Pic du Néouvielle : Arête des Trois Conseillers

View in other lang es

Information

General

General

route_types: loop
activities
durations: 1 day(s)
configuration: edge

quality: medium

heights

heights

elevation min/max : 2150 m / 3091 m

height_diff_up: 1000 m

height_diff_difficulties: 200 m

difficulties_height: 2926 m

Rating

Rating

AD  
4a > 3c

    II  X1    P3 

orientations

orientations

E W S N

Maps

Maps

  • IGN - 1748ET - Néouvielle - Vallée d'Aure - Parc national des Pyrénées
  • IGN - 1748OT - Gavarnie - Luz-St-Sauveur - Parc national des Pyrénées

Licence

Licence

description


Belle arête très classique et très fréquentée. Les difficultés sont modérées, le rocher se prête bien à la pose de protections, et la vue est magnifique. Que demander de plus ?

Approches # 3 départs sont possibles

Depuis le lac d'Aubert

Du lac d'Aubert, (parking plus bas en été, navette la journée et ouvert aux voitures la nuit), monter au S pour passer le pas du Gat (2465m) vers le bassin du lac de Cap de Long puis traverser en ascendance en versant S de la crête des Laquettes vers la brèche du Néouvielle (éboulis ou pente de neige raide sur la fin). Attention au départ de la brêche, il faut franchir un passage court mais un poil exposé (plaquette à la sortie)

Depuis Cap de Long

Se garer au parking du barrage. Traverser le barrage et attaquer la montée par un bon sentier qui s'élève dans des terrasses herbeuses entre les barres rocheuses au-dessus du lac. Le chemin s'élève en direction du Pas du Gat, puis en longeant au sud le pied de l'arête E du Ramougn par une succession de pierriers et d'alpages. Une fois passé au pied du Ramougn, repérer la vire d'accès (vire Batan) à la Brèche de Néouvielle et remonter au plus facile les névés et pierriers vers son point le plus bas. Selon les conditions, prendre pied sur la vire soit par la partie sommitale du névé qu'elle domine, soit par une large cheminée (1 spit). Remonter directement la vire (3a au départ puis facile) jusqu'à la brèche.

Depuis Barège et le refuge de la Glère

De Barège, rejoindre le refuge de la Glère par une piste plus ou moins carrossable sur la fin (de 1h45 à 5min de marche selon où l'on se gare, 50min depuis le parc à mouton à 1676m).
Suivre le chemin qui monte aux lacs du Néouvielle en laissant à droite le chemin du refuge Packe. À partir du Lac det Mail, le chemin est moins marqué à travers de maigres pelouses et des dalles de rochers, mais il est abondamment cairné. Gagner le lac bleu (2651m) au pied de la face W du Néouvielle, puis la brèche du Néouvielle par des pentes peu inclinées (méchant éboulis quand il n'y a plus de neige). 2H depuis la Glère.

L'arête

Depuis la brèche du Néouvielle (2926m), suivre le fil de l'arête, composé de gros blocs. Au bout d'une centaine de mètres, on arrive sur une section horizontale. Un peu plus haut, on bute sur un court dièdre (IV, 2 pitons, 1 coinceur coincé), qui peut s'éviter en traversant versant E par une boite au lettre (III aérien), puis en regagnant rapidement l'arête ensuite.

On découvre le sommet et la fin de l'itinéraire : une traversée horizontale mène à la "proue du navire", gendarme que l'on contourne par la droite pour passer derrière et qui mène au ressaut final: une magnifique dalle sculptée versant E du fil (III+). Une courte arête horizontale (II,III) mène au sommet.

Descente

Descendre des cheminées faciles (quelques pas exposés) dans le versant sud de l'arête NW (II), puis tirer à gauche pour prendre pied sur feu le glacier du Néouvielle. Descendre des dalles polies et des éboulis vers le N jusque vers 2700m. De là, on récupère des traces pour revenir vers le lac d'Aubert.

  • Si on redescend vers le barrage de Cap de Long: descendre le long de l'arête NE jusqu'à un passage (cairn) vers 3000m qui permet de descendre dans des vires (exposé mais facile) à droite dans le vallon entre Ramougn et Néouvielle. De là, soit regagner l'arête SE pour enchaîner sur la traversée du Ramougn, soit descendre pour traverser la crête du Barris d'Aubert (par une des trois brèches "qui passent", notamment celle à 2860m : remonter (cairn au départ) d'abord facile puis une longueur (un passage 4a) pour sortir (sinon autre brêche vers 2600m, voire descendre jusqu'à 2450m pour contourner la crête du Barris mais prévoir alors une longue partie en mode dahut…). De la brèche 2860, descendre (marche) en direction du Pas du Gat pour traverser la crête des Laquettes (attention, il faut aller chercher le Pas du Gat très à gauche quand cette crête devient horizontale, sinon désescalade dangereuse en versant sud).
    Cette descente longue est décrite en détail avec photos sur Ferbos Néouvielle
  • Si on redescend sur le vallon de la Glère, remonter à la brèche de Chaussenque, puis en redescendre versant W en traversant au S pour récupérer l'itinéraire de montée au niveau du lac bleu (chaos de bloc malcommode quand plus de neige).

remarks

Aucun problème d'orientation, il suffit de suivre l'arête ! De plus il y a souvent plusieurs cordées sur l'arête.

Logement

  • par le N: Refuge de la Glère.
  • par l'E: le bivouac est possible au Lac d'Aubert juste sous la digue du barrage (le gardien du parc y veille…). Un point d'eau et des toilettes sont à la disposition du public.
  • par le S: Il est possible de bivouaquer également au Lac d'Orédon ou au lac de Cap de Long (sur les terrasses en contre-bas du parking) où les conditions sont plus agréables (proximité du parking)

gear

  • Sangles
  • quelques friends moyens ou coinceurs
  • Encordement à 25m suffisant.

route_history

Célestin Passet, Henri Brulle, François Bernat-Salles et Roger de Monts le 3 août 1891

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • eu
  • de
  • ca
  • en
  • it