Ailefroide Occidentale : Versant S (voie normale)

Ailefroide Occidentale : Versant S (voie normale)

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

General

route_types: return_same_way
activities:
durations: 1 day(s)
configuration: face

quality: medium

Rating

PD  
3b > 3b

    III    P4 

heights

elevation min/max : 2511 m / 3954 m

height_diff_up: 1500 m

height_diff_difficulties: 500 m

slope: 45°

orientations

E W S N

route_history

  • Première ascension jusque avant l'antécime (depuis la Bérarde, par la Brèche des Frères Chamois) : 3 août 1889 - Ch. Clot, P. Gaspard père, F. Perrin, J. Turc, C. Verne.
  • Premier parcours complet (à la descente) : 5 septembre 1893 - H. C. Baker, T. W. Danby, Jean-Baptiste Rodier, Chistophe Turc.

description

Itinéraire au rocher délicat. Il est alors préférable d'y être seul. Dans le même ordre de difficulté, il est peut-être plus intéressant de monter par l'Éperon SE.

Approche

Depuis le refuge du Sélé, redescendre 100 m puis prendre le sentier (cairns direction W) jusqu'au glacier du Sélé.
À ce niveau, se diriger vers le glacier de l'Ailefroide, soit en contournant par la gauche (direction col de l'Ailefroide) et en prenant pied sur le glacier par des pentes douces, soit en remontant des éboulis et névés au centre.
La partie droite du glacier est très crevassée. De là, remonter le glacier en direction du glacier à l'E de la Brèche des Frères Chamois.

Voie

Franchir la rimaye, parfois délicate et remonter la pente un peu raide au-dessus de la rimaye, en restant plutôt sur la droite (chute de pierres à gauche), et en tirant franchement à droite vers les premiers rochers. Cette traversée ascendante vers l'E permet de rejoindre un couloir moins raide (en fait 2 couloirs parallèles), en rocher facile (ou neige ?), couloir que l'on remonte pour atteindre un petit glacier suspendu (enfin, un névé).
De là, monter au mieux dans la face, de préférence en suivant les éperons rocheux : le rocher y est meilleur que dans les gradins aux éboulis instables. Suivre ces éperons jusqu'à une zone d'éboulis instables que l'on traverse pour rejoindre l'arête finale. Suivre cette arête direction E jusqu'au sommet 3954 m.

Descente

Redescente par le même itinéraire.
Bien repérer à la montée (au besoin, mettre un cairn) l'endroit où il faut quitter l'arête pour plonger dans la face. Faute de quoi, on risque de se retrouver dans des zones instables peu sympathiques...

remarks

La difficulté réside essentiellement dans la recherche du meilleur itinéraire pour ne pas faire dégringoler trop de cailloux.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • eu
  • es
  • en
  • de
  • it
  • ca