Alphubel : Arête W (Rotgrat)

Alphubel : Arête W (Rotgrat)

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang es - it

Map

  • Swisstopo - 47 - Monte Rosa
  • Swisstopo - 284 - Mischabel
  • Swisstopo - 1328 - Randa

Licence

General

route_types: loop
activities:
durations: 2 day(s)
configuration: edge

quality: medium

Download track as

Rating

AD+  
4b > 3c

    III    P3 

heights

elevation min/max : 2212 m / 4203 m

height_diff: +1500 m / -2055 m

height_diff_difficulties: 1000 m

difficulties_height: 3200 m

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

E W S N

route_history

George Broke avec les guides Adolf et Xavier Andenmatten, été 1889.

description

Le Rotgrat doit son nom au rocher rouge dont elle constituée et qui assure une escalade ludique sur un rocher de bonne qualité.

Itinéraire

539228

De Taschhütte, suivre le bon sentier du lac du Weingarten jusqu'au collet 3195 m. On suit alors l'arête Wissgrat d'abord par des éboulis puis par des rochers plutôt sur son flanc droit pour éviter les difficultés.

Au pied du triangle rocheux qui unit le Rotgrat et le Wissgrat, l'arête se redresse, gagner alors le fil avant qu'il ne soit trop tard et poursuivre sur du bon rocher par une escalade peu soutenue (quelques pas de III+). Franchir un passage d'éboulis avant une dalle fissurée qui amène sur le fil de le Rotgrat, contourner alors par la droite avant de gagner directement le point 3637 m.

Parcourir l'arête qui présente une alternance de passages neigeux et de cours ressauts (pas de III) jusqu'au pied de l'impressionnant bastion sommital (3850 m).

Remonter sur une longueur (2 spits, III-) la dalle en diagonale à droite puis à gauche pour gagner une large vire peu visible du bas qui permet de rejoindre l'arête à la droite de laquelle se trouve un relais (spit + piton). Remonter intégralement le dièdre (1 spit, III soutenu) au-dessus jusqu'à un autre relais (spit + piton).
À la sortie du dièdre soit poursuivre sur une longueur sur l'arête et traverser à droite sur un éperon, soit traverser tout de suite à droite pour profiter de l'excellent rocher de l'éperon. Remonter cet éperon peu marqué dans un excellent cailloux (III) sur une longueur pour regagner la crête.
Les difficultés s'amenuisent un peu malgré quelques ressauts à franchir (III+). Poursuivre au mieux d'abord un peu sur la gauche puis plutôt sur la droite jusqu'à atteindre une épaule caractéristique.

De là, on peut gagner le sommet par des pentes de neige (45°) où poursuivre sur le fil de l'arête (au départ dalles faciles difficilement protégeables, 1 spit). En 2 courtes longueurs on atteint l'antécime neigeuse en contournant les dernières difficultés par la droite.
Suivre la facile arête neigeuse jusqu'au sommet.

Descente

Par la voie normale ou par l'arête SE si en condition pour gagner l'Alphubeljoch puis par le lobe S du glacier de l'Alphubel. Au pied duquel un bon sentier ramène à la Taschhütte.

remarks

  • Les difficultés sont relativement soutenues d'autant plus que la voie se termine à plus de 4000 m.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • sangles
  • jeu de coinceurs et éventuellement 1 ou 2 friends.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • ca
  • eu
  • de