Grandes Jorasses - Pointe Walker : Éperon Walker

Grandes Jorasses - Pointe Walker : Éperon Walker

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang en

Map

  • Swisstopo - 46 - Val de Bagnes
  • Swisstopo - 292 - Courmayeur
  • IGN - 3531ET - St-Gervais les Bains - Massif du Mont Blanc
  • IGN - 3630OT - Chamonix - Massif du Mont Blanc
  • Escursionista - ESC01 - Monte Bianco, Courmayeur

Licence

General

route_types: traverse
activities:
durations: 2 day(s), 3 day(s)
rock_types: granit
configuration: pillar

quality: fine

Rating

ED-  
6a > 6a

    VI    P2 

heights

elevation min/max : 2431 m / 4208 m

height_diff_up: 1800 m

height_diff_difficulties: 1200 m

difficulties_height: 3000 m

slope: 90°

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

Access

lift_access : yes

height_diff_access: 560 m

orientations

E W S N

route_history

  • 1re ascension : 4 au 6 août 1938 - Ricardo Cassin, Luigi Esposito, Ugo Tizzoni.
  • 2e ascension : 17 juillet 1945 - Édouard Frendo, Gaston Rébuffat.
  • 1re hivernale : 25 au 30 janvier 1963 - Walter Bonatti, Cosimo Zappelli.
  • Historique des ascensions de la Face N sur escalade-aventure.com
  • Historique des ascensions de la Face N sur Wikipédia

description

La Walker est une des voies mythiques des années 1930. L'itinéraire, devenu classique, est parcouru de nombreuses fois durant l'été.

208579

Approche 2 h 30

Du refuge de Leschaux, descendre sur le glacier de Leschaux. Le remonter puis remonter le glacier du Mont Mallet jusqu'au pied de l'éperon Walker (point coté 3010 m).
L'approche directe depuis le Montenvers prend 4 h.

Itinéraire 12 à 15 h

191559
  • Passer la rimaye à droite de l'éperon et monter en le névé inférieur en écharpe vers la partie gauche supérieure (3 longueurs - neige/glace 60°).
  • Contourner le ressaut initial par la gauche (2/3 longueurs en rocher brise, IV) pour arriver sous une dalle se redressant (V) que l'on abordera en tirant vers la droite puis en revenant vers la gauche.
    Se diriger alors vers le fil de l'éperon par des rochers brisés pour arriver sous deux dièdres/fissures peu marqués et pitonnés. Débuter dans le dièdre de gauche (dièdre Rébuffat), par une fissure déversante (15 m, 5c, 6a>A0). Traverser à droite (1 pas, 6a) et grimper le dièdre de droite (dièdre Alain, 5c+), pour sortir à droite sur une bonne plateforme.
  • Descendre quelques mètres vers la droite puis tirer des longueurs de rocher brises (3 longueurs) pour rejoindre le fil de l'éperon. Remonter ce fil (4c, rocher brisé), droit au-dessus pour arriver au pied du second ressaut très redressé (terrasse - 1er bivouac Cassin).
  • Traverser 6 m vers la droite (flanc W) pour prendre pied dans le dièdre de 80m. Remonter ce dièdre sur 2 longueurs (5a, 5c, 5a). Au sommet, repartir vers la gauche pour remonter des dalles puis un dièdre/cheminée, à droite d'un surplomb, aboutissant à une bonne terrasse horizontale (2 longueurs). Traverser 15 m vers la droite (5a, dalle lisse, pitons) pour déboucher au rappel pendulaire (relai avec mousquetons). Tirer ce court rappel (12 m) pour atterrir sur une petite plateforme. Remonter une cheminée (souvent verglacée) en tirant vers la droite, vers le pied des Dalles Noires.

Les 500 premiers mètres ont été parcouru... il en reste 700 ;-)

  • Remonter les Dalles Noires droit au-dessus (une grande longueur V+, pitons) en tirant légèrement vers la droite. Puis poursuivre l'ascension en empruntant une ligne de rocher brise à droite des dalles (V+/VIa) sur 2 longueurs. Contourner ainsi le pied de la Tour Grise par la droite pour déboucher sur une vire un peu plus large que la moyenne.
  • S'élever par les dalles grises en tirant un peu à gauche jusqu'à rejoindre la crête de l'éperon (V+).
    Suivre cet éperon sur 3/4 longueurs (IV+/ V délicat) pour déboucher au pied du névé triangulaire.

À partir de là, on reste généralement en grosse/crampons.

  • Remonter le névé jusqu'à pied du dernier ressaut par une traversée ascendante vers la gauche suivi d'une traversé vers la droite pour rejoindre le rocher au pied de couloir/cheminées verticaux rougeâtres. Gravir ces cheminées (mixte, souvent verglacés, 5c+, délicat, mauvais rocher) sur 3 longueurs (la dernière longueur possède une corde fixe), jusqu'au pied d'un bastion surplombant, la Tour Rousse.
  • Contourner la Tour Rousse en écharpe vers la droite pour remonter une dalle au pied du ressaut terminal (V délicat). Traverser horizontalement vers la droite (15 m) pour rejoindre un relai au pied du couloir terminal. Remonter le début du couloir par un petit mur (4a, généralement verglacé, pitons) puis au plus facile pour rejoindre le fil de l'éperon (2 longueurs). Suivre le fil par 2 longueurs de mixte pour déboucher à la corniche sommitale à 15 m du sommet.

Descente

Suivre la voie normale : Rochers Whymper > Rocher du Reposoir > Refuge Boccalatte > Planpincieux.

remarks

  • La course est longue et en altitude. Elle est très engagée, notamment après le rappel pendulaire empêchant une retraite facile.
  • L'équipement en place étant abondant, la course est réalisable dans la journée. Néanmoins, beaucoup de cordée bivouaquent dans la voie. Les emplacements n'étant pas très bon, il faut prévoir un bivouac assis. Pour ceux passant à la journée, il est courant de bivouaquer à la descente dans les rochers Whymper.
  • L'orientation est N mais il est possible d'avoir du soleil une partie de l'ascension.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • 10 dégaines
  • 1 demi jeu de câblés
  • Friends C4 #0.3 > #2
  • 1 piolet technique
  • 2 broches

external_resources

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • eu
  • ca
  • de
  • it
  • es