Aiguille Dibona : Face S directe (voie Madier S)

Information

General

General

route_types: loop
activities
durations: 1 day(s)
configuration: face

quality: medium

Location

Location

heights

heights

elevation min/max : 2719 m / 3131 m

height_diff_up: 412 m

height_diff_difficulties: 350 m

difficulties_height: 2780 m

Rating

Rating

TD  
6a > 6a

    I  X1    P2 

orientations

orientations

E W S N

Maps

Maps

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

Licence

description


La première ascension par Andéol Madier et Maurice Fourastier de cette voie directe en face S de la Dibona, le 1er septembre 1937, marqua une date dans l’histoire du massif des Ecrins. La qualité du rocher, l’intérêt de l’escalade et la logique du parcours en font une ascension incontournable pour tout alpiniste sensible à la valeur historique d’un bel itinéraire.

189325

Approche # 5min

Du refuge du Soreiller, rejoindre le pied de la grande diagonale évidente qui raye de droite à gauche la partie inférieure de l’aiguille. La voie commence par quelques gradins à l’aplomb d'un tunnel caractéristique.

Voie # 4 à 6h

Tous les relais sont équipés pour une réchappe en rappel, avec 2 goujons reliés + maillon rapide.
L'équipement des longueurs est donné à titre indicatif et est parfois à corriger.

L1 3c 55m 1g Rejoindre par une première dalle et quelques mètres dans un couloir le relai situé à l'entrée du tunnel.
L2 5a 40m 2g..1p S’engager dans le tunnel pour parvenir à un relais situé 15m plus loin. Deux cordées peuvent prendre place au relai puisque celui-ci a été doublé.
L3 5a 40m 4g..2p Continuer tout droit sur 6m, en laissant à droite la variante Berthet (relais et spits avec cordelette). Au pied d'une dalle plus raide, traverser 10m à gauche puis monter droit puis vers la droite pour atteindre le relai sur un replat.
L4 4c 30m 1g Monter droit au-dessus. Le relai est situé juste sous le grand toit jaune bien visible du refuge.
L5 5c 42m 1g..3p Continuer dans le grand dièdre évident (5a à 5c). Sortir avant la fin du dièdre (après 25m) par un pas surplombant à droite, évident et facile, juste au dessus d'un second toit rouge moins imposant que le précédent. Ne pas utiliser le vieux relai constitué de 2 pitons sous le toit en question.
L6 5c 30m 3g Gravir une dalle (4c), puis un petit ressaut (5c, évitable par la gauche).
L7 4c 30m 2g Monter en rive gauche d'un couloir/cheminée pour atteindre l'extrémité droite de la vire Boell. Il est aussi possible de remonter le couloir jusqu'à la vire, puis de traverser à droite. Relai sur goujons au pied de la fissure Madier, 10m à droite d'un piton équipée d'une sangle.
L8 6a 35m 4g Gravir la fissure Madier (fissure/cannelure large), présentant une traversée à gauche aérienne à mi longueur (sous un surplomb caractéristique). Prendre un gros friend pour protéger le haut de la fissure. Relai sur une bonne terrasse.
L9 4c 35m 2g Remonter un dièdre menant au pied des "Cannelures Stofer", autre passage historique marquant la fin de la voie Madier.
L10 5b 30m 4p Gravir les cannelures à l’aplomb du relais puis un surplomb pour arriver sur une terrasse à droite.
L11 5c 40m De ce relai, le plus logique est de poursuivre vers le sommet par la variante Livanos en laissant la voie Boell plus facile à droite. De R10, partir à gauche (IV), puis traverser en dalle (V) jusqu’à une petite marche et emprunter une fissure (V) permettant de rejoindre le fil de l’arête. Relais sur une belle terrasse surplombant la face W (vue imprenable).
L12 Par une dalle fissurée (V) et un plan incliné rejoindre un relai sur le fil de l’arête.
L13 4c 30m Revenir en face E par des vires, puis gravir une fissure/cheminée courte mais raide qui mène à une nouvelle terrasse.
L14 3c 30m Suivre une vire en face E et atteindre le sommet par un dernier passage raide.

Variantes

De la vire Boell, d'autres possibilités d'itinéraire existent :

Par le couloir Boell {#couloir-boell}

Remonter le grand dièdre couché situé sur le flanc W de la Dibona sur 25m, puis gravir un mur en 4c pour revenir sur l'arête au pied des cannelures Stoffer.

Par la fissure Coupé {#fissure-coupe}

10m à gauche de la fissure Madier, surmonter un ressaut protégé par un piton équipé d'une sangle, puis remonter un dièdre/cheminée pour buter sous un surplomb (piton équipé d'une corde). 2 possibilités :

  • Contourner le surplomb par la gauche (coin de bois). Remonter une fissure en légère ascendance à gauche, puis des cannelures larges sur 15m (1 piton au début) jusqu'à un relai sur goujons. Ou continuer sur 10m pour rejoindre un relai sur pitons.
  • Contourner le surplomb par la droite (1 piton). Remonter des cannelures jusqu'au relai sur goujons, ou au relai sur pitons 10m plus haut.

Cette variante est coupée par Physique et sans issue, dont plusieurs goujons sont placés dans ou près de la variante.

Descente # 1h

Du sommet, rejoindre un relais de rappel sur chaine par une courte désescalade de 8m sur l'arête N. Effectuer un rappel de 50m (possibilité de descendre en 2x25m) pour parvenir à la brèche entre l’Aiguille Dibona et le Clocheton Gunneng.
De là, une petite vire facile (2, un passage de 3) mène au sentier qui redescend au refuge (cairns).

remarks

  • Même s’il s’agit d’une escalade en face S, il est raisonnable de partir avec un équipement adapté à la montagne et de prendre toutes les précautions particulières à ce milieu. Entre-saisons, tenir compte des horaires du soleil, sans quoi il peut faire passablement frisquet.
  • Même avec une descente très enneigée, il paraît préférable d’emmener une paire de chaussures avec soi et de descendre par la voie normale plutôt que d’entreprendre une série de rappels en face S (descente plus longue, croisement avec d’autres cordées, …). Se renseigner au refuge sur l’état de l’enneigement.
  • De nombreuses variantes et échappatoires sont possibles notamment à partir de la vire Boell.
  • Il est utile de prendre le temps d'étudier la face et l'itinéraire tant le nombre de voies à proximité du sommet complique la recherche d'itinéraire.
    Depuis la vire Boell, de gauche à droite il y a :
  • le couloir Boell
  • Visite Obligatoire
  • Coup de bambou
  • la fissure Coupé
  • Physique et sans issue
  • la fissure Madier
  • Sept d'un coup

gear

  • Friends C4 > #3 (#4 éventuellement)

route_history

  • Ouverture : 1er septembre 1937 - Andéol Madier, Maurice Fourastier.
  • Depuis l'ouverture, l’itinéraire a connu quelques modifications :
  • Un rééquipement en spits dans la première partie du parcours enlève un peu du caractère de la voie, mais étant trop partiel, il n’exclut pas le besoin de compléter l’équipement en place.
  • Un bloc coincé dans la "fissure Madier", ayant disparu, cette dernière a vu sa difficulté monter d’un cran pour atteindre le 6a en libre.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • es
  • eu
  • ca