Ailefroide Occidentale : Goulotte Grassi

Ailefroide Occidentale : Goulotte Grassi

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

General

route_types: traverse
activities:
durations: 1 day(s)
configuration: goulotte

quality: medium

Location

Rating

TD+   4+  M3+    V    P4 

heights

elevation min/max : 2410 m / 3954 m

height_diff_up: 1544 m

height_diff_difficulties: 730 m

slope: 90°

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

E W S N

route_history

Première par Gian Carlo Grassi, Renzo Luzi et Franco Salino le 3 juillet 1980.

description

Itinéraire mythique où la difficulté viendra autant de la longueur de la course que des conditions rencontrées et du choix du cheminement.

Approche

Depuis le Carrelet

Rejoindre le bas du glacier de Coste Rouge par le ravin de Cloute Favier. Si le ravin est mal enneigé, on peut utiliser des vires rive gauche.

Depuis Temple-Écrins

Prendre le sentier du col de la Temple. Au niveau d'un petit lacet isolé (point coté 2618) quitter le sentier pour continuer tout droit. Poursuivre à niveau, rejoindre un couloir facile, assez bien visible sur la carte, qui permet de franchir la ligne de barres et d'arriver sur l'épaule bien marquée située au pied de l'arête W du Pic de la Temple. Continuer en légère ascendance jusqu'au glacier de Coste Rouge.

Remonter le Glacier Long jusqu'à l'altitude 3220 m environ, au niveau d'un cône bien marqué sur la gauche d'où part une fine goulotte.

354359

Itinéraire

La première longueur se finit par une goulotte/renfougne à 85°. Il est possible de contourner cette longueur par la droite : remonter le glacier long sur 50 m de plus, prendre en écharpe à gauche la pente de neige puis quelques mètres sur du rocher briser. Un pas de désescalade permet de prendre pieds dans le couloir.
Suivent des pentes à 45/55° jusqu'au pied du grand mur raide bien visible du vallon du Vénéon. Il se franchit généralement en 2 longueurs en écharpe à droite, 80/90°, en conditions excellentes ça doit passer tout droit, plus raide.
Franchir encore une à 2 longueurs en glace moins raide.
Continuer dans des pentes à 45/55° et un ressaut de 10 m à 65° jusqu'à buter sur une bifurcation de plusieurs vagues couloirs.
Par un passage généralement mixte, rejoindre sur la droite une ligne de goulotte de 70 m ascendante à droite, 75°.
Ensuite prendre une vire aérienne horizontale puis en ascendance à gauche sur 60 m, quelques pas de mixte. Elle rejoint une petite goulotte de 25 m, 75° qui débouche sur des pentes de neige.

  • De ce point il est possible de rejoindre à gauche la sortie de la plaque de glace supérieure (traversées ascendantes, terrain pourri, 45°, puis sortie en 1 à 2 longueurs de glace à 55°) - souvent délicat.
  • On peut également emprunter un itinéraire plus direct selon les conditions : remonter droit au-dessus un vague couloir de neige entrecoupé de mixte en rochers brisés. Il vient buter sur une arête qui bascule sur la plaque de glace supérieure. Sortir par la première goulotte rencontrée.

Suivre l'arête SW jusqu'au sommet de l'Ailefroide Occidentale (attention : ce n'est pas le 1er sommet rencontré, il faut aller jusqu'à un éperon qui se détache et parait très raide -vu d'en face-, avant de plonger).

Itinéraire de descente en bleu. La sortie se fait exactement au sommet de l'Ailefroide Occidentale.
Itinéraire de descente en bleu. La sortie se fait exactement au sommet de l'Ailefroide Occidentale.

Descente

Désescalader la courte arête SE (c'est l'éperon en question) d'abord par son fil puis par un petit couloir s'ouvrant au S (neige/glace, 40 à 50°) pour gagner le point 3649 m.
Descendre la langue glaciaire orientée SW, la fin se franchit rive droite.
On rejoint des pentes débonnaires à l'altitude 3200 m.

Remarque : la descente décrite précédemment n'est pas celui dessiné en bleu sur la photo. Ce n'est d'ailleurs pas la meilleure option de rejoindre le point 3649 m si l'on ne connait pas les conditions sur la langue glaciaire (qui peut être en glace et crevassée). Il vaut mieux descendre par la descente en bleu sur la photo. Pour ça il faut viser un névé bien identifiable sur la carte au-dessus de l'indication 3624. Ce névé se trouve à l'aplomb de la sortie de la Grassi, lorsqu'on sort par la bordure droite de la plaque de glace. Quelques rochers à désescalader au début puis névès/couloirs ou éboulis selon les conditions. Au grand névé il faut basculer à gauche (en regardant en bas) d'une croupe marquée pour rejoindre un couloir. Suivre ce couloir et lorsqu'il plonge sur la langue glaciaire s'échapper à droite. Descendre quelques rochers. 30 m un peu plus raides à la fin, rappel possible sur becquet. On débouche au niveau du "d" de "Brèche des Frères Chamois" (voir carte IGN). On rejoint ensuite des pentes faciles à main droite en descendant. Attention il y a une rimaye à la côté 3300 m.

De là, plusieurs options :

  • descendre le vallon jusqu'au refuge du Sélé. On peut alors rentrer versant Bérarde par le col du Sélé.
  • rejoindre le col d'Ailefroide, 3337 m par une traversée descendante jusqu'à 3150 m puis une remontée de 200 m. Du col, 2 rappels gazeux sur pitons (attention corde de 60 m préférable selon l'enneigement) déposent sur les pentes aisées du glacier du Coin qui mènent au refuge de la Pilatte.
  • remonter de 350 m à la brèche des Frères Chamois, 3557 m pour envisager la descente par le Glacier Long ou par le Glacier Gris (déconseillées, regel nécessaire).

remarks

  • La plaque de glace supérieure voit le soleil rasant en début d'après-midi.

Bivouacs :

  • dans le vallon du Vénéon à l'embranchement du ravin de Cloute Favier, 2061 m.
  • sur le plat du glacier de Coste Rouge, 2800 m (peu pratique car impose de redescendre par le Glacier Long).

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

Rocher compact et fissure souvent bouchées. Il y a quelques pitons jusqu'au ressaut raide.

  • 8-9 broches dont des courtes, friends variés.
  • Pitons plats et universels faciles à placer mais ça passe bien sans.
  • Coinceurs difficilement utilisable.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de