Pic du Canigou / Canigó : Arête du Quazemi

Pic du Canigou / Canigó : Arête du Quazemi

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang ca - de - es

Map

  • IGN - 2349ET - Massif du Canigou

Licence

General

activities:
durations: 1 day(s)
configuration: edge

quality: medium

Rating

AD-  
4b > 4b

    II    P3 

heights

elevation min/max : 1700 m / 2784 m

height_diff_up: 1100 m

orientations

E W S N

route_history

1ere ascension le 5 Juillet 1908 par P Auriol, Jean Escarra, J Deixone.

description

Belle arête qui se déroule dans un cadre splendide.

Approche # 3h

Du refuge de Mariailles, rejoindre le refuge Arago et suivre encore le sentier du Canigou jusqu'à la traversée d'un torrent.
Au choix :
1. Quitter alors le sentier pour remonter, vers la gauche, des prairies puis des pierriers qui mènent dans la combe sud du Canigou. Au niveau d'un replat bien marqué, monter sur 150m de dénivelé environ les pentes raides de gispet qui mène par son flanc 'est' au sommet du Quazémi. L'arête s'étend sur 500 m de distance environ jusqu'au sommet du Pic du Canigou (2784m).
2. OU Continuer jusqu'à un replat derrière le refuge Arago puis monter droit vers le Quazemi de Dalt, dans la végétation puis pierriers.

Itinéraire

Du Quazemi de Dalt,
Descendre sur le fil sur des blocs faciles jusqu'au premier ressaut. La suite de la crête arrive à la boîte au lettres (bloc coincé) sur la gauche; suite à un éboulement en 2015, la boite aux lettres passe en adhérence sur la droite pour passer sous le bloc et rejoindre la face Nord, une plaquette sécurise le passage, une autre à la sortie pour relayer. Rejoindre ensuite la première brèche visible qui fait suite. Le ressaut suivant est facile à gravir mais plus délicat à redescendre. La présence d'un spit, puis un piton caché avec un ficelou à gauche facilite la descente plein gaz (plus impressionnant que dur).
Continuer par le flanc droit et rejoindre le fil pour désescalader jusqu'à une brèche.
De là, au choix :
1. Grimper tout droit le mur suivant puis traverser à gauche et désescalader. Faire relais au mieux (attention aux tirage).
Traverser encore flanc gauche, faire une enjambée et rejoindre une petit pointe. Descendre sur le fil (amusant) ou en contrebas à gauche jusqu'à un collet (fin des difficultés)
2. OU contourner les 2 gendarmes par la droite en dés-escaladant un peu. Rocher moyen. Réchappe possible.

Du collet,
Suivre l'arête facile jusqu'à une épaule. La traverser. Passer un collet et continuer dans le flanc gauche pour rejoindre un premier couloir. Le remonter sur 15/20m puis grimper encore vers la gauche sur 10m. Et rejoindre enfin l'arête par la cheminée de droite (bonnes prises). L'itinéraire est évident.

La suite est évidente et facile jusqu'au sommet.

30mn seul. plus de 3h00 avec des groupes. 2h-2h30 semble être une bonne moyenne

Descente

Du sommet du Canigou, descendre par la cheminée sud pour rejoindre le sentier (HRP GR10) qui mène à Mariailles. Attention aux chutes de pierre

remarks

Approche 1h00 à 3h00…
Terrain montagne.

A noter depuis l'été 2015 : un effondrement rocheux qui s'est produit au niveau de la boite aux lettres. La boite aux lettres est toujours en place mais le pas d'escalade n'est plus le même (plus dur qu'avant d'après le gardien du refuge de Mariailles et certains comptes rendus). Le pas modifié est bien malcommode à franchir mais il se protège facilement avec un friend BD#1. La cotation de la course n'a été modifiée, ne connaissant pas la configuration antérieure du passage. Modification ou non de la cotation globale à confirmer.

gear

  • sangles(surtout des grandes)
  • un petit jeu de friends
  • chaussons inutiles

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • eu
  • en
  • it