Les Avoudrues : Arête E par le glacier du Folly

Les Avoudrues : Arête E par le glacier du Folly

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • Swisstopo - 45 - Haute-Savoie
  • IGN - 3530ET - Samoëns/Haut-Giffre

Licence

General

route_types: loop
activities:
durations: 1 day(s)
rock_types: calcaire
configuration: edge

quality: fine

Rating

PD  
5a > 3a

    II    P2 

heights

elevation min/max : 997 m / 2666 m

height_diff_up: 1670 m

height_diff_difficulties: 300 m

slope: 45°

orientations

E W S N

description

Jolie arête aérienne offrant des difficultés peu soutenues.

En direction du glacier du Folly
En direction du glacier du Folly

Montée

Partir SE sur un bon chemin, dépasser le Crêt et traverser à flanc par un passage équipé de câbles. Longer le site d'escalade de la dalle du Tuet jusqu'au lieu-dit les Grands Bois. Rejoindre le sentier montant du pied du Crêt. Poursuivre dans la forêt et traverser le ruisseau des Landes (souvent à sec, laisser alors à gauche le sentier des Barmes). Par des lacets rapprochant des falaises de la montagne de Criou, finir par sortir de la forêt non loin de l'alpage du refuge du Folly.

À l'E du refuge débutent deux sentiers : prendre celui de droite et remonter un système de croupes qui mène à proximité de l'entrée du gouffre Jean-Bernard (inscription JB à la peinture). Remonter SE un éboulis jusqu'à la source captée par le refuge, obliquer à gauche pour découvrir bientôt le lac des Chambres, gelé en principe presque toute l'année.
Depuis l'été 2004, le sentier contourne le lac par la gauche, d'abord assez haut, puis il redescend à l'extrémité amont du lac par une dalle équipée d'un câble.

Du bout du lac, quitter le sentier principal (NE) et rejoindre par une sente discrète (E, cairns) le vallon suspendu menant au glacier du Folly. La sente mène logiquement au glacier, le remonter jusqu'au cirque final.
Repérer sur la droite une brèche caractéristique (en V mais dont la branche de droite est verticale) : l'atteindre par une courte pente de neige (45°) qui se termine par une rampe en ascendance à gauche.

L'accès à la brèche, en neige
L'accès à la brèche, en neige

À la brèche, côté Avoudrues, se trouve un mur de 4 m, équipé d'un piton atteignable à la main. Le franchir (un pas, 5a ou 3a/A0), et trouver quelques mètres au-dessus un bon relais sur spits. Cette difficulté peut astucieusement se contourner par une traversée aérienne, versant Salvadon, sur une vire peu commode où les pieds sont posés plus "loin" que les mains, comme dans un dévers.
Rejoindre ensuite facilement l'arête par une pente raide où de la pierraille est posée sur les feuillets rocheux qui constituent l'arête (un spit). Suivre ensuite l'arête presque horizontale jusqu'au sommet.

Descente

Pour la descente, plusieurs possibilités :

229179

1/ Descente directe sur Salvadon

Emprunter une large vire vers le SW jusque sous la pointe de l'Écorchoir puis revenir SE droit sur les chalets de Salvadon (tracé présent sur les vieilles cartes Didier et Richard au 1:25000). Sentier peu parcouru, sinuant astucieusement entre les barres.

2/ Traversée vers le col des Grands Fats par l'arête WSW.

Du sommet, descendre vers l'W puis prendre un petit couloir en versant N pour rejoindre l'arête qui s'étire vers l'W.
La traverser en rencontrant quelques passages rocheux (II) qui se franchissent plus facilement par leurs versants N jusqu'à atteindre le col des Grands Fats (2483, IGN), petit collu dominé par le sommet du même nom.

2a/ Descente sur Salvadon

Du col, suivre les langues de roches couchées sous les falaises de l'Écorchoir vers le S. Bien rester entre ces falaises à l'W et les quelques rocgnons rocheux/herbeux à l'E jusqu'à voir dans son entièreté toute la pente jusqu'à Salvadon. À ce moment rejoindre les chalets ou le sentier à vue.

