Pointe d'Amont : Pilier N

Information

General

General

route_types: traverse
activities
durations: 2 day(s)
rock_types: gneiss, granit
configuration: edge, pillar

quality: great

Download track as

Location

Location

heights

heights

elevation min/max : 2600 m / 3338 m

height_diff: +750 m / -700 m

height_diff_difficulties: 550 m

difficulties_height: 2800 m

Rating

Rating

D  
5b > 5a

    III    P3  E4 

orientations

orientations

E W S N

Maps

Maps

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

Licence

description


Le pilier N de la Pointe d'Amont offre une longue escalade sur une arête découpée et parfois aérienne. La sortie à la Centrale du Soreiller, bien que facile, est très aérienne et offre des vues spectaculaires sur le vallon de la Selle.

214978

Approche # 1h30/1h45

Depuis le refuge de la Selle, descendre le chemin de montée sur 75m de dénivellation pour rejoindre le torrent de la Selle. Le franchir bien en amont, au niveau d'une calotte glaciaire recouverte de pierres ou à hauteur du refuge, si les névés le permettent. Remonter alors en ascendance sur la droite les pierriers morainiques pour rejoindre le Glacier E du Diable.

3 possibilités pour atteindre le pilier :
- L'itinéraire classique traverse le glacier pour gagner une zone de rochers rouges située à 100m environ au-dessus de la base de l'arête N. Remonter ces rochers rouges pour gagner le fil de l'arête et la remonter (terrain facile) jusqu'à atteindre le premier ressaut du pilier.
- L'itinéraire le plus fréquenté, en raison des conditions délicates du Glacier E du Diable, consiste à remonter assez haut la rive droite du glacier pour traverser et passer au-dessus d'un îlot rocheux caractéristique. Traverser ensuite pour gravir les flancs du pilier N au niveau d'une zone de rocher blanc. Attaquer alors par une fissure (II+) puis des gradins faciles en traversée sur la droite pour rejoindre le fil de l'arête. Suivre l'arête pour gagner le premier ressaut.
- Il existe une 3ème possibilité, qui évite le terrain glaciaire et qui est particulièrement intéressante si l'on souhaite effectuer la course à la journée sans dormir à la Selle : traverser le torrent entre 2400 et 2500m pour aller rejoindre la base de l'arête N, juste à droite d'une cascade descendant du glacier. On attaque l'arête dans du bon rocher compact difficilement protégeable (3 exposé) en suivant une veine de rocher blanc, puis dans un ressaut de rochers sombres moins bons et plus raides, mais l'escalade reste facile. Puis l'arête devient "à vaches", à part un ou deux ressauts qui passent très bien corde tendue. On rajoute une grosse heure à l'horaire indiqué, mais pas de crampons ni de piolet dans le sac. Si l'on part du refuge, inutile de trop redescendre, on peut traverser dès le plat juste sous le refuge pour aller rejoindre l'arête après la partie raide en mauvais rocher.

Pointe dklzzwxh:0027Amont : Pilier N
Pointe d'Amont : Pilier N

Voie # 4-5h

Une fois arrivé au pied du premier ressaut, attaquer par une dalle sur son fil (3), puis gravir un système de fissures (3c) pour revenir dans un dièdre couché situé quelques mètres plus à gauche. Le remonter (3). Sortir de ce premier ressaut par une petite brèche sur la gauche. Par un terrain facile, atteindre le pied du deuxième ressaut.

Attaquer le second ressaut par une dalle (4a, 1 piton - 10m) donnant accès à un râteau de chèvre que l'on emprunte de droite à gauche sur 20m environ (3c). On arrive alors sur une bonne vire que l'on traverse vers la gauche sur environ 20m (attention à ne pas trop filer à gauche, ne pas passer en face E). En une longueur de corde, remonter par un système de fissures en légère ascendance sur la droite pour rejoindre un relais sur bon béquet situé sur une marche (4b).

Gravir la belle fissure droit dans le mur (4c, 2 pitons) pour rejoindre le fil. Au niveau d'un petit dièdre noirâtre et un peu déversant (1 piton), traverser à gauche sur quelques mètres (5b) pour rejoindre une fissure plus facile que l'on remonte (3c). Relais sur une vire. Poursuivre l'escalade dans le système de fissures situées au-dessus du relais en légère ascendance sur la gauche (4, 1 piton) pour rejoindre la base d'un court mur vertical avec de bonnes écailles que l'on franchit en remontant vers la droite (5b, 4 pitons). Remonter alors un couloir puis les rochers brisés sur la gauche permettant d'atteindre le sommet de ce second ressaut.

Éviter le gendarme sommital de ce ressaut par la droite, en descendant de 30m. On passe un premier pilier et c'est le deuxième pilier que l'on remonte sur 150 m (3b). On peut aussi contourner ce gendarme par une traversée versant E de 10m environ en 4c, pour rejoindre une rampe en 3b que l'on remonte sur 30m pour atteindre un petit col.
Poursuivre sur plusieurs longueurs par une escalade en 3 sur le fil ou très légèrement à gauche. Gagner le sommet du pilier.

Redescendre de quelques mètres par une arête aérienne pour gagner le col au pied du ressaut sommital. Ce ressaut n'est quasiment jamais gravi pour cause de rocher pourri.

Remonter des vires faciles et bien marquées sur la droite (pitons en place) pour rejoindre le collet puis l'arête conduisant au sommet de l'Aiguille Centrale du Soreiller. Poursuivre cette arête, aérienne mais facile, jusqu'au sommet de l'Aiguille Centrale du Soreiller.

Descente # 1h45/2h

La descente emprunte la voie normale de l'Aiguille Centrale du Soreiller. Descendre sur 20m l'arête S. Au niveau d'un petit gendarme (2m de haut), sur la gauche, on trouve un relais chaîné. Gagner, en un rappel de 25m suivi de désescalade facile, une terrasse. Ce rappel est facultatif et cette portion peut être désescaladée (3b). Poursuivre la descente en suivant l'arête S.

Un couloir permet ensuite de gagner des névés sur la droite de l'arête. Traverser le cirque en oblique sur la droite et venir chercher en contre-bas un chemin en rive droite permettant de passer des barres rocheuses. Ce chemin se poursuit ensuite dans des pierriers conduisant au pied de l'Aiguille Dibona et au refuge du Soreiller.

remarks

  • L'itinéraire se développe sur près de 550m.
  • Les difficultés sont concentrées sur le 2ème ressaut, d'une hauteur de 150m. Plusieurs possibilités, sans dépasser le 4+ pour certaines.
  • Bien que N, le pilier voit le soleil dès 7/8h du matin jusque dans l'après-midi.

gear

  • Jeux de coinceurs et de friends, sangles.
  • Crampons utiles pour l'attaque.
  • Un brin de 45-50 m suffit (voir topo de l'Arête S de l'Aiguille Centrale du Soreiller).

route_history

Première ascension : 29-30 août 1932 - André Migot, Pierre et Robert Tézenas du Montcel. Cette première ascension évitait les passages de 5 par un système de vires en face E ramenant à des cheminées conduisant au sommet du second ressaut.

La variante directe décrite est due à Pierre Chapoutot.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • ca
  • it
  • en
  • eu
  • de
  • es