Pointe Thorant : Pilier ENE ou Pilier Rouge

Information

General

General

route_types: loop
activities
durations: 1 day(s)
configuration: pillar

quality: medium

Location

Location

heights

heights

elevation min/max : 2673 m / 3583 m

height_diff_up: 900 m

height_diff_difficulties: 250 m

Rating

Rating

D  
5b > 5b

    III    P3 

orientations

orientations

E W S N

Maps

Maps

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

Licence

description

136940

Approche

La voie se déroule sur la gauche du pilier qui délimite le bord droit (vu d'en bas) de la face E de la Pointe Thorant. La voie rejoint le pilier sur la fin. La Pointe Thorant est séparée de la Pointe Madeleine par un profond couloir bordant ce même pilier.
Du refuge, prendre le sentier jusqu'au Glacier de la Selle, puis monter à vue vers l'attaque qui se situe à l'extrémité droite de la face E, 15m à gauche du couloir précité (environ 2h30, crampons utiles si enneigé).

Voie

L# | 4b | | Suivre les lignes de fissure pour atteindre le pied d'un dièdre rouge (4b, relais avec 2 pitons). Si le cône du couloir est suffisamment enneigé, L1 peut se contourner facilement par la droite jusqu'à une terrasse confortable (exposé aux chutes de pierre venant du couloir). Attention, au-dessus de cette terrase part un dièdre gris équipé d'un piton : la voie est plus à gauche, dans le dièdre rouge.
L# | 4c | 45m | Remonter le dièdre rouge en oblique à gauche jusqu'à son sommet (4c) et faire relais (2 pitons) sur une petite terrasse. (45m)
L# | III | 45m | Au dessus du dièdre se trouve un couloir. Le remonter par son fond sur une trentaine de mètres puis en rive droite en obliquant franchement vers la gauche (III, blocs posés), en visant une petite tache blanche fissurée à droite d'une grande écaille caractéristique. Faire relais en dessous (2 pitons) ou au-dessus de l'écaille (45m). On se trouve bien en dessous et à gauche d'une facette grise et raide (ne pas venir buter pile dessous cette facette comme il est dit dans certains topos).
L# | 5b | 45m | Monter en oblique à gauche, passer sous un toit puis au pied de cannelures raides (quelques pas de 5b), et faire relais sur une bonne terrasse (énorme béquet).
L# | III+ | 40m | Monter au plus facile en oblique à droite en visant des cannelures rouges qui mènent sur l'arête (III+). Faire relais au pied de celles-ci.
L# | 4b | 35m | Remonter ces cannelures rouges puis un petit mur pour arriver sur une portion d'arête horizontale et faire relais. Attention, quelques écailles branlantes.
L# | III | 25m | Suivre l'arête horizontale jusqu'au pied d'un ressaut (II). Franchir une petite brèche (III) et faire relais sur une terrasse (1 piton).
L# | 5b | 40m | Traverser à gauche en versant SE du ressaut (IV) puis revenir sur le fil par des cannelures (5b) pour faire relais.
L# | 4c | | Contourner par la gauche le gendarme situé au sommet du ressaut et faire relais dans une brèche, derrière une table posée en travers sur l'arête (4c, 1 piton pour le relais).
L#-+1 | III | 40mx2 | Traverser en versant N, rejoindre l'arête N, puis gagner le sommet. Attention : rocher très délité, gros blocs posés.

Descente

Du sommet, descendre l'arête S (II et III) en très bon rocher jusqu'à un anneau de rappel (rappel de 50m ou plusieurs petits rappels, possibilité de désescalader). Suivre l'arête facile (qui remonte légèrement) jusqu'à une roche percée (cairn). Prendre les vires en versant E jusqu'au replat au dessus du glacier. Rejoindre le rappel au N du replat près de la face E (cairns). Un rappel de 40m permet de prendre pied sur des dalles couchées faciles (ou de la neige) et non sur le glacier (comme indiqué sur certains topos) qui s'est depuis longtemps retiré.

remarks

Au soleil très tôt car c'est l'orientation E qui prime vu la configuration du terrain.
La principale difficulté réside dans le choix de l'itinéraire, particulièrement dans L4 et L8 (traversée en 5b).
Belle escalade en 4b/4c en bon rocher (sauf les 2 dernières longueurs en face N). Très peu de pitons en place.

gear

Crampons, piolet (les pentes d'accès sont raides), sangles, coinceurs et friends (très peu de pitons dans la voie).

route_history

Première ascension par L. Modica, M. Brisson, R. Douzet et G. Nominé le 28 août 1968.

external_resources

Associated waypoints

Associated routes

Associated articles

Associated books

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • es
  • ca
  • eu
  • en
  • de
  • it