Tête du Rouget : Pilier de la Sérénité

Tête du Rouget : Pilier de la Sérénité

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang de - it

Map

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

General

route_types: traverse
activities:
durations: 1 day(s), 2 day(s)
rock_types: granit
configuration: face

quality: medium

Location

Rating

TD  
5c > 5c

    III  X2    P3+  E3 

heights

elevation min/max : 1660 m / 3418 m

height_diff: +1780 m / -1780 m

height_diff_difficulties: 500 m

difficulties_height: 2920 m

gear

glacier_gear: crampons_spring

Access

height_diff_access: 1260 m

orientations

E W S N

route_history

  • Ouverture : 12 août 1976 - Pierre Chapoutot, James Chevalier, Michel Richard.
  • Première ascension hivernale : 27 décembre 1987 - N. Campredon, P. Clément, Jean Gleizes.

description

Beau pilier dans un secteur retiré et à l’accès toujours long. Ceci, ajouté au faible équipement de l’itinéraire, assurera la tranquillité aux amateurs de solitude.
La voie est très peu équipée notamment dans les longueurs dures, qui sont parfois peu protégeables.

Approche

Depuis la Bérarde 3 à 4h

Suivre l'itinéraire d'accès à la face S depuis la Bérarde.
Une fois atteint le haut du cirque d'éboulis, repérer un pilier rouge 150 m au-dessus du pied de la paroi. L'attaque s'effectue à gauche de l'axe d'un toit bien marqué situé 100 m au-dessus du pied de la paroi.

Depuis le refuge du Soreiller 2h30 à 3h

Du refuge, remonter les pentes d’éboulis et de névés en direction de la Tête du Rouget pour parvenir à l’aplomb de deux gendarmes à la base de l’arête SW (des névés raides présents jusqu’en milieu d’été, peuvent imposer l’emploi de matériel adapté).
Rejoindre la brèche de gauche par des rochers raides demandant de l’attention. Descendre quelques mètres pour trouver le premier des 3 rappels d’accès à la face S (attention, ces rappels se font sur un goujon 10 mm avec maillon rapide).
Au pied des 3 rappels, poursuivre par une désescalade sur 2 grandes longueurs vers la gauche. Traverser E en diagonale montante sur 100 m (3b max) jusqu'au pied de la grande tour qui marque le début des difficultés.

Il est possible d'éviter les rappels. Avant d'atteindre la brèche, monter jusqu’à la crête qui prolonge l’arête SW jusqu'à la pointe 3125 m. Descendre versant SE puis emprunter un couloir en sable qui mène dans le cirque sous la face S, et rejoindre l'approche depuis la Bérarde.

Voie 7 à 8h

La voie rejoint le pied du pilier rouge, remonte un dièdre à sa gauche, puis rejoint le pied de la face S d'un gendarme jaune. Elle remonte cette face S, où elle rejoint l'itinéraire de l'Éperon Girod, par lequel elle poursuit jusqu'au sommet du Rouget.
Découpage des longueurs à titre indicatif.

L0 3c 50 m 0p Par des dalles improtégeables, rejoindre une terrasse au pied de 2 dièdres.
L1 5b 55 m 1p Variante de droite : remonter le dièdre de droite (gris) qui se termine en dalle. 4c, puis un pas de 5b (1 piton), puis 5a. R1 sur une terrasse sur la gauche.
L1bis 55 m Variante de gauche : remonter le dièdre de gauche (rouge), puis remonter à droite un couloir avec fond en blocs/éboulis, et rejoindre la terrasse de la variante de droite.
L2 5a 50 m 0p Gravir une dalle pour rejoindre le fil d'une croupe dominant un couloir/vire à gauche.
L3 4b 80 m 0p Continuer sur la croupe, puis au mieux dans le couloir (gros blocs), jusqu'au pied de la tour rouge.

Début des vraies difficultés.

