Sainte Baume - Béguines : Éperon du Vent

Sainte Baume - Béguines : Éperon du Vent

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang es

Map

  • IGN - 3345OT - Signes - Tourves - Massif de la Sainte-Baume

Licence

General

activities:
durations: 1 day(s)
rock_types: calcaire

climbing_outdoor_type: multi

quality: medium

Location

Rating

D-  
4c > 4b

    I    P3 

heights

elevation min/max : 706 m / 1147 m

height_diff_up: 200 m

height_diff_difficulties: 200 m

orientations

E W S N

route_history

Ouverture : 16 mars 1958 - Alfred Audiffret, Marcel Estruch, Raymond Francou, Bernard Hannoun, Alexis Lucchesi, Paul Rouaix.

description

Approche

1re solution : au jugé
Bien repérer l'éperon depuis la voiture (c'est le 1er bien individualisé à gauche de la Croix des Béguines), puis monter au jugé droit vers l'éperon à travers la forêt (30 min) : possibilité de prendre quelques sentes et traces au début. La grosse difficulté est de trouver le départ car à partir du moment où l'on entre dans la forêt on ne voit plus la falaise ; attention de ne pas être trop à droite - si l'on voit des marques noires = voie Gombault, on est trop à droite - ou trop à gauche car, dans les 2 cas, risque de monter dans la forêt jusqu'au balcon Marcel Estruch en shuntant la 1re moitié de la voie (en gros lorsqu'on rattrape le sentier qui longe la falaise et qu'on le suit dans le sens E/W, il faut le quitter et monter à peu près droit au-dessus lorsqu'il tourne pour amorcer une petite descente...).

2e solution : à la boussole
À la citerne verte, repérer la croix des Béguines au sommet de la falaise.L’Éperon du Vent se situe à gauche de la croix (la photo du topo de Daniel Gorgeon y aide bien). Avec une boussole précise, depuis la citerne, on observe le départ de la voie au relèvement 164° (SSE). Donc, si vous avez tout compris, quand vous serez au départ de la voie vous devrez observer la citerne précisément dans le 344°+/-1° (=164°+180°).
Retourner sur vos pas par la route, au départ du sentier en pointillé sur la carte IGN, après le virage à gauche (barrière). Au bout de 5 min prendre à gauche le sentier en trait continu sur moins de 10 m. Un petit cairn indique une sente sur le talus droit (raide sur 2 m): c'est le départ de la deuxième portion de sentier en pointillé. Le suivre jusqu'à croiser le deuxième sentier en trait continu parallèle à la route (10 à 15 min). Continuer tout droit et rejoindre le sentier des "Excursionnistes Toulonnais", en rouge sur la carte IGN (2 min). Là ça se corse parce que ça ressemble plus trop à la carte IGN. Continuer à monter sur un sentier large en direction de la falaise. Dans une courte montée on peut repérer, sur la gauche, un magnifique hêtre centenaire à plusieurs troncs. Le sentier tourne ensuite à gauche pour redevenir plus plat (5 min) - si l'on continue trop loin on trouve un cairn qui indique un sentier qui doit monter à l’Éperon de Nans). Quitter le sentier dans le virage et couper à travers bois en direction du SW. Trouver un pierrier que l'on remonte jusqu'au pied de la falaise (5 min). On repère alors une pente terreuse qui mène à la falaise et qui semble piétinée. Monter de 3 à 5 mètres maxi en escalade simple dans la falaise un peu sur votre gauche. On trouve une dalle horizontale avec un beau cairn qui marque le départ de la voie. De là, on distingue la citerne verte entre deux branches d'arbres. Vérifier votre relèvement de la citerne au 344° (NNW); on perçoit aussi le village de Nans dans le même alignement. 5° plus à l'E, ou plus à l'W, c'est que vous êtes parti pour une autre voie.
D'après mon pointage sur la carte IGN avec mon relèvement à la boussole (et non pas en utilisant un GPS) le point GPS WGS84 du départ devrait être: N43°20,299' E05°47,538'.

Voie

Lorsqu'on est à la base de l'éperon, le départ se situe soit complètement à gauche (cheminée de 15 m en II+ puis vires herbeuses) soit complétement à droite en diagonale de gauche à droite (on voit de nombreuses tiges filetées sans spit : III avec quelques mètres de 4), R1 sur arbre au pied du 2e ressaut; faire 10/15m à droite (ou à gauche selon le départ choisi) sur la sente puis monter dans la cheminée ouverte (III) et le petit ressaut suivant (III+ ; 1 pas de 4+ bien protégé par un spit et un piton quasiment au même endroit...) puis vires herbeuses désagréables 10 m et relais sur arbre. Rattraper l'éperon à droite qui s'individualise enfin et monter 20 m (III-) sur du rocher enfin agréable qui mène au balcon Marcel Estruch, on sort des arbres, on peut se repérer. belle vue sur l’Éperon de Nans à côté.

Monter 40 m sur les belles dalles plutôt de gauche à droite puis tout droit (IV à IV +, aucun équipement, quelques anciennes tiges écrasées et inutilisables ; assez expo) et relais sur des blocs (vieille sangle). Monter 50 mètres bout de corde sur l'éperon (IV), 3 petits ressauts (1 lunule à équiper et 1 piton), un pas un peu physique au départ du 3e ressaut (se protège bien avec un friend moyen+) relais sur l'arbre à droite. Passer le ressaut suivant sur l'éperon à droite (III-, 20 m) ; possibilité de relais ; passer les quelques dalles couchées qui suivent (50 m, I+) ; Finir en rando jusqu'au sentier.

Descente : En suivant la crête vers l'E (descente par le pas de l'Aï) ou vers l'W (par le Col du Saint Pilon qui ramène à l’hôtellerie) :

  • vers l'E : prendre le sentier à gauche environ 40 min en marchant tranquillement, et au col descendre le très beau sentier puis pistes forestières jusqu'à la voiture (45 min environ).
    Si l'on n'est pas pressés, prendre le temps au col de descendre un tout petit peu le sentier vers Nans : la forêt est magnifique, puis revenir par une petite boucle...

remarks

  • Très agréable le matin en été par beau temps car orienté NNW et donc au frais. Reçoit cependant le soleil l'après-midi. Attention à prendre au moins un coupe vent, même l'été, en cas de Mistral.
  • La principale difficulté est bien de trouver le départ de la voie. Les trois premières longueurs relèvent plus de "l'acrobranche" que de l'escalade en falaise, ce qui signifie aussi que les prises sont vraiment merdiques. Les longueurs suivantes sont belles sur du rocher assez bon à bon. Rocher incertain dans la 1re moitié puis très joli dans la 2e moitié.
  • Rééquipée et déséquipée (il reste les tiges dans la 1re partie ; elles sont écrasées dans la seconde partie). Au total 1 spit et 2 pitons. Aucun relais équipé. La majorité des relais sur arbres.
  • Belle voie d'initiation pour l'été (pour le second, pas pour le premier qui doit avoir une certaine marge compte tenu de la qualité du terrain dans le bas et des difficultés d'itinéraire).
  • La paroi des Béguines se trouve dans le Var et n'est donc pas soumise aux mêmes restrictions/interdictions que la partie Bouches du Rhône du massif de la Sainte Baume (Bartagne). On peut se renseigner à l’hôtellerie de la Sainte Baume.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

Prendre sangles et quelques coinceurs (plutôt moyen à gros), plus un bon sens de l'itinéraire.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • eu
  • ca
  • de
  • it
  • en