Aiguille Verte : Arête des Grands Montets

Aiguille Verte : Arête des Grands Montets

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang de - en - it

Map

  • Swisstopo - 46 - Val de Bagnes
  • Swisstopo - 282 - Martigny
  • Swisstopo - 1344 - Col de Balme
  • IGN - 3630OT - Chamonix - Massif du Mont Blanc

Licence

General

route_types: traverse
activities:
durations: 2 day(s)
rock_types: granit
configuration: edge

quality: medium

Rating

D  
4c
    IV 

heights

elevation min/max : 3233 m / 4122 m

height_diff_up: 900 m

height_diff_difficulties: 900 m

slope: 55°

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

E W S N

route_history

Première ascension : Pierre Dalloz, Jacques Lagarde et Henry de Ségogne les 9 et 10 août 1925.

description

Itinéraire grandiose, long et varié dans un cadre superbe ( Versant Nant Blanc de la Verte, Couloir N des Dru…). Le rocher est bon sauf dans les traversées du début.

Approche 30min à 1h

Du col des Grands Montets rejoindre l'épaulement NW de l'arête par le début de l'itinéraire de la petite Verte.

Itinéraire

Aiguille Verte
Aiguille Verte

Rejoindre la Tour Carré 2 à 3h

Redescendre légèrement versant Nant Blanc, et en traversée ascendante vers la gauche, gagner un système de vires transversales (cairns réguliers). Les suivre et passer au pied des gendarmes qui forment l'arête. Traverser un large couloir et reprendre la vire de l'autre côté (ne pas descendre vers la vire aval). Continuer la vire jusqu'à ce qu'elle disparaisse au pied de grandes dalles de la pointe Farrar, gravir alors des cheminées/gradins qui mène à une brèche au N de la pointe Farrar. Traverser par des dalles en légère ascendance coté Argentière et rejoindre la brèche 3625 m au N de la Tour Carrée.
Bon emplacement de bivouac.

Variante

Gravir la pointe Farrar. Après la 1re dalle côté Argentière prendre une dalle fissurée côté Nant Blanc puis rejoindre une brèche au pied de la pointe Farrar. Traverser de 5 m sur la gauche pour remonter une fissure (IV). Rejoindre l'arête à droite puis remonter une dalle (3) et atteindre le sommet. Descendre en rappel à la brèche au N de la tour Carrée.

Ascension de la Tour Carré

La Tour Carrée se gravit par une large cheminée, départ côté gauche, faisant face à la Pointe Farrar (IV, pitons) encombrée de gros blocs et donne accès à l'arête. Par des dalles inclinées versant Nant Blanc puis une courte fissure raide gagner le sommet de la Carrée (3716 m).
Redescendre vers la brèche suivante (3655 m) soit par une désescalade versant Argentière puis un rappel de 20 m, soit par 2 rappels de 50 et 20 m depuis l'extrémité de l'arête SE.

Tour Ségogne 4 à 6h depuis la Brèche au N de la Tour Carré

De la brèche traverser coté Argentière, ne pas gravir la large et accueillante cheminée à droite mais continuer jusqu'à passer un petit éperon rocheux. Derrière cet éperon gravir un raide couloir par son côté droit (IV) jusqu'à une petite terrasse.

Variante

Traverser une vingtaine de mètres versant Argentière puis remonter la facile goulotte sur la droite (3+) qui ramène à l'arête, que l'on remonte par des gradins faciles et un pas de IV. Sous un mur qui mène au pied des trois gendarmes, traverser versant Argentière sur une vire mixte puis du très mauvais rocher. Dépasser un petit pilier puis remonter en une grande longueur en zigzag (III) jusqu'au pied de la dalle fissurée.

Gravir la dalle et traverser jusqu'au pied d'une grande dalle fissurée en son centre (IV, IV+, soutenu et exposé, magnifique) puis le sommet de la pointe Ségogne par une autre dalle fissurée après une courte traversée sur la droite, ou directement sur l'arête (IV, expo). Par 2 rappels de 25 et 30 m redescendre de l'aiguille coté Argentière et rejoindre aisément le col du Nant Blanc.
Nombreux emplacements de bivouac.

Calotte 1 à 2h

Remonter les raides pentes de neige et glace (50/60°), tout en restant coté Argentière et atteindre le sommet de la Verte.

Descente

Descente par le couloir Whymper

Itinéraire à n'entreprendre que si les conditions de neige et de gel sont adéquates.
Depuis le sommet, rejoindre le col de la grande rocheuse et s'engager dans le couloir Whymper (600 m, 50° max).
Des rappels sont équipés rive gauche du couloir, bien vérifier leur tenue avant de s'y suspendre !
Dans le dernier quart de la descente tirer encore à gauche (sens de la descente) pour rejoindre un couloir secondaire, lequel mène à la rimaye. Rappel équipé rive gauche.
Une fois sur le glacier de Talèfre (très crevassé) rejoindre le refuge du couvercle en gagnant la rive droite du glacier et en traversant sous l'aiguille du Moine.
Les conditions et l'aisance technique dictent l'horaire. De 55min à 7h00 selon une recherche de F.Labande pour le guide Vallot.

Descente par l'arête du Moine

Cet itinéraire de descente est à privilégier dés que le Whymper est trop sec ou en mauvaises conditions.
L'itinéraire, mixte jamais difficile mais long et soutenu, s'engage directement sous le sommet en direction de l'arête du Moine, au S. Ne pas s'engager dans la ligne de rappels plus ou moins équipés versant Talèfre. Contourner un gendarme pointu par le versant Talèfre, puis se maintenir et progresser au mieux sur ce versant, sous l'arête jusqu'à la côte 3850 m.
Rejoindre l'arête à la côte 3850 puis descendre 50 m versant Talèfre (vire ou rappel). Traverser 100 m à droite puis descendre un couloir cheminée (cairn visible au sommet), 1 rappel sur maillon, puis poursuivre par des dalles et des bandes de neige. Traverser à droite jusqu'à un petit col, mais ne pas descendre dans le profond couloir, puis un second petit col sur l'arête secondaire. Continuer à traverser sur des vires vers la droite (S). On plonge alors en direction de la rimaye du glacier de Talèfre, la pente se raidit, tirer à gauche (rappels possibles pour prendre pied sur le glacier). Une fois sur le glacier de Talèfre (très crevassé) rejoindre le refuge du couvercle en gagnant la rive droite du glacier et en traversant sous l'aiguille du Moine.
4h00 à 6h00 du sommet au refuge du couvercle.

remarks

  • En début de saison, la dalle au sommet de la pointe segogne peut être recouverte de neige, ce qui rend l'escalade de cette dalle lisse très dangereuse voire suicidaire (plaquage de neige humide sur dalle en fin d'après-midi...)
    Il existe un moyen de contourner celle-ci versant argentiere. Après avoir contourner les 3 gendarmes juste avant la première antécime de Segogne, continuer par des vire peu evidentes versant argentiere jusqu'au moment ou il faut choisir entre une espèce de cheminée peu accueillante à droite et une vire étroite coiffee d'une dalle fissuree surplombante sur la gauche, Prendre la cheminée.
    Après ça, l'iteneraire est évident jusqu'au bas d'une pente de neige qui vous amène aux bivouacs du col du nant blanc.

  • Attention, l'aiguille Verte est un sommet où il est difficile de monter mais aussi de descendre. La voie de descente la plus simple est le couloir Whymper, mais son orientation nécessite d'engager la descente avant qu'il ne soit trop réchauffé par le soleil levant (orientation E). Il faut donc partir très tôt afin de commencer la descente avant les premiers rayons du soleil. Sinon, il ne vous reste plus qu'à descendre par l'arête du Moine ou à attendre le regel !

  • Cette magnifique arête est une longue ascension, sans échappatoire simple. Une temps stable est indispensable pour l'entreprendre.
  • Cette course, sans être très difficile est variée et longue. La descente ne doit pas être négligée : de 2h00 à 6h00 du sommet au refuge du Couvercle, plus 5h00 si vous rentrez à pied sur chamonix.
Bivouac

Logements de première classe le long de l'arête. Les bivouacs sont confortables et magnifiques :
- sous la brèche au N de la Tour Carrée
- au col du Nant blanc (à privilégier)

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Piolets techniques, quelques broches à glace
  • Jeu de coinceurs et de friends (jusqu'au 2.5)
  • Quelques sangles, quelques pitons, pour remettre en état les rappels du Whymper

external_resources

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • eu
  • ca
  • es