Pointe du Vallon des Étages : Face N - Goulotte Fourastier

Pointe du Vallon des Étages : Face N - Goulotte Fourastier

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

General

route_types: traverse
activities:
durations: 1 day(s), 2 day(s)
rock_types: granit, gneiss
configuration: face

quality: fine

Download track as

Location

Rating

TD   4+  M4+    IV    P4 

heights

elevation min/max : 1587 m / 3564 m

height_diff_up: 1980 m

height_diff_difficulties: 660 m

difficulties_height: 2900 m

slope: 90°

Access

height_diff_access: 1320 m

orientations

E W S N

route_history

  • 1re ascension : 16 juillet 1935 - Maurice Fourastier, Maurice Laloue, Henry Le Breton.
  • 2e ascension : 31 juillet 1951 - René Gallat, Marc Guyot, J. Palot, Alphonse Santimone. R. Gallat fut tué par une chute de pierres quelques mètres sous le sommet.
  • 1re hivernale : 2-4 février 1964 - Maurice Mariet, Yannick Seigneur.
  • 1re solitaire : 28 juillet 1979 - Éric Monier.

description

354878

Approche

Se diriger à l'aplomb de l'évidente diagonale qui raye la face N.
Attention aux conditions de neige des pentes raides de l'approche.

Voiee

Attaque dans des dalles raides fissurées

Pilier

L1 IV+ 40 m Gravir les dalles fissurées, pitons en place (visibles du bas). R1 sur le fil (gros bloc avec sangle pourrie).
L2 V+ Sur le fil, franchir un ressaut 2 m au-dessus du relais (V, A1 possible), réta sur une terrasse. Rejoindre la base d'un dièdre à gauche de la terrasse, peut être délicat si présence de neige. Le gravir (V+ athlétique, légèrement déversant, 15 m). R2 peu après le dièdre sur un gros bloc solide.
L3 Par une traversée mixte facile vers la droite, rejoindre la base du grand couloir médian.

Grand couloir médian

Le remonter sur 350 m. Les conditions dépendent de l'enneigement. Quelques passages en mixte. Protections possibles sur les blocs des rives du couloir. Faire relais au pied du bastion sommital, dès que la pente se redresse.

Grand Dièdre

Si les conditions de glace sont mauvaises, les protections sont aléatoires.

L1 Gravir une raide rampe dalleuse et/ou neigeuse avec renfougne (15 m), traverser horizontalement vers la gauche (mixte délicat) pour rejoindre la base d'une fine goulotte peu raide caractéristique. La gravir (65°) pendant ~50 m et faire relais lorsqu'elle bute contre la raide cheminée terminale.
L2 IV+/M4+ 50 m Escalader la cheminée, renfougne. C'est la longueur clef de la voie.
L3 M4 50 m 2 possibilités, selon les conditions : continuer tout droit pour rejoindre la rampe de sortie (M4+, 40 m), ou traverser vers la droite, puis en ascendance à gauche (M4, 50 m). Dans les deux cas, faire relai sous un gros surplomb caractéristique au départ de la rampe, auquel on accède par une traversée dalleuse ascendante à gauche (accès délicat selon les conditions de neige).

Rampe de sortie

Gravir un raide couloir de neige jusqu'à son terminus en ascendance à gauche (50 m). Contourner un ressaut rocheux par la gauche [ou par la droite selon les conditions, un peu plus raide et technique, passage en mixte (10 m). Dès que le ressaut devient commode, le franchir, et poursuivre par la pente de neige/mixte qui mène directement au sommet.

Descente

Par l'Arête NE

  • En été : du sommet E, suivre le fil pendant 30 m. Par un pierrier commode en versant S, rejoindre une terrasse. Désescalader (III) ou tirer un rappel pour rejoindre un petit névé en dessous. Rejoindre à nouveau l'arête et la descendre, en restant versant S (rappels éventuels), jusqu'à l'épaule NE.
  • En hiver : suivre la ligne d'arête NE la plus évidente qui se présente (nombreuses contre-pentes et amorces d'arêtes sans suites). Alternance de pentes de neige et de désescalade (III/IV max), petits rappels éventuels, jusqu'à l'épaule NE.

De là, 2 solutions :

  • Descendre par la Face N de l'Épaule NE pour rejoindre le vallon des Étages : différentes possibilités : soit les pentes de neige raides dès le début de l'arête, soit 2 rappels de 60 m à partir du point le plus bas de l'arête avant de remonter vers le Col de Clos Châtel (gros bloc sur l'arête, puis relais pitonné en rive droite d'une pente de neige/goulet).
  • Descendre par la Face SE de l'Épaule NE pour rejoindre le petit glacier de l'Âne, et au final le Carrelet

Dans les deux cas, suivant les conditions, il est possible d'aller jusqu'au Col de Clot Châtel, situé après l'épaule, et descendre par des itinéraires à proximité (itinéraire de ski de rando après le col).

Par la goulotte S

Voie de l'UCPA, cf. itinéraire 383 du Labande.
Voir également la trace GPX sur la carte, suite à cette sortie
6 rappels entrecoupés de désescalade.

remarks

  • Le sommet n'est pas très élevé mais l'ambiance haute montagne est bien présente. Soleil sur la première partie de l'itinéraire dans la journée. Descente du Col du Clot Châtel au soleil en fin de journée...
  • Sur le papier, la dénivellation n'est que de 600 m pour les difficultés. Néanmoins, comme l'itinéraire suit une diagonale, c'est tout de même bien long. Enfin, la descente est longue en elle même, quelle que soit l'option choisie.
  • Itinéraire "Grande Course". Voie complète : rocher, mixte et glace.
  • Équipement en place inexistant (3 pitons dans les 2 premières longueurs).
  • Pas de refuge dans le vallon. Bivouacs possibles entre 2000 et 2600 m.
  • Attention à l'horaire selon les conditions de neige dans la voie.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Tout ce que votre assurage nécessitera : pitons (lames plutôt, mais pas seulement), coinceurs et friends (micros très pratiques, et prévoir jusqu'à la taille 2), broches (plutôt courtes).

external_resources

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • de
  • en
  • it
  • eu