Tête du Rouget : Pilier Chèze

Tête du Rouget : Pilier Chèze

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

General

route_types: loop
activities:
durations: 2 day(s)
rock_types: granit
configuration: pillar

quality: fine

Download track as

Location

Rating

D-  
5b > 4c

    III    P2 

heights

elevation min/max : 2719 m / 3418 m

height_diff: +700 m / -700 m

height_diff_difficulties: 350 m

difficulties_height: 3100 m

Access

orientations

E W S N

route_history

Première ascension : 25 Juillet 1963 - Roger Chèze, Henri Jullian, Jean Martin, Gérard Oury, Antoine Peltier, Jacques Sapin.
Première solitaire : 1er novembre 1965 - Narcisse Candau.

description

Le Pilier Chèze est le magnifique pilier rouge que l'on aperçoit depuis le refuge du Soreiller situé à l'extrémité droite du cirque. Les difficultés se déroulent sur un superbe granite rouge sculpté sur un peu plus de 120 m de hauteur. Les difficultés sont équipées de pitons. Le pilier s'incline ensuite progressivement et laisse place à des cannelures sur un rocher plus clair. C'est une magnifique classique de l'Oisans.

138396

Approche 1h30

Depuis le refuge du Soreiller, se diriger plein E, d'abord en légère descente, puis à flanc et en légère montée par une vague sente évitant quelques dalles lisses.
Remonter ensuite un raide pierrier, puis en traversée sur la droite des blocs plus volumineux pour gagner la base de la face W de la Tête du Rouget. Passer sous le couloir issu de la Brèche du Rouget et longer en traversée la face W. Gagner le pied d'une double brèche séparée d'un grand gendarme. Il est aussi possible, lorsque les conditions d'enneigement sont bonnes, de gagner directement le pied de la double brèche sans longer la face W.

Voie 3h à 3h30

On rejoint le départ de la Voie des Plaques par l'une des deux brèches. Par celle de droite, on contourne sur le versant S le grand Gendarme. Gravir ensuite l'arête SW marquant le début de la Voie des Plaques. Après une dalle inclinée (3a) traverser à gauche pour gagner le pied du ressaut rouge caractéristique marquant le début des difficultés du Pilier Chèze.

Il est également possible d'attaquer directement sous le pilier en suivant la rive gauche (à droite) d'un vague couloir, puis ce même couloir jusqu'à l'attaque de la voie (3b à 4b).

L1 4b 35 m Dans une zone de rocher gris, remonter un dièdre puis par des cannelures dans une dalle, rejoindre le fil du pilier (4b, 3 pitons). Relais sur pitons.
L2 4c 40 m Remonter alors le mur vertical rouge en ascendance sur la droite (4c, 5 pitons), et, après avoir passé un petit éperon gravir un mur pour rejoindre la gauche d'une grosse écaille. Relais sur pitons.
L3 5b 20 m Prendre pied sur l'écaille et gravir une fissure verticale (5b, 2 pitons) pour gagner une rampe que l'on suit sur la gauche (4b, 1 piton) pour rejoindre le fil du pilier.
Variante : après le pas de 5b, continuer tout droit dans une très belle fissure verticale (7/8m), puis rejoindre la voie droit au-dessus. (5c non équipé, 1 piton au pied de la fissure).
Rejoindre alors sur la droite le dernier mur rouge que l'on franchit en son centre (4b, 2 pitons) et poursuivre au-dessus pour rejoindre une petite brèche. Relais sur becquet.

La suite est plus facile et les longueurs ne sont pas fixées (4 puis 3). Poursuivre l'escalade sur le fil du pilier en évitant éventuellement par la droite (flanc S) quelques ressauts plus importants. Il est également possible au niveau du sommet du pilier proprement dit, de traverser sur une longueur ascendante en face S et de regagner le fil de l'arête plus haut.
De là, en 2 longueurs, rejoindre le sommet de la Tête du Rouget.

Descente

Il y a le choix entre deux possibilités, selon que l'on veut repasser à l'attaque ou non.

  • Par l'Arête N :
    Du sommet, suivre l’arête aérienne et facile jusqu'à une petite brèche dominant la facette NW et la voie normale d’ascension.
    De là, 2 rappels facultatifs (25 et 50 m) et une désescalade permettent de rejoindre une première brèche dominant un grand couloir enneigé en début d’été. Ne pas l’emprunter mais poursuivre en descente à droite par un cheminement rocheux (traces) pour parvenir à la Brèche du Rouget. Descendre sur l’éperon vers la gauche en se rapprochant du couloir (traces, cairns). Après un bref passage plus raide, on parvient à un anneau de rappel. Effectuer un rappel de 22 m, puis reprendre le fil de l’éperon jusqu’au pierrier ou névé (on peut éviter ce rappel descendant à sa gauche par la voie normale).

  • Par l'Arête SW, qui ramène à l'attaque. 3 rappels de 45 m équipés sur spits dont le premier est sur le côté S de l'arête (1 m sous le fil) juste avant qu'elle ne rejoigne la voie des Plaques. Ces 3 rappels mènent au pied des difficultés de la voie des Plaques.

Rejoindre ensuite le refuge par l’itinéraire de montée.

remarks

Très beau pilier, aérien sur les 4 premières longueurs, sur un excellent rocher. L'escalade est relativement courte : les difficultés sont concentrées sur les 120 premiers mètres (3 ou 4 longueurs).

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

Petit jeu de coinceurs et friends, sangles. Encordement à 50 m.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • ca
  • es
  • en
  • de
  • eu
  • it