Le Râteau d'Aussois : Arête S

Information

General

General

route_types: traverse
activities
durations: 1 day(s)
configuration: edge

quality: medium

Location

Location

heights

heights

elevation min/max : 1930 m / 3131 m

height_diff_up: 1200 m

height_diff_difficulties: 500 m

Rating

Rating

AD+  
5b
    II    P4 

gear

gear

glacier_gear: no

orientations

orientations

image/svg+xml N NE NW SE SW S E W

Maps

Maps

  • IGN - 3534OT - Les Trois Vallées - Modane - Parc National de la Vanoise

Licence

Licence

description

Approche

depuis Orgère :

Un peu au S du parking, un sentier traverse vers le SE en direction de jolies maisons en bois. Suivre le GR5 d'abord vers le S puis vers l'W (petite descente). Il traverse une zone de blocs puis monte en lacets. A l'altitude de 2320 m, on quitte le sentier pour remonter une croupe vers le N, longer un moment un chaos de blocs puis le traverser vers la droite et horizontalement lorsque la végétation tente de s'y installer (si on traverse trop tôt, les blocs sont plus gros -> expo, et le chaos plus large). Le mieux est de rejoindre l'arête très tôt, par exemple par un couloir herbeux encombré de pierrailles et situé juste à droite d'une section de l'arête particulièrement rocheuse. Du collet, suivre l'arête horizontale vers la droite (rando + qq pas de 2 sur le fil). On arrive au pied des difficultés.

depuis le Plan d'Aval :

Rejoindre l'angle SW du Plan d'Aval, d'où part un sentier. Au SW, on gagne le col du Barbier peu après avoir rejoint le GR5. Le suivre vers l'W en passant des ruines et le lieu-dit le Barbier. Lorsque l'on a presque fini de traverser un grand couloir découpé en ravines, quitter le sentier pour partir en oblique vers le NW dans des pentes herbeuses. On rejoint le chaos de blocs qu'il faut franchir. Cf. ci-dessus.

137041

Arête S

Ligne générale : la voie suit le fil de l'arête en contournant les difficultés par le versant W mais sans jamais s'éloigner du fil.

Démarrer à gauche du fil, au pied d'un petit couloir herbeux orienté S et qui se prolonge en cheminée facile : sur la droite (versant W), traverser une belle dalle de la droite vers la gauche pour finir par le dièdre fissuré qui la borde à gauche (4a). Emprunter le fil jusqu'à un ressaut fissuré que l'on franchit par une dalle versant W. Avant d'arriver au sommet du gendarme, désescalader en oblique (versant W) en direction d'une brèche que l'on enjambe (4b, 1 pas). Suivre le fil par des blocs faciles jusqu'au pied du prochain ressaut : le franchir (4b) versant W par une dalle puis un petit réta (qui passe mieux à droite). Suivre le fil pour trouver sur la gauche une plateforme encombrée de blocs.

Attaquer juste à droite du fil puis passer à gauche pour suivre un double (pieds et mains) râteau de chèvre. Par un réta, accéder au pied d'une zone plus raide. Il faut viser, juste sous le point le plus haut, un dièdre bordé à droite par une dalle lisse totalement recouverte de lichen noir et à gauche par un mur de couleur orange formant un triangle se découpant dans le ciel : remonter une fissure sur la gauche (il y a des dièdres plus à droite), tirer un peu à gauche pour terminer par une fissure-dülfer (court 5b) dans le dièdre décrit ci-dessus. On est sur le fil, dominé par un grand mur orange : suivre l'arête vers la gauche (râteau de chèvre aérien avec les pieds versant W) puis faire relais sur une sangle.

Juste à gauche d'un léger bombé, remonter une dalle encadrée par deux fissures écartées d'1,50 m. Sortir dans l'axe (court 5b) par une fissure et un rétablissement dalleux. Traverser vers la gauche sous le gendarme présentant un petit toit puis longer un trou par la droite. Au-dessus, franchir en dülfer l'évidente fissure (très court 5b) pour arriver face à un énorme bloc coincé donnant inutilement accès à un promontoire "détaché" décoré d'un cairn. Relais sur sangle (sinon tirage).

Il faut descendre à gauche afin de contourner un imposant gendarme : une vire dans le bloc de gauche puis un écart sur le bloc de droite afin d'enjamber un trou… Impressionnant mais facile (4a). Une fois de l'autre côté (échappée très éventuelle versant E), franchir une brèche à gauche (on passe versant W) puis désescalader en oblique vers le N (3c). Remonter sur l'arête par un vague dièdre (3c) puis une dalle couchée licheneuse. Un court ressaut se franchit facilement par la gauche. Ensuite, on suit le fil de l'arête (2 puis 1) jusqu'au pied du dernier ressaut de l'arête, précédé d'un collet. Échappée facile par le couloir d'éboulis à droite.

Remonter (3) la 2de cheminée en partant de la gauche (à sa gauche se trouve le premier vrai gendarme, alors que le second, plus à droite, possède deux "têtes"). Au sommet, longer la paroi vers la gauche sur une petite vire (du vide à droite). A droite, franchir en son centre la dalle (un pas de 5a) dominée par un petit toit. Faire relais au pied d'un beau mur fissuré.

Une fissure en "marches d'escaliers" monte vers la droite. A 6 m, on distingue un piton à gauche de la fissure. Remonter cette évidente fissure (bonnes prises) puis sortir légèrement à gauche par un vague dièdre (écailles). Longueur soutenue (5a). Faire relais sur coinceurs. (Il est possible de faire une seule longueur avec la dalle raide qui précède moyennant une corde de 50m)

Se décorder car la suite est délitée et facile : remonter l'arête devenue large en direction du grand cairn sommital (un joli dièdre en 2, facultatif, puis des blocs).

Descente

Du sommet par la voie normale (partie commune) :

Suivre les très nombreux cairns vers le N puis vers le NW (ne pas partir en direction de Petit Râteau, gendarme de l'arête NNE - 3101 m, quoique sa traversée soit une variante possible : I/II). Vague sente. On arrive à un replat puis au col 2903 m.

Sur Orgère :

Du col 2903 m, remonter en face pour gagner le col de la Masse (2923 m). De là, un sentier descend en direction de la Masse puis plein S en passant à gauche d'un escarpement. SW jusqu'à la piste EDF que l'on suit vers le S jusqu'au parking.

Sur le Plan d'Amont :

Ne pas remonter au-delà du col (sentier venant d'Orgère) mais suivre la sente cairné en direction du NE. On passe très vite à droite d'un petit lac puis on suit un thalweg. Chemin faisant, on tire légèrement à gauche pour pénétrer dans une vaste gorge assez raide au départ : le sentier reste en rive droite du thalweg puis la sente s'affirme pour dessiner plusieurs lacets. A l'altitude de 2425 m, le sentier se divise en deux face à la bosse 2445 m : à gauche on rejoint le pont de la Sétéria, à droite puis à gauche on rejoint un pont sur la piste du Plan d'Amont (raccourci).

remarks

  • L'arête est orientée S et on escalade en versants S, SW et W.
  • Longue course secrète et panoramique. Les approches par Orgère ou par le Plan d'Aval sont équivalentes en terme d'horaire
  • Courts passages de 5b au milieu de l'arête, une longueur plus soutenue à la fin (5a). Les pas durs sont protégeables.
  • Gendarmes, dièdres, dalles, fissures : l'escalade a quelque chose de chamoniard mais en moins déroutant. En revanche, la présence de lichen réclame un bon moral après la pluie.
    Dans la première partie, l'échappée est facile versant W par un ou deux rappels puis de la désescalade. Ensuite, les échappatoires sont plus localisés (cf. descriptif).
  • Accès:
  • Maurienne >N6> Freney/Autoport de Fréjus >D215> St-André >D106> Refuge de l'Orgère
  • Maurienne >N6> Modane >D215> Aussois >D108E> Plan d'Aval (P du Carrelet)
  • Logement:
    Refuge d'Orgère à l'aller (situé à proximité du parking) ou du Fond d'Aussois au retour (pour enchaîner avec une autre course).

gear

  • Un jeu de coinceurs câblés, un jeu de friends jusqu'au camalot bleu (n°3), des sangles, éventuellement quelques hexcentriques.
  • Chaussons conseillés. Casque. On peut se débrouiller avec un brin de 50 m (les longueurs à tirer font environ 30 m).

Associated waypoints

Associated routes

Associated articles

Associated books

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • de
  • ca
  • eu
  • es
  • en
  • it

Edit

Add images

Comments