Ailefroide Centrale : Arête de Coste Rouge (arête N)

Ailefroide Centrale : Arête de Coste Rouge (arête N)

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

General

route_types: traverse
activities:
durations: 1 day(s), 2 day(s)
configuration: edge

quality: fine

Location

Rating

D  
4c > 4c

    IV    P3+ 

heights

elevation min/max : 1874 m / 3927 m

height_diff_up: 2050 m

height_diff_difficulties: 800 m

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

E W S N

route_history

  • Première ascension (par le versant W des Dents de Coste Rouge et de la Tour Pointue puis le versant NE de la Tour du Géant) : 1er juillet 1913 - Angelo Dibona, Guido Mayer.
  • Deuxième ascension (par les Dents de Coste Rouge puis le versant E de la Tour du Géant) : 17 juillet 1925 - Jacques Lagarde, Henry de Ségogne, Georges et Jean Vernet.
  • Troisième ascension (avec passage direct de la Tour du Géant) : 12 août 1927 - R. Hardouin, Edmond Stofer.
  • Première solitaire : novembre 1969 - Raymond Renaud.
  • Première hivernale : 9-10 janvier 1975 - Tony Bedel, Pascal Élouard, Jean-Marc Poirier.

description

Coste Rouge est une bonne définition de la "grande course" de niveau D dans un terrain montagne. Il y a peu de difficultés techniques mais l’itinéraire est engagé, sérieux et nécessite un certain sens de l’itinéraire. Les erreurs se payeront cher en heures perdues.
Dixit le Labande : "l’une des plus belles courses du massif esthétiquement, à cause du cadre exceptionnel". Traduction : c’est magnifique mais le rocher est souvent médiocre. En début de saison, la neige et la glace permettent de stabiliser les rochers mais augmentent la difficulté.
Par ailleurs, la descente en terrain délicat n’est pas à sous-estimer surtout en cas d’arrivée tardive au sommet.

Approche

Depuis le refuge Temple-Écrins 1 h 30 à 2 h 30

Du refuge, prendre le sentier du Col de la Temple. Au niveau d'un petit lacet isolé (point coté 2618) quitter le sentier pour continuer tout droit à niveau ; il y a une vague sente sur les dix premiers mètres mais elle disparait rapidement. Passer un petit torrent, poursuivre tout droit à niveau, ne pas monter dans les barres mais rejoindre un couloir facile (cairn), assez bien visible sur la carte, qui permet de franchir la ligne de barres (cairn) et d'arriver sur l'épaule bien marquée située au pied de l'arête W du Pic de la Temple.
Continuer en légère ascendance jusqu'au glacier de Coste Rouge.

Du Pré de Madame Carle (1874 m) 3 h (fond du cirque) + 1 h (Col de Coste Rouge)

Prendre le sentier du Glacier Blanc. Le quitter au 3e lacet pour prendre à gauche un sentier qui permet de remonter la moraine en rive gauche du Glacier Noir. À son sommet (2445 m), laisser sur votre droite les gros blocs du bivouac des Balmes de François Blanc et la quitter en descendant sur le glacier (cairn).
Traverser en direction du rognon rocheux à l’extrémité de l’arête E du Pic Coolidge (2540 m). Traverser en montant à gauche par une pente de neige et remonter directement le glacier (cairn) pour atteindre le plateau supérieur de la branche S du Glacier Noir. Poursuivre tout droit vers l’W pour atteindre le fond du cirque. Ou prendre rive gauche (à droite), passer la base de l’éperon rocheux à l’E du Col de la Temple, remonter des gradins et des dalles faciles sur 100 m, traverser à gauche vers le glacier pour trouver un très bon bivouac.
Le fond du cirque est fermé par l’Aiguille de Coste Rouge (3252 m) entourée de 2 brèches. Le Col de Coste Rouge (3192 m) est la brèche caractéristique au S (à gauche) de l’Aiguille de Coste Rouge. Traverser vers la gauche sous l’Aiguille de Coste Rouge pour rejoindre et gravir rive gauche le couloir de neige donnant accès au col. Bivouac au col, versant Glacier Noir.

137535

Voie 7 à 8 h

Du col, prendre sur le fil légèrement à droite de l’Arête de Coste Rouge. Rejoindre une brèche profonde carrée visible depuis le col. Passer flanc gauche et rejoindre au mieux par des vires plus ou moins ascendantes la brèche au S des Dents de Coste Rouge (3373 m). (Il est également possible au début des vires de traverser l'arête par un trou et de rejoindre le fil par deux longueurs de IV. Un rappel de 20 m remet sur les vires. Utile en cas d'enneigement important sur les vires). Petit bivouac possible. Contourner la Tour Pointue (3433 m) en passant flanc droit. Suivre une petite vire, monter et passer de gros blocs (III), traverser vers la droite et monter pour rejoindre la brèche au pied de la Tour du Géant (3618 m). (2 h)

Monter légèrement sur la gauche du fil du pilier, puis sur le fil du pilier raide en bon rocher (IV, 1 piton) jusqu’à un confortable relais sur une petite terrasse (2 pitons). Poursuivre globalement sur le fil pour rejoindre le pied d’une raide flèche marquant le sommet de la Tour du Géant. Contourner la flèche par la gauche en bon rocher (III) et rejoindre la brèche au-dessus de la Tour du Géant (Il est aussi possible de passer à droite : dalle en III jusqu'au fil puis une longueur en IV+ pour gagner le sommet de la tour). Poursuivre sur l’arête en passant au mieux dans des rochers et gradins faciles mais très instables. L’arête tournant à gauche, suivre l’arête facile en montant en traversant un peu à gauche dans des rochers instables ou neige jusqu’à rejoindre le pied d’une dernière tour. Relais sur un bon becquet sur le fil de l’arête. (4 h)

