Néron : Traversée S >> N des arêtes

View in other lang es

Information

General

General

route_types: loop
activities
durations: 1 day(s)
configuration: edge

quality: medium

Download track as

Location

Location

heights

heights

elevation min/max : 430 m / 1298 m

height_diff: +1000 m / -1294 m

route_length: 6.981 km

height_diff_difficulties: 300 m

Rating

Rating

F  
3a > 3a

    II    P4 
T5 

orientations

orientations

E W S N

Maps

Maps

  • IGN - 3334OT - Massif de la Chartreuse Sud
  • IGN - 3335OT - Grenoble - Chamrousse - Belledonne

Licence

Licence

description


Le Néron est une belle classique très rentable pour le randonneur grenoblois aguerri souhaitant poser les mains. L'arête est techniquement facile mais exposée. La chute sera souvent mortelle. L'assurage en mouvement nécessite une bonne maitrise de la progression sur arête pour être efficace et rapide.

375837

Un article c2c présente les généralités sur l’escalade en Chartreuse

Les spits ainsi que des goujons sans plaquette qui se trouvent régulièrement le long de l'itinéraire ne sont pas tous destinés à l'assurage. Certains ont été posés pour mesurer les mouvements du terrain. Ils ne ne sont pas prévus pour résister à un choc même faible. Il ne faut pas les utiliser pour mousquetonner une dégaine ou pour descendre en rappel. Il est préférable d'utiliser des anneaux de sangle ou des coinceurs pour un éventuel assurage.

Approche

Du château du hameau de Narbonne à Saint-Martin-le-Vinoux (420m), remonter la route jusqu'au niveau de la maison numéro 2575 après un lacet à droite. Il y a une petite aire de stationnement en face (sur la droite en montant), d'une poubelle à verre, ou un parking plus bas. S'engager au numéro 2575 et prendre tout de suite en face un large chemin qui monte raide vers le NW. Une pancarte affiche l'arrêté municipal.

Remonter le chemin, qui devient de plus en plus étroit mais reste raide. 200-300m après le départ (altitude 520m), quitter le sentier aux marques bleues qui part vers les voies d’escalade en face SE du Néron, pour prendre une sente raide qui monte sur la droite (direction N). Cette sente figure sur la carte IGN et est indiquée par un cairn, un marquage vert sur des pierres à droite et un panneau en bois en hauteur sur un arbre. En suivant cette sente, on atteint le carrefour des quatre chemins (croix rouge peinte sur un arbre).

Par la passerelle Müller et le camp romain

C'est le plus classique. Au carrefour des quatre chemins (croix rouge peinte sur une arbre), prendre à gauche. Suivre la sente (montée peu raide) qui traverse un pierrier en sous-bois, puis vient buter contre la face SE du Néron. Si avant d'arriver contre le Néron vous hésitez entre un chemin balisé en bleu qui descend à gauche et un chemin sans balisage qui continue tout droit, prendre le chemin sans balisage. Longer le pied de la paroi vers la gauche en suivant le sentier, jusqu'à rejoindre des câbles fixés à la paroi. Suivre les câbles et emprunter la vire creusée par les romains (passage exposé et aérien), puis la passerelle Hippolyte Müller. Rejoindre un croisement où le sentier venant de Pré Néron (Saint-Égrève) rejoint celui de Narbonne. C'est le camp romain. Au croisement, prendre à droite pour monter puis, en arrivant devant une paroi (équipée de plaquettes) la longer en prenant à gauche en descente, toujours en suivant les marques bleues. On arrive ensuite sur un replat au pied d'une large croupe. Il s'agit en fait de l'extrémité S de l'arête du Néron. Une sente mal tracée arrive ici depuis la face SSW du Néron (Pré Néron).

Par la brèche du couloir en Z

Au carrefour des quatre chemins, continuer tout droit et suivre le sentier dit des quatre couloirs qui longe le pied de la falaise. Atteindre le pied du couloir en Z et le remonter jusqu'à la brèche. Attention, cet itinéraire est très dangereux depuis l'incendie car le couloir en Z est raide, le terrain instable et les chutes de pierres fréquentes.

Les arêtes

375831

Suivre la croupe vers le N, en suivant le balisage bleu, pour atteindre une première bosse. Traverser une zone plus plate, le belvédère Lucky Luke, à la végétation assez dense. Gravir la croupe menant à la deuxième bosse, en franchissant un couloir rocheux en 2.

La croupe devient arête. Suivre l'arête, d'abord facile. Contourner un premier ressaut par la droite (marquage bleu). Puis deux sections plus raides : la première est facile, la seconde est un court ressaut athlétique (3a) mais pas exposé. Atteindre la brèche du couloir en Z, marquée en bleu sur un caillou évident. - Échappatoire possible vers Narbonne en descendant à droite. Mais c'est dangereux depuis l'incendie à cause du terrain instable et des chutes de pierres. -

Poursuivre sur l'arête. Prendre, de gauche à droite, la rampe oblique (3a, impressionnant mais facile et peu aérien) franchissant le grand ressaut qui domine la brèche. Rejoindre le fil de l'arête (facile) et le suivre jusqu'au pied d'un ressaut. Le franchir par la droite, gravir une rampe en 2, traverser sur le flanc E (exposé) puis rejoindre l'arête par quelques pas d'escalade facile (3a). Suivre l'arête jusqu'à la croix métallique qui porte l'indication "débonnaire mais redoutable".

Poursuivre par le court passage le plus aérien de l'itinéraire, passer debout sur l'arête ou prendre appui avec les pieds pendant que l'on tient l'arête à pleines mains. Suivre l'arête pour atteindre une brèche. - Une ligne de rappel était équipée versant E, il ne reste plus au sommet qu'un goujon sans plaquette mais la descente ici est déconseillée en raison du risque d'éboulement et de chute de pierres. - Descendre légèrement sur le versant W, au pied des dalles du couloir des avalanches, pour rejoindre un canyon. - Échappatoire possible de droite, par le couloir Godefroy (indication "G" en bleu), un goujon sans plaquette est placé en haut du couloir). - Dans le canyon, descendre légèrement à gauche. Ressortir du canyon et continuer à flanc puis en montée progressive jusqu'à venir buter contre un ressaut rocheux qu'on franchit en montant vers la droite pour rejoindre l'arête. Continuer alors celle-ci jusqu'au sommet S (1298m), marqué d'un cairn.

Du sommet S, continuer d'un côté puis de l'autre de la crête ou en contrebas (quelques passages aériens mais faciles). Franchir un ressaut, par la droite par une rampe facile mais peu prisue, pour déboucher au dessus d'une brèche, le ravin d'Ulrich. Descendre à la brèche (passage de 2 en désescalade, un peu exposé) pour ensuite remonter en face, coté E, pour atteindre le sommet N (1294m). Une croix rouge, en bas à gauche du sommet, marque le départ de l'arête des écureuils.

Descente

Continuer l'arête vers le N avec 2 options pour franchir le ravin d'Ulrich. Soit en passant une descente raide puis un chemin en descente avec un pas en 4. Soit au plus facile, légèrement en contrebas (facile). Rejoindre le couloir de Clémencière versant E. En haut de ce couloir, Un panneau en bois (sans inscription lisible) indique la descente (balisage bleu à main droite) ainsi que la grotte du Colonel (balisage également bleu mais à main gauche). Attention donc à bien s'engager sur la "rive" droite pour ne pas se retrouver coincé au dessus de barres rocheuses un peu plus bas.

Attention durant la descente, si vous arrivez au niveau d'une inscription bleue "Quaix" avec une flèche vers le nord, c'est que vous avez loupé le balisage bleu un poil plus haut, qui continue au sud.

Une fois arrivé au niveau d'une pierre avec les lettres "CC" inscrites en bleu, il rejoindre le sentier des quatre couloirs. Le nom est indiqué sur la carte 1/25000, le sentier colle tout à fait au bas de la falaise ce qui le rend peu visible (noir du sentier collant au noir de la falaise!).
Pour rejoindre le sentier, depuis les lettres "CC", il faut regrimper un peu vers le sud en suivant bien le balisage bleu, puis coller à la falaise et suivre la sente peu marquée. Le sentier traverse l'éboulis du Godefroy, et plus loin il faut vraiment s'attacher à recoller au flanc de la falaise (en montant si besoin).

Suivre le sentier, qui finit par redescendre et rejoindre le sentier de la montée au carrefour des quatre chemins.

Variante: .

Variantes

Approche par la fontaine vierge

Du Muret (Saint-Egrève), suivre le sentier balisé qui mène la fontaine vierge et, de là, aux pentes suspendues du Néron. Rejoindre le sentier des Charbonniers et suivre celui-ci vers le S pour rejoindre le Pré Néron. Prendre alors la sente qui monte vers l'E (quelques sections sont très embroussaillées) pour rejoindre la base de l'arête (les premières bosses). Cette option évite les vires romaines, la passerelle Müller et le Camp Romain.

Descente

Directe vers Ripaillère après Clémencière

Juste en sortant du couloir de Clémencière, au niveau d'un gros caillou sur lequel sont peintes les lettres CC en bleu, il est également possible de descendre directement à la Ripaillère par un sentier bien visible qui suit le fond d'un talweg un peu raide. Tout en bas, on retrouve un balisage bleu et rouge sur un sentier bien marqué qui croise le talweg. Le suivre vers la droite pour rejoindre le hameau de Ripaillère à travers la forêt et rentrer par la route (environ 1.5 km)

Par le versant W et Pré Néron

Du sommet, continuer vers le N et dépasser le couloir de Clémencière pour rejoindre la brèche marquant la fin du couloir de Quaix. A gauche, un panneau indique une descente coté Saint-Egrève ("GHY Chérie"). Suivre le balisage bleu et descendre vers l'W puis le SW. Le sentier, d'abord en lapiaz puis dans une végétation assez dense, conduit à un bloc erratique (c'est du grès) où on rejoint le sentier de l'arête de l'écureuil (qui monte au sommet N - panneau). Ne pas l'emprunter et continuer vers le SSW pour ensuite partir à flanc vers le S. La végétation ralentit la progression. On atteint un croisement avec un sentier menant au Muret (Saint-Egrève) par la fontaine vierge (panneau). Continuer vers le S pour rejoindre une zone boisée. On atteint ainsi le Pré Néron. Un croisement permet soit de descendre sur Saint-Egrève soit de remonter, vers l'E, jusqu'au pied des bosses qui marquent le début de l'arête pour redescendre sur le camp romain et de rejoindre Narbonne par la passerelle Müller et les vires romaines.

Par le couloir de Quaix

Cela ramène au sentier des quatre couloirs et, de là, au carrefour des quatre chemins.
Du sommet, continuer vers le N et dépasser le couloir de Clémencière pour rejoindre la brèche marquant la fin du couloir de Quaix. Continuer le long de l'arête (marquage bleu) jusqu'à ce que l'arête se transforme en une succession de ressauts verticaux à descendre (c'est le belvédère de Quaix). Passer versant E (balisage bleu et indication "CQ") pour accéder à la sente qui descend le couloir de Quaix. Celle-ci est peu praticable et déconseillée.

Par l'arête des écureuils

Du sommet N, prendre l'arête des écureuils qui part sur la gauche (W) sous la croix rouge. Cette arête, assez peu marquée, est bordée à gauche par le ravin d'Ulrich. La descente est raide, sur un lapiaz un peu délité (peu de possibilité d'assurage). L'arête conduit au bloc erratique où on retrouve le sentier qui permet de rejoindre Pré Néron puis Narbonne.

remarks

  • L'arête est longue et les rares échappatoires sont dangereux (chutes de pierres). Il est donc préférable d'avoir de la marge sur l'horaire.
  • Ne pas s'engager dans la traversée si le rocher est humide.
  • L'arête n'est pas équipée d'ancrages fixes.
  • L'accès depuis Saint-Égrève n'est autorisé par arrêté municipal que sur certains chemins.
    Cette course sert de course de référence pour la [[http://www.camptocamp.org/articles/106859/fr|cotation de randonnée pédestre]]. Il ne faut donc pas modifier cette cotation de l'itinéraire. Si la cotation ne vous semble pas correcte, merci de contacter la modération : topo-fr@camptocamp.org.

gear

Corde de 20m, quelques sangles ou cablés pour assurer un second peu à l'aise.
Longes utiles pour les vires romaines du départ.
Bâtons pour la descente potentiellement glissante par endroits en forêt.

Associated waypoints

Associated routes

Associated articles

Associated books

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • ca
  • it
  • en
  • de
  • eu