Pic de l'Étendard : Arête NW

Pic de l'Étendard : Arête NW

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 3335ET - Le Bourg d'Oisans - L'Alpe d'Huez - Grandes Rousses - Sept Laux

Licence

General

activities:
durations: 2 day(s)
configuration: edge

quality: fine

Rating

PD  
3b > 2

    II    P4 

heights

elevation min/max : 2270 m / 3464 m

height_diff_up: 1270 m

height_diff_difficulties: 450 m

difficulties_height: 3000 m

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

E W S N

description

Approche

Option Bivouac

Remonter la piste de ski puis le bon sentier jusqu'au col du Couard (2234 m). La draye du Couard est éviter par un cheminement un peu aérien (passage câblé). Du col, remonter une dizaine de minutes vers le SW pour trouver des emplacements de bivouacs 4 étoiles avec eau. On peut aussi remonter vers le Lac des Jasses où on trouvera des pelouses et de l'eau mais plus d'humidité. Toute la zone est une zone de pâture, heureusement les moutons sont dociles ;o).
Du bivouac, prendre la grande combe d'éboulis W au-dessus du Lac de la Jasse (évident sur carte IGN). À hauteur du lac formé par le Glacier N de la Barbarate, ne pas poursuivre dans la combe plus au S mais remonter au mieux les ressauts dalleux qui soutiennent le glacier. Replat atteint, longer le glacier jusqu'au point 2986 m sur carte IGN.

Option Refuge

Montée au refuge de la Fare (2300 m)depuis la Villette ou la station de l'Olmet par le très joli chemin du Plan du Cerf (le refuge de la Fare se situe 300 m au-dessus de l'Alpette). Ce refuge bien entretenu et gardé mérite vraiment de passer la nuit.
Du refuge, rejoindre le lac de la Balme (1h) en suivant le chemin du Lac de la Fare jusqu'à l'altitude 2600 m environ et en bifurquant ensuite plein N. Aller jusqu'au ruisseau alimentant le lac, à cet endroit on aperçoit un cairn sur l'arête au NE, prendre sa direction puis suivre les cairns et quelques points rouges dans les éboulis jusqu'à la moraine du Lac des Cavalles. Suivre au NNE sur la moraine les cairns qui vont jusqu'à un petit col situé au point coté 2828 m. Après direction ENE dans les éboulis, les cairns sont plus rares mais la direction jusqu'au pied de l'arête (1h30) au point coté 2988 m est évidente.

Arête NW

Par du terrain facile (plutôt à gauche), attaquer l'arête et remonter au mieux sur son fil pendant 300 m (II). Là, une échine coupe l'arête en deux, remonter son flanc gauche et traverser au niveau d'une zone d'arêtes déchiquetées vers la droite. Redescendre légèrement et reprendre le flanc droit jusqu'au sommet. L'itinéraire est cairné - si on se retrouve dans un pas plus dur que du II, c'est qu'on n'a pas trouvé le passage facile.

Descente

2 possibilités (indiquer dans la sortie l'option choisie) :

  1. Redescendre par le chemin de montée. La descente dans les éboulis demande de l'attention.
  2. Descente par le glacier N de la Barbarate
    Prendre pied sur le Glacier de Saint Sorlin et le descendre par l'itinéraire de la voie normale jusqu'au Col de la Barbarate (3219 m / cairn). De col, ne pas plonger dans le couloir mais par une oblique à droite rejoindre le haut d'un couloir secondaire. Descendre ce couloir, puis revenir dans l'axe du couloir principal. Par une succession de terrasses en terrain très instable continuer à descendre jusqu'à un relais en rive droite. De ce relais, un rappel de 50 m (jouable en 2×25 m mais déconseillé : risque de chute de pierres au moment du rappel de la corde) vous pose sur le glacier.
    Note : Plusieurs sangles ou pitons parsèment le couloir de descente mais vu la configuration du terrain, la descente pédestre est conseillée pour éviter de prendre un caillou sur la tête au moment de rappeler la corde...
    Pied mis sur le glacier, la rimaye reste à franchir : main courante, pente un peu raide. Une fois celle-ci franchie, traverser SW pour retrouver le front glaciaire. Rejoindre le haut des escarpements rocheux qui soutiennent le glacier. Comme à la montée, les redescendre au mieux. Après, il n'y a plus qu'à se laisser descendre dans la vallée...

remarks

  • Arête/éperon NW. Ne prend le soleil que tardivement. Le flanc NNE reçoit quelques rayons dès les premières heures mais ne compter pas dessus pour vous réchauffer.
  • Aucune difficulté "grimpesque" notable et obligatoire. Science de l'éboulis vertical Oisans plus que recomandable : c'est long et par moment pénible si on choisit mal sa route !
  • Arête : terrain très facile (si on cherche, on peut trouver quelques pas). Le premier tiers ne nécessite pas la corde. Après c'est selon les acteurs.
  • Descente : l'accès au Glacier N de la Barbarate depuis le Glacier de Saint-Sorlin est délicat et peut vous faire perdre beaucoup de temps selon votre aisance dans ce type de terrain mouvant !!
  • Passé le 15 août l'arête est généralement entièrement dégagée de la neige. Aucun matériel d'alpinisme n'est alors nécessaire.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Casque indispensable.
  • Si on descend par le glacier :
  • Corde (50 m pour le rappel d'accès au Glacier de la Barbarate mais jouable en 2×25 m).

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca