Le Sirac : Arête N

Le Sirac : Arête N

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 3437ET - Orcières-Merlette - Sirac - Mourre Froid - Parc national des Ecrins
  • IGN - 3437OT - Champsaur - Vieux Chaillol - Parc national des Ecrins

Licence

General

route_types: loop
activities:
durations: 2 day(s)
rock_types: gneiss, migmatite
configuration: edge, face

quality: medium

Download track as

Rating

AD  
4c > 4a

    IV  X2    P3+ 

heights

elevation min/max : 2271 m / 3440 m

height_diff: +1200 m / -1900 m

height_diff_difficulties: 1000 m

difficulties_height: 2450 m

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

E W S N

route_history

  • Première ascension : 17 juillet 1932 - John Laurence Longland, Peter Lloyd.
  • Descente à skis l long de l'arête : 20 mai 1998 - Cédric et Franck Vincent.

description

Belle arête régulièrement parcourue. Les difficultés ne sont pas soutenues, mais l'itinéraire est long (1000 m) et la descente n'est pas à négliger.

Sirac - Arête N (tracé vert)
Sirac - Arête N (tracé vert)

Approche 30min

Du refuge de Vallonpierre, se diriger vers le couloir issu de la brèche entre le Banc des Aiguilles et l'arête N du Sirac. Franchir le névé au bas du couloir plutôt par la droite. Attention aux chutes de pierres.

Voie 4 à 6h

Montée à la brèche

Montée à la brèche
Montée à la brèche

Après les premières dalles moutonnées, suivre la vire ascendante à droite, revenir à gauche (au pied d'un névé en début de saison) pour buter sous une 2e série de dalles.
À droite d'un surplomb bordé par une grande fissure montant de gauche à droite, dans la zone claire du ressaut, chercher un point (1 piton à portée de main + 1 spit 3 m plus haut). 3 longueurs de 20 à 25 m en ascendance à droite avec bons relais (2 spits de 8mm reliés) permettent d'accéder à une vire, un pas de IV+. On voit alors un couloir jusque-là caché. Traverser sur la vire (gauche) et remonter le couloir au mieux jusqu'à la brèche.

Arête N

Grimper des dalles faciles, en sortir par la gauche, puis quelques petits ressauts, avant d'arriver au pied du grand ressaut que l'on franchit assez directement (sortie sur la droite, IV+, un piton). On trouve alors, à main gauche, des champs de neige.
Suivre le fil de l'arête au mieux, plutôt sur le flanc W. Sur le haut, éviter un surplomb par la gauche et rejoindre le névé ovale. Retrouver l'arête à droite, la gravir jusqu'au sommet (environ 200 m).

Descente 3h du sommet au refuge

Du sommet W, descendre par la voie normale (côté Vallonpierre) :
Suivre l'arête S ou son flanc S jusqu'à apercevoir en contrebas un cairn à une brèche. Descendre versant Champoléon par une succession de petits gradins. Suivre ce cheminement cairné d'abord main gauche, puis à peu près droit, jusqu'à une grande vire avec de nombreux cairns, qui mène à une brèche de l'arête S surmontée d'un gendarme avec des taches jaunes caractéristiques.
Ne pas descendre ce couloir, mais remonter (S) le fil de l'arête sur 4 m puis contourner le gendarme en traversant par la droite sur une vire horizontale étroite (1 pas de IV en désescalade, au total 3 pitons, sur les 100 m de vire).
Ensuite descendre en nombreux zigzags par des vires et cheminées, globalement sur un éperon peu marqué, en se rapprochant à la fin du grand couloir de droite. Bien suivre les cairns (de moins en moins nombreux) qui mènent au 1er relais de rappel.
Descendre sur le glacier par 1 à 3 rappels de 25 m (nombreuses cordelettes en place). Le dernier relais est sur 2 goujons de 12mm et amène très près du grand couloir issu de la brèche citée plus haut. Il y a une corde fixe équipée sur spits pour permettre l'accès à la voie normale depuis le glacier.

De là, descendre le glacier plutôt rive droite, contourner un mur de glace par l'éboulis à droite puis retrouver le glacier. En bas tirer à gauche pour trouver une sente qu'on suit jusqu'à un cairn. Désescalader alors à droite une petite barre rocheuse par une traversée (rappel de 25 m possible sur un becquet à mi-hauteur). On rejoint ensuite le refuge par le creux de Mourière.

Variante de descente par le Glacier de Gouiran

Descendre le glacier rive gauche et rejoindre le glacier de Gouiran (désescalade). De là, on rejoint facilement le refuge. Cette variante indiquée dans certains topos est déconseillée suite à un éboulement récent.

remarks

  • On traverse plusieurs zones d'éboulis sur l'arête, mais sinon le rocher est relativement bon, il y a de nombreux passages en dalles.
  • Nombreuses possibilités de bivouac autour du refuge (plats herbeux), ou vers un plat herbeux 100 m sur la gauche avant d'arriver au refuge (en traversant le torrent à gauche).
  • Emplacements de bivouac tout confort pile au sommet.
  • L'horaire d'ascension varie beaucoup selon les cordées : de 3h30 à 11h. Pour une cordée à l'aise dans ce terrain (itinéraire rapidement trouvé, corde tendue tout le long), l'horaire est autour de 5h pour les 1000 m de difficulté (200m/h en moyenne, ce qui est normal pour une progression en corde tendue).

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Corde 2×25m
  • Sangles
  • Coinceurs/friends

external_resources

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca