Pic du Pin : Traversée de la Crête du Pin S > N

Information

General

General

route_types: traverse
activities
durations: 1 day(s)
configuration: edge

quality: medium

Download track as

Location

Location

heights

heights

elevation min/max : 1336 m / 2342 m

height_diff: +1050 m / -1050 m

route_length: 10.071 km

height_diff_difficulties: 300 m

difficulties_height: 2100 m

Rating

Rating

PD+  
3c > 3b

    II  X2    P3 

orientations

orientations

E W S N

Maps

Maps

  • IGN - 3334OT - Massif de la Chartreuse Sud
  • IGN - 3335OT - Grenoble - Chamrousse - Belledonne
  • IGN - 3335ET - Le Bourg d'Oisans - L'Alpe d'Huez - Grandes Rousses - Sept Laux

Licence

Licence

description


Entre le Pas de la Coche et le Col de l'Aigleton, la Crête du Pin s'étire sur 1km. Au S, la crête commence véritablement à la pointe 2197m. La moitié S est relativement horizontale, agrémentée de 2 gendarmes/bosses. La moitié N est plus dentelée. Depuis le S, elle est composée de 3 pointes principales d'altitude équivalente, puis de 2 pointes secondaires.
La traversée de la Crête du Pin constitue une magnifique course d'arête à réaliser avec un peu de neige pour recouvrir les pentes d'herbes.

Approche## 1h30 à 2h

Du parking, rejoindre le Habert d'Aiguebelle par le GR 549.

  • En été sans la neige, poursuivre jusqu'au Pas de la Coche, monter au NE sur un petit plateau, en contournant une cabane par la droite. Traverser le plateau jusqu'au pied de la face S de la pointe 2197m. Il est conseillé de descendre dans la dépression au lieu de tenter de ne pas perdre d'altitude en la contournant par la crête qui se révèle être très vallonnée.
  • En hiver ou au printemps avec une approche sur la neige, il peut être intéressant de monter à ski ou raquette dans le vallon du Vénétier. Laisser les skis/raquettes au petit faux-plats vers 1900m, juste avant la bifurcation avec la combe SW du Col de l'Aigleton. Rejoindre directement l'attaque, sans passer au Pas de la Coche, en remontant les pentes en neiges dures au NEE du pied du départ de l'arête du Pin. Contourner une petite barre rocheuse par la gauche.

La Crête du Pin
La Crête du Pin

Pied de la pointe 2197m >> Sommet S# 1h30 à 2h

Pointe 2197m

L'extrémité S de la Crête du Pin se termine par la Pointe 2197m. Rejoindre son sommet en remontant au choix :
- un des éperons de la face S, rocher correct en 3a entrecoupé de vires herbeuses inévitables.
- un couloir de neige 40°, sur la droite des éperons.

Pas du Pin

Poursuivre sur la crête, en restant plutôt sur le fil. La crête est parsemée de petits passages rocheux, parfois évitables.
Le Pinacle du Pas du Pin, juste avant le Pas du Pin, reconnaissable à son large couloir herbeux à 40°, se gravit sur le fil puis se descend versant N par un rappel de 20m pour arriver au Pas du Pin. L'escalade y est peu intéressante.
Le Pinacle peut s'éviter versant W par des vires herbeuses (évitant ainsi un rappel).
Echappatoire : par le couloir du Pas du Pin.

Sommet S

Après le Pas du Pin, continuer facilement sur la crête jusqu'au pied d'un 2ème gendarme/bosse. Ce gendarme peut s'éviter facilement versant W par des éboulis. Pour gravir ce gendarme, descendre 10m dans un couloir versant E jusqu'au pied de son arête S. Gravir l'arête jusqu'au sommet du gendarme (3a). Trouver un anneau de rappel au sommet de la face N du gendarme. Descendre au pied de la face :

  • Par un rappel de 20m.
  • Ou désescalader la dalle de la face E environ 20m au niveau d'une grande écaille à travers la face N : engager la face N par un mouvement en desescaladant sur un petit surplomb (avec grandes prises) à l'écaille, puis traverser vers l'W sur l'écaille (plus excitant si accrocher sur sa face extérieure).

Continuer sur la crête jusqu'au pied de la facette S du sommet S du Pic du Pin. Atteindre le sommet S par la pente herbeuse ou par des passages rocheux sur sa rive gauche (E).

Sommet S >> Brèche entre sommet central et sommet N# 1h30 à 2h

La suite de la crête est plus aérienne, bien que certains passages puissent s'éviter par des vires et éboulis versant E.

Brèche entre sommet S et central

Descendre l'arête NE du sommet S (3a) - rappel possible de 10m -, ou la contourner versant SE. Gravir plusieurs petit gendarmes. Dés-escalader le dernier gendarme (becquets, un piton sur le fil 5m au dessus de la brèche), ou descendre par un rappel de 10m.

Sommet central

Monter au sommet Central en suivant le fil de l'arête, très effilée sur le bas (3a) dans des aiguilles de Gneiss. Descendre du sommet Central par un raide couloir NE pour rejoindre la brèche séparant le sommet Central du sommet N. Au choix, 3 options :

  1. Dés-escalader le couloir, d'abord par des gradins herbeux, puis en rejoignant le pied de la paroi (grosse écaille, qui offre de bonnes prises en inversées) pour atteindre la brèche. Les gradins sont délicats à protéger et exposés.
  2. Rappel de 35m dans le couloir. L'anneau de rappel est situé au sommet du couloir NE, 5m en contrebas du sommet. Pour que l'anneau travaille correctement, la corde doit descendre à l'E du bloc où l'anneau est placée, des rallonges ont été installées pour éviter que la corde ne fasse un angle droit (note : pas vu de rallonge le 16/07/2016).
  3. Rappel de 20m. Des-escalader 15m sur l'arête à droite, pour rejoindre un autre anneau de rappel sur un bon becquet rive droite du couloir. Tirer un rappel de 20m. Cet anneau de rappel peut également s'atteindre depuis le 1er anneau par un rappel de 15m et en remontant légèrement. Attention, les becquets rive gauche ne sont pas très bons.

Echappatoire : de la brèche, un rappel versant W (45m) permet de rejoindre le vallon menant au Col de l'Aigleton.

Sommet N >> Col de l'Aigleton# 1h

On peut aussi poursuivre le parcours en montant au sommet N.

Sommet N

Monter au sommet N par des gradins herbeux. Descendre l'arête N au mieux, au choix :

  • en désescalade ou par des gradins herbeux (attention si ils sont humides).
  • en 2 rappels, entrecoupés d'une traversée sur une vire herbeuse.

Traversée des pointes secondaires

La première pointe peut se contourner versant E en descendant 10m dans le couloir, puis en traversant. Rejoindre alors le fil de l'arête par quelques pas d'escalade (à confirmer : possibilité de contournement en continuant à niveau ?).
Au sommet, longer le fil sur la gauche pour trouver un anneau de rappel. Au choix :

  • désescalader.
  • rappel de 10m.

c Col de l'Aigleton

Rejoindre le col de l'Aigleton (marche).

Descente

Par le sentier du Col de l'Aigleton. Le sentier ne descend pas par la combe empruntée en hiver (éboulis de gros blocs), mais par un couloir en rive droite : suivre les cairns.
Le sentier passe à quelques mètres du lac inférieur du Vénétier, mais très légèrement en contrebas, il est donc invisible à la descente. Pause rafraichissante bienvenue l'été par forte chaleur !

Échappatoires

La crête du Pin présente de nombreuses échappatoires faciles versant W :

  • Depuis le Pas du Pin, par le couloir W.
  • Depuis la brèche entre le sommet central et le sommet N, par une pente herbeuse (ou un rappel de 45m). 16/07/2016, à noter que la lunule sur laquelle l'anneau de rappel (rouge) est posé bouge un peu et n'inspire pas confiance.
  • Depuis les brèches avant chacune des pointes secondaires.

remarks

  • Jusqu'au sommet S, en passant au plus facile, la difficulté reste F (en été). En cherchant les beaux passages de rocher, la difficulté passe à PD. Après le sommet S, la difficulté est PD.
  • Faire attention aux vires herbeuses, souvent humides même en été.
  • L'itinéraire suit une crête sur plus d'1km de long.

gear

  • Quelques sangles.
  • Corde 2x35m (70m) permettant de faire le rappel de 35m du sommet Central ou corde de 2x20m (40m) en faisant 2 rappels ou des-escalade + rappel de 20m.

external_resources

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • ca
  • it
  • eu
  • es
  • en
  • de