Calanque de Sormiou - Le Bec : Traversée et Arête de l'Extrême Bec

View in other lang en

Information

General

General

activities
durations: 1 day(s)

climbing_outdoor_type: multi

quality: medium

Location

Location

heights

heights

elevation min/max : 1 m / 118 m

height_diff_up: 180 m

height_diff_difficulties: 100 m

Rating

Rating

AD+  
5a > 4cA0

    I    P1 

orientations

orientations

E W S N

Maps

Maps

  • IGN - 3145ET - Marseille - Les Calanques

Licence

Licence

description


Cet itinéraire permet une visite du Bec de Sormiou, d'abord par une traversée en versant SE (2 longueurs) puis par l'ascension de l'arête S (4 longueurs). Bien équipé, il constitue un parcours d'initiation intéressant en 5 max.

Sormiou, Arête de lklzzwxh:0000Extrême Bec
Sormiou, Arête de l'Extrême Bec

Approche ### 30 min

De Sormiou, suivre le tracé noir qui débute à droite avant la plage, puis monte et redescend vers le Cap Redon. Un peu avant la fin du sentier, prendre à flanc sur la droite entre deux arbres et rejoindre un promontoire. Du cap, descendre sur le bord d'une dalle couchée (spit) et par une sente de terre rouge jusqu'à une zone de gros blocs au ras de l'eau. Une petite cheminée facile mène à une bonne plateforme où l'on peut s'équiper.

Voie

Gravir la dalle blanche évidente par la droite (3c, équipée), ou par la gauche et le centre (4c). Une vire avec un passage étroit mène à l'entrée de la Grotte du Capelan. Une petite visite de la grotte s'impose (frontale préférable car passages très glissants).

De là, 3 possibilités :

1/ Monter sur la gauche de la grotte pour atteindre le pied de 2 voies, gravir celle de gauche (4c, rocher glissant). Une longueur facile mène à la grande vire sous le pilier détaché appelé « la Momie ». Suivre cette vire qui plonge vers la mer (désescalade, 2). Par une vire descendante étroite, on atteint un ancrage de rappel (scellement avec maillon).

2/ Traverser la grotte jusqu'au bassin d'eau. Gravir sur la gauche par une longueur en traversée les bords de la grotte menant au trou de sortie (4+/5, équipement bis). Passer le trou et désescalader de quelques mètres pour franchir un petit ressaut (3, 5m) menant à l'ancrage de rappel (scellement avec maillon).

3/ Continuer au plus près de la mer : monter sur la gauche de la grotte pour atteindre le pied de deux voies (comme 1/), puis ne pas monter mais descendre de 2/3m puis longer l'eau (spit visible, 3+) jusqu'à un premier relais (spit et piton). Poursuivre à niveau pour trouver une rampe (4) sur strate descendante qui ramène près de l'eau. Poursuivre la traversée pour arriver à un relais (2 spits scellés). Traverser dans la zone noire sur quelques mètres (fouettée par les écumes, dangereuse par forte houle). Remonter une fissure en légère oblique à gauche (4+, très bien équipée sur bis). Relais à la sortie. Traverser à gauche, redescendre légèrement en suivant une vaste rampe, remonter ensuite un peu (3/3+), traverser à niveau puis faire un pas en écart pour franchir le fjord et retrouver au-dessus le relais.

Par une désescalade équipée de 15m, atteindre la vire évidente toute proche de l'eau (du relais, rappel possible). Suivre cette jolie vire jusqu'au Bec de Sormiou (2) et au pied de l'arête. Il est alors possible de s'échapper par la gauche.

Gravir le pilier raide (5a, bien protégé). Relais au sommet. Monter sur une petite arête très effilée que l'on suit jusqu'à une vire (3a, prévoir sangles). Gravir le pilier au-dessus de la lunule de droite (5a), poursuivre au-dessus (3b). On peut encore continuer au plus près de l’arête (équipé) plutôt que de prendre à gauche les sentes hyper exposées. Gagner ensuite rapidement le point culminant.

Descente

Rejoindre le col de Lui d'Aï (désescalade, 2), puis Sormiou.

Les Arêtes de Sormiou Integrale – Au lieu de retourner vers le hameau de Sormiou (et surtout si on a un véhicule stationné sur le côté nord-ouest du col de Sormiou, ou un vélo caché près du col) … Un itinéraire plus intéressant d'aller plus au col de Sormiou en continuant au nord-ouest du col de Lui d'Aï - tout en restant autant que possible exactement sur le sommet de la crête du Cap Sormiou, avec une vue exceptionnelle sur la mer des deux côtés - Escalade de nombreux rochers et gendarmes et quelques sommets, avec quelques courtes sections "sur le rasoir".
Un bel objectif est d'atteindre le sommet à (N43.2153 E5.4080) au-dessus du col de Sormiou, puis descendent au nord-est pour reprendre la route au col (mais probablement il y a des échappatoires antérieures). La "densité" des mouvements d'escalade intéressants augmente à mesure que l’on est plus nord-ouest de la crête. Pas de protection fixe. La plupart du rocher sur la crête est bon, mais il est parfois nécessaire de le tester soigneusement.
. . (2-3 heures de col à col si l'on monte vers le haut et vers le bas sur chaque bosse, moins si on trouve des itinéraires plus faciles sur les côtés).

gear

  • grandes sangles

route_history

Tour de l'Extrême Bec par la Grotte du Capelan : Philippe Bernard et A. Nessi, le 5 octobre 1924.
Tour de l'Extrême Bec par le bord de mer : Albert Delage, Camille Hancy et Jean Magnan, en 1926.
Tour de l'Extrême Bec par la Cheminée Vincent : Henri Vincent avec le groupe des Écureuils, en 1927.
Arête de l'Extrême Bec : Jean Mouren avec le groupe des Écureuils, en 1927.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • es
  • ca
  • eu
  • it
  • de