Cervin : Traversée Lion - Hörnli

Cervin : Traversée Lion - Hörnli

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • Swisstopo - 46 - Val de Bagnes
  • Swisstopo - 283 - Arolla
  • Swisstopo - 1347 - Matterhorn
  • Escursionista - ESC07 - Valtournenche - Monte Cervino

Licence

General

route_types: traverse
activities:
durations: 1 day(s)
configuration: edge

quality: medium

Rating

AD  
4c > 3b

    III 

heights

elevation min/max : 3829 m / 4478 m

height_diff_up: 649 m

height_diff_difficulties: 649 m

orientations

E W S N

description

Accès

  • Refuge Duc des Abruzzes: par la piste ou depuis le Téléphérique Cervinia - Plan Maison (9€ A/R en 2006).
  • Retour depuis Schwarzsee: Télécabine vers Furi puis téléphérique vers Klein Matterhorn (46CHF en 2006), 1h sur le glacier jusqu'à plateau Rosa et téléphérique jusqu'à Cervinia (descente jusqu'à Plan Maison: 19€ en 2006). Dernier départ à 16h30!

Approche

Rejoindre le refuge Jean Antoine Carrel (3829m) depuis le refuge Duc des Abruzzes (ou Rionde 2802m) atteint depuis Cervinia. L'accès au refuge Carrel est déjà une bonne mise en condition. Le passage des cordes fixes est difficile et l'un des plus difficile de l'ascension elle-même. C'est un bon moyen de savoir si on se sent capable de faire la suite.

Montée au sommet 4 à 5h

Du refuge, les premières cordes fixes (corde de l'éveil) permettent de suivre l'itinéraire de nuit. Il y a trois passages en cordes fixes, qui mènent sur une grande vire. remonter quelques mètres à droite pour remonter sur 10m à gauche une cheminée facile, et prende pied sur une deuxième vire (1 spit sur la vire) De là, partir à droite à l'horizontale, et rejiondre une nouvelle corde, dans une cheminée. Du haut de cette corde, rester non loin de l'arête, sur du rocher sein. Ne pas partir à droite dans les vires qui se dirigent dans la face. Quelques matériels en place mais pas abondant (relais tous les 20/30 m). Une fois proche du linceul, les points d'ancrages se rapprochent, et l'itinéraire traverse à l'horizontale sur une vire vertigineuse, facile, et qui mènent à un câble, permettant de prendre pied sur le glacier. Suivre le câble sur quelques longueurs, et repérer la chaine Tyndall. La rejoindre par des gradins faciles. La remonter, et c'est possible de la gravir en libre (IV).
La suite est assez évident et logique. On suit le fil au mieux, toujours de l'équipement en place.

Du sommet du Pic Tyndall, suivre la crête en traversée légèrement descendante, jusqu'à franchir la brèche étroite qui la sépare du sommet du Cervin (la brèche de l'enjambée).

La remontée s'effectue par des gradins (peu d'équipement en places, rocher moins bon). Rejoindre au mieux le pied des dernières cordes et l'échelle Jordan puis la corde Pirovano qui permet de franchir les dernières difficultés, avant d'atteindre le sommet italien (4476m) et sa croix métallique.
Suivre l'arête sommitale pour parvenir au sommet suisse, point culminant à 4478 mètres.

Descente 4 à 5h

Depuis le sommet suisse, s'engager sur l'arête NE pour rejoindre les premières cordes.
Suivre ensuite l'arête en contournant les difficultés par la droite et en suivant les nombreuses broches et gros anneaux métalliques qui jalonnent la descente.
Une dalle raide permet d'accéder au bivouac Solvay.
Du bivouac, descendre vers la gauche et effectuer une longue traversée jusqu'à des tiges métalliques qui permettent d'assurer la descente suivante.
Le reste de la descente s'effectue par une succession de traversées et de désescalades, en cherchant toujours à traverser pour se tenir au plus près de l'arête. Le cheminement est là aussi bien marqué par les passages successifs et les broches d'assurage.
Aucun rappel n'est indispensable et ils sont plutôt déconseillés pour éviter les chutes de pierres sur les cordées qui sont plus bas.
La fin de la descente s'effectue en restant toujours au plus de l'arête, en résistant à la tentation de s'engager sur des sentes qui reviennent vers la face E.
Après un court sentier, les derniers gradins donnent accès à la dernière corde, pour prendre pied (enfin) sur l'arête qui mène au refuge Hörnli à 3260 mètres.

Rejoindre ensuite la station de Schwarzsee puis Zermatt, ou Cervinia par les remontées mécaniques.

remarks

  • Longue course d'arête variée, montée à l'ombre du Cervin, descente au soleil.
  • Itinéraire délicat mais bien équipé.

gear

  • Corde 30 m
  • 5 dégaines, mousquetons à vis…
  • gros mousquetons pour les relais, plus sangles de 60 pour cravater
  • crampons et piolet

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • de
  • ca
  • eu
  • en
  • it