2b/ Descente sur les Chambres

Du col, prendre une vire versant N qui coure sous les falaises de Criou entrecoupée de petits gradins et ravines. Rejoindre le pierrier surplombant le lac des Chambres et atteindre le lac à vue.

3/ Traversée vers la Pointe de Bellegarde

Revenir à la brèche (rappel éventuel d'une dizaine de mètres), poursuivre sur l'arête en direction de la pointe de Bellegarde jusqu'à se retrouver au-dessus d'un ressaut vertical de 8 m environ (trois points reliés entre eux par une chaîne; un câble pour désescalader côté Folly) : soit le désescalader (II, mais c'est plus commode à monter), soit revenir en arrière et prendre la première rampe-cheminée à droite (elle revient un peu vers les Avoudrues, II, bonnes prises) et remonter dès que possible sur l'arête. Poursuivre sans grande difficulté en direction de la Pointe de Bellegarde (quelques petits ressauts à désescalader, II). Arriver ainsi à un col doté d'un énorme cairn, à l'altitude 2469 m et qui marque le départ de la Boîte aux Lettres. Aller-retour facultatif à la pointe de Bellegarde (2514 m).

3a/ Descente sur Salvadon par la Boîte aux Lettres

Ce passage, qui débute juste sous le col précédemment cité, est équipé de câbles, marche-pieds et autre chaîne. Le sac à dos est gênant dans ce passage étroit (ce n'est cependant pas un tunnel). Une fois franchit le passage, rejoindre au mieux (pierrier instable, absence de traces) l'arête herbeuse de Trécot. La suivre (vague sente) et s'en échapper rapidement pour une croupe herbeuse qui ramène dans l'axe chalets-Pointe de Bellegarde : une sente, pas toujours facile à suivre, file vers les chalets de Salvadon. Elle reste toujours au N des roches noires qui occupent certaines ravines et donc au N de la plupart des torrents. À proximité du vaste replat, la sente se perd : descendre alors pleine pente S puis repartir en traversée vers les chalets (cairns). Des chalets, continuer à descendre puis prendre à gauche vers 1700 m un bon chemin qui ramène au Crot (à l'altitude de 940 m environ, laisser un chemin à droite).

3b/ Descente sur le lac des Chambres par le Grand Névé et le névé des Chambres

Parcours enneigé en début de saison et parfois toute l'année, il permet de rejoindre rapidement le lac des Chambres et l'itinéraire de montée.

3c/ Descente sur le refuge de la Vogealle par le névé des Chambres, le Col des Chambres puis le Pas de l’Ours

(courte vire schisteuse très exposée et non équipée mais assez fréquentée). Possibilité de revenir en boucle par la combe au Puaires et le Pas de l'Avoine (très esthétique, +250m de D+).

remarks

  • L'altitude ne doit pas laisser penser qu'on fait de la randonnée (même si ce n'est pas très dur).
  • Arête orientée globalement W-E, pentes d'accès à l'arête en neige ou glace (!) orientées NW et bien abritées par le chaînon des Avoudrues.
  • La course est réalisable dans la journée.
  • Course d'arête : attention aux orages violents dans le secteur. On peut se réfugier sur la première grande vire du versant S en allant vers la pointe de Bellegarde (petites grottes).
  • Glacier peu à pas crevassé.
  • Une autre solution est de monter d'abord à la pointe de Bellegarde par le Grand Névé puis de réaliser toute l'arête et de descendre sur le glacier du Folly par la rampe située avant la brèche en V.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • crampons, corde 20 m, piolet,
  • deux dégaines (il y a un piton et un relais),
  • si on choisit la vire, un friend de taille moyenne (~45 mm) + une dégaine supplémentaire peuvent compléter l'équipement (un seul emplacement : une fissure horizontale où le camalot 2 fonctionne et peut-être aussi le 1).

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de