Aiguille du Peigne - Face SW du gendarme rouge 3078 m : Voie Contamine - Vaucher

Aiguille du Peigne - Face SW du gendarme rouge 3078 m : Voie Contamine - Vaucher

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang it - en

Map

  • Swisstopo - 46 - Val de Bagnes
  • Swisstopo - 292 - Courmayeur
  • IGN - 3531ET - St-Gervais les Bains - Massif du Mont Blanc
  • IGN - 3530ET - Samoëns/Haut-Giffre
  • IGN - 3630OT - Chamonix - Massif du Mont Blanc

Licence

General

route_types: return_same_way, loop_hut
activities:
durations: 1 day(s), 2 day(s)
rock_types: granit
configuration: face

quality: great

Rating

TD  
6a > 5c

    III    P3 

heights

elevation min/max : 2300 m / 3078 m

height_diff_up: 800 m

height_diff_difficulties: 400 m

gear

glacier_gear: crampons_req

Access

lift_access : yes

orientations

E W S N

route_history

Voie ouverte par André Contamine, Pierre Labrunie et Michel Vaucher le 12 août 1957.

description

Belle voie classique et parcourue sur du beau granit. L'escalade est le plus souvent extérieure. Le bas est plus couché et s'enchaîne bien, le haut est plus soutenu.

133486
239975

Approche 1h

Du Plan de l'Aiguille, prendre le sentier qui longe l'arête des Papillons et qui rejoint la moraine rive droite du glacier des Pèlerins. Continuer jusqu'au pied du petit glacier / névé du Peigne. Le remonter au mieux (pas de crevasses, 35-40° tout en haut) en visant la gauche de la face (bas du couloir Bœuf).
La voie démarre dans des cannelures 10 m à droite de ce couloir et à gauche d'un surplomb important.

Voie 4 à 7h

Un bon sens de l'itinéraire reste nécessaire car on évolue au voisinage de 2 voies modernes.
Les premières longueurs sont peu soutenues et permettent de se mettre dans le bain tranquillement.

L1-2 4b/4c Cannelures légèrement vers la gauche
L3 2 Courte traversée 15 m, marche
L4-7 5b max Remonter des gradins entrecoupés de dièdres, plutôt vers la gauche, pour gagner le pied du bloc immeuble bien visible.
L8-9 5b/5c Partie raide pour atteindre le bas du laminoir puis cheminée pour atteindre une bonne plateforme.
L10 4c Continuer vers la gauche (fissures) sur 25 m et traverser vers la droite pour atteindre une bonne plateforme.
L11 6a Remonter une fissure à droite puis traverser à droite (ne pas trop monter) jusqu'à une bonne plateforme (pitons).
L12-14 5b Remonter la ligne de faiblesse évidente (feuillets, fissures)
L15 5b On est à proximité du sommet de la tour rouge. Viser la brèche à gauche du gendarme 3078 d'abord en traversée à droite puis par une dalle.

Gagne la brèche 3043 m en suivant l'arête à gauche (vire) puis par une désescalade facile (2).

Il semble judicieux de faire L7-L8 en une seule longueur. En bas du laminoir, passer un premier relais puis continuer à grimper 15 m pour trouver un relais sur 3 pitons, il s'agit de R8. Peu confortable mais béton, il permet de gagner une longueur.

Les erreurs patentes :

  • La traversée en L3 fait 15 m et c'est de la marche.
  • Penser à traverser à droite 50 m après la sortie du laminoir.
  • Le laminoir en 5+ est pénible avec un sac, mais protégeable. Ne pas chercher à aller au fond du laminoir vers un piton récent, fissure excellente à environ 1 m sur la droite du fond du laminoir.

Pour continuer jusqu'au sommet du Peigne

On rajoute 150 m superbes si on choisit de sortir au sommet
Remonter l'arête W jusqu'à une niche sableuse en terminant par une fissure large (IV).

Sortie classique

Redescendre légèrement et viser la vire de quartz blanc visible de la brèche 3043 (coté col du peigne) (3).
Prendre la vire et remonter des dièdres/fissures sur la gauche pour atteindre l'arête sommitale (IV+).
Suivre l'arête aérienne jusqu'au sommet (une désescalade difficile,court rappel possible)

Sortie par la fissure Lépiney

Monter à droite de l'arête par un système de fissures qui conduit sur le fil de celle-ci (relais sur 3 pitons dont 2 mauvais). De là au choix :

  • Traverser horizontalement à droite sur 30 m (relais) puis monter droit et gagner le fils de l'arête par des fissures faciles.
  • Il doit être possible de suivre le fils de l'arête.

Depuis l'arête (large), la (double) fissure Lépiney est évidente. La remonter (un gros piton + 1 câblé) et faire un relais intermédiaire sur un spit (5c/6a).
Continuer en traverser à gauche sur de fines fissures (10 m puis tout droit) - 5c/6a.
On arrive au sommet.

Descente

En rappel du haut de la voie

Du sommet du gendarme 3098 m, 12 rappels dans Postscriptome avec relais renforcés par une broche et anneau tout neuf (2018) , (le topo Allemand décrit très bien la descente) ramènent à la rimaye (mieux que de descendre par le Maillon Manquant comme l'indique Piola) ou on peut laisser le matos de neige/glace.

Du sommet à la brèche 3043 m

Suivre le topo de la voie normale.

Attention, si on descend plus bas que la fissure Lépiney (en prenant le mauvais rappel), possibilité de descendre en 3 rappels mais on arrive un peu en dessous de la brèche.

Par la voie normale de la brèche au couloir des Papillons

Suivre le topo de la voie normale.

remarks

  • A préférer les jours de canicule car le soleil n'arrive qu'à midi.
  • La voie a semble-t-il été abondamment dépitonnée au cours des 10 dernières années. Peu d'équipement en dehors des relais et des passages clés.
  • Bivouac possible au Plan de l'Aiguille.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Crampons-piolet pour l'approche
  • Un jeu de coinceurs et quelques friends

external_resources

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • eu
  • es
  • ca