L4 5c 35 m 2p Attaque de droite (correspond à ce tracé) : Monter 5-10 m en direction de la face S de la tour, jusqu'à 1 piton. Traverser horizontalement à gauche (1 piton), et descendre dans le fond du dièdre. Remonter le dièdre sur 15 m. R4 dans le dièdre sur 1 piton.
L4bis 5c 35 m 1p Attaque de gauche (correspond à ce schéma) : Remonter des cannelures à gauche du dièdre sur 20 m (1 piton), puis rejoindre le dièdre par une petite traversée à droite peu protégeable (5c/6a). Remonter le dièdre. R4bis dans le dièdre sur 1 piton.
L5 5c 35 m 1p Continuer dans le dièdre jusque sous un surplomb. Traverser à gauche sur 15 m jusqu'à une terrasse. R5 sur béquet (vieil anneau de corde en place).
L6 5b 45 m 0p Remonter un dièdre/cheminée et rejoindre le fil du pilier juste après le sommet de la tour.
L7 5b 40 m 0p Monter au mieux par du rocher sculpté. Le rocher est meilleur en restant sur le "fil". R7 sur béquet sur une bonne vire, au pied de la face S du gendarme jaune (encore invisible).
L8 5c 40 m 1p Droit dans du superbe rocher sculpté mais peu protégeable. R8 sur 2 pitons.
L9 5b 45 m 0p Continuer en tirant un peu vers la gauche. Rejoindre le pied d'un mur en rocher sculpté. R9 sur une vire. La voie rejoint l'Éperon Girod.
L10 5c 50 m 4p Traverser 3 m à droite en descendant, puis monter droit (5c, 2 pitons) jusqu'à un relai sur 2 pitons. Continuer (1 pas de 5c), passer un surplomb (5a) et sortir sur l'arête, à droite du gendarme jaune. R10 3-4 m plus loin, sous un gendarme effilé.
L11 5b 55 m 1p Passer flanc droit du gendarme, gravir un dièdre (fond en sable/mousse) puis un mur à cannelures jusqu’au sommet du gendarme (4c). Continuer sur le fil puis en contrebas versant SE jusqu'au pied d'un 3e gendarme. Le gravir par le fil (gros blocs), puis par son versant S (1 piton).
L12 4c 10 m 0p Descendre à une brèche en V, au pied d’un gendarme carré à 2 étages : désescalade (4c) ou rappel de 10 m. R12 sur 1 piton dans la brèche.
L13 5a 55 m 2f 1p Traverser 5 m à droite pour atteindre une cheminée, la remonter sur 5 m, puis traverser une dalle à droite et une vire pour rejoindre la face E du 1er étage. La gravir (2 friends coincés) pour atteindre le pied du 2e étage (4b). Suivre une petite arête (1 piton), traverser à droite puis gagner le sommet du gendarme (4a).
L14 4a 10 m 0p Descendre de 5 m jusqu'à une brèche (4a). Traverser la brèche pour rejoindre des gradins.

Il reste environ 100 m de dénivelé pour rejoindre le sommet :
Remonter des gradins faciles jusqu'à une vire sous l’arête E. Suivre la vire puis l'arête E jusqu'au sommet de la Tête du Rouget.

Descente

Plusieurs possibilités :

  • Par l'Arête N puis la rive droite du couloir W : la plus classique, permet de revenir au refuge, aucun rappel obligatoire (1 à 3 utiles).
  • Par l'Arête SW : plus raide que l'arête N mais permet de revenir au sommet du couloir d'accès à la face S, et d'y récupérer éventuellement les crampons et piolets.
  • Par l'Arête E et le glacier d'Aréna : permet de rejoindre la Bérarde ou le Châtelleret ; de nombreuses variantes possibles pour la descente de ce côté-ci.

remarks

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Corde 2×50 m
  • 1 jeu de friends jusqu'au C4 #3
  • Sangles
  • Accès par le bas : on peut se passer de crampons, un piolet par cordée peut être utile pour tailler des marches sur le névé d'attaque.

external_resources

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • eu
  • ca
  • es
  • en