Monter sur le fil et redescendre légèrement pour rejoindre à droite une vire surplombant la face NW et qui permet de contourner la tour par le flanc droit. Rejoindre la brèche au sommet de la tour. Poursuivre tout droit (50 m) jusqu’au pied d’une cheminée-dièdre de rochers rouges à droite du fil du pilier. Grimper la cheminée-dièdre raide en bon rocher (IV+, 1 piton). Poursuivre tout droit dans des bons rochers brisés. Rejoindre l’arête faîtière en allant légèrement à gauche et finalement tout droit dans des rochers brisés. Le sommet de l’Ailefroide Centrale est quelques mètres à l’W. (1 h 30)

25133

Descente

Voir l'itinéraire de descente de l'Ailefroide Centrale.
Il y a une option de descente vers La Bérarde dans la sortie (+ tracé photo) si l'on est en condition pour gagner l'Ailefroide Occidentale distante d'1,5km.

1) Du sommet de l'Ailefroide Centrale, suivre l’arête vers l’E sur une centaine de mètres et descendre au mieux pour rejoindre la rive gauche du large couloir descendant du sommet. Avant le rétrécissement du couloir en goulet :

  • soit traverser en descendant à gauche pour rejoindre un petit épaulement au-dessus de rochers raides mais corrects (derrière l’épaulement, on aperçoit un autre couloir). Descendre ces rochers sur la droite pour rejoindre de larges terrasses (délicat). Atteindre le glacier par 2 rappels (30 m et 35 m).
  • soit traverser à gauche pour passer de l'autre côté du fil au niveau de la deuxième brèche. Désescalader d'abord facilement puis un mur plus raide mais prisu jusqu'à une vire. Suivre cette vire sur la gauche jusqu'à être au-dessus d'un mini-éperon. Désescalader jusqu'à cet éperon puis prendre à gauche une rampe évidente qui mène au glacier à l'aplomb de la Pointe Fourastier.

2) Une descente en rappel est possible, elle n'est pas recommandée si plusieurs cordées sont engagées dans la descente ! La plupart des relais sont protégés des chutes de pierres, mais le dernier rappel est extrêmement exposé aux chutes de pierres, il se déroule dans le couloir qui canalise toute la face !
Suivre l'arête en direction de l'Orientale jusqu'à une brèche. Rejoindre facilement un gros bloc caractéristique 30 m plus bas, rappel sur sangles sur ce bloc.
Le rappel suivant est décalé de quelques mètres sur la droite, relais sur sangles.
Les rappels suivants sont situés rive droite sur pitons, le dernier franchit la rimaye en 50 m.

Une fois sur le glacier, 2 possibilités :

  1. Descendre de 100 m le glacier de l’Ailefroide, le traverser vers l’E jusqu’à un petit éperon rocher. Remonter de 50 m et traverser vers l’E pour rejoindre la voie normale de l’Ailefroide Orientale.
  2. Descendre le Glacier de l'Ailefroide plutôt en son centre en évitant au mieux les nombreuses crevasses jusqu'à arriver à un replat vers 3140 m au-dessus d'une rupture de pente avec de gros séracs. Tirer ensuite plein E (attention aux crevasses) jusqu'à atteindre la rive gauche du glacier. Descendre au mieux en restant le plus près des rochers, 2 relais sur pitons (pas évidents à trouver) permettent de franchir 2 barres rocheuses et de rejoindre la désagréable moraine ramenant au refuge (cet itinéraire n'est sûrement praticable qu'en début de saison).

remarks

Plusieurs stratégies sont possibles pour réaliser la course :

À la "journée"

En partant tôt du Pré de Madame Carle, cela permet de grimper léger mais cela oblige à une longue marche d’approche.

Bivouac sur le Glacier Noir

Juste en dessous du Col de Coste Rouge, il y a un très bon et grand bivouac sur du sable avec de l’eau à disposition. Inconvénient : sac lourd et le gain n’est que de 3 heures.

Bivouac sur l'arête

Les emplacements sont :
- À l'attaque au Col de Coste Rouge : plusieurs petits emplacements, la neige en versant NW doit pouvoir fournir de l’eau.
- Derrière la première brèche carrée : ~30min de grimpe, 2+1 places, belle vue, possibilité de repérer l'itinéraire en s'avançant un peu sur les vires, abrité du vent d'W.
- À la brèche entre les Dents de Coste Rouge et la Tour Pointue : 1 h 30, au moins 2 places, un peu moins confortable, plus exposé au vent que le bivouac du Col de Coste Rouge, pas d’eau.
- Juste derrière la Tour du Géant : 4 à 5 h, 2 places, sans doute possible d'aller chercher de la neige sur le glacier suspendu.
- Au sommet de la Centrale (2 places bien abritées).
- Perdu quelque part dans la descente après au moins 15 h d'effort.

À vous de choisir, sauf pour le dernier.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Prendre coinceurs/friends, sangles.
  • Quelques pitons et cordelettes au cas où.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca