposés aux chutes de pierres.
  • L'arête voit le soleil vers 11h

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Jeu complet de friends (le Camalot 3,5 ou 4 se place très souvent), on peut doubler les tailles grosses,
  • Nombreuses sangles
  • Rappel 2×45 m conseillé
  • Quelques coinceurs câblés

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca