Pic de Bure : Pilier E ou Voie Desmaison

Pic de Bure : Pilier E ou Voie Desmaison

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang es

Map

  • IGN - 3337OT - Dévoluy - Obiou - Pic de Bure

Licence

General

route_types: loop_hut
activities:
durations: 1 day(s)
rock_types: calcaire

climbing_outdoor_type: multi

configuration: pillar

quality: fine

Rating

TD+  
7a > 6a

    III    P2 

heights

elevation min/max : 1532 m / 2709 m

height_diff_up: 1220 m

height_diff_difficulties: 600 m

difficulties_height: 2100 m

Access

height_diff_access: 620 m

orientations

E W S N

route_history

Ouverture : septembre 1961 - André Bertrand, René Desmaison, Yves Pollet-Villard.

description

La Desmaison est une superbe classique dans une grande ambiance.

1040594

Approche 1 h 30 - 2 h

Parking à la Cabane de l'Avalanche (un simple abri ouvert).
Prendre le petit sentier qui débute derrière la cabane, ou la piste fermée à la circulation qui continue après la cabane, puis la première à droite.
Passer le Chalet du Vallon d'Âne et poursuivre vers le S en remontant le Vallon d'âne.
Atteindre un replat herbeux vers 2050 m. Suivre un sentier passant au pied de la Crête de Foisse et monter au Pas du Follet. Beau point de vue sur le pilier.

Descendre versant SE du Pas du Follet, au choix :

  • Par 1 ou 2 rappels de 25-30 m (attention aux chutes de pierres) :
    • Rp1 en rive droite (cordelette avec maillon autour d'un bloc au col).
    • Rp2 20 m plus bas (1 plaquette avec maillon sur un bloc).
  • À pied : descente de type chamois.

Puis traverser à droite pour rejoindre l'attaque au pied d'un grand dièdre surplombant (pitons visibles).

Voie 8 h - 10 h

La voie est semi-équipée : spits récents en L2, pitons et quelques spits de 8mm vieillissants à certains relais.

L1 5b 35 m Attaquer par un dièdre incliné. R1 avant qu’il ne devienne vertical.
L2 7a>A0+ 25 m Remonter le dièdre vertical sur 10 m, puis en oblique sur la gauche, franchir un bombé. R2 sous le toit.
L3 4b 40 m Traverser à gauche sous le toit et remonter une première rampe. R3 2 m sous la sortie de la rampe.
L4 6a+/b 40 m Remonter un mur raide et fissuré. R4 plein gaz.
L5 5c/6a 35 m Monter droit sur 5 m, puis (ne pas poursuivre vers les pitons situés droit au-dessus) traverser franchement à droite sur 20 m, avant de remonter légèrement en oblique à droite sur une rampe. R5 au-dessus d’une grosse écaille, juste avant de rejoindre la rampe suivante.
L6 5c 45 m Remonter l'éperon au-dessus, puis gagner sur la droite la 2e rampe et la remonter jusqu’en haut (vire) tantôt en dalle, tantôt en fissure.
L7 5b 30 m Monter droit au-dessus du relais et gagner une zone de gros blocs. Ne pas prendre le grand dièdre sur la droite (pitons en place), mais traverser en oblique sur la gauche et gagner une vire par quelques gradins.
L8 3c 35 m Monter droit par une escalade facile. R8 au pied d’un dièdre caractéristique.
L9 5c 35 m Ne pas prendre le dièdre, mais gravir par un crochet sur la droite une superbe fissure crochetante. Revenir sur la gauche et gagner le sommet du dièdre. Poursuivre pour gagner R9.
L10 4c 35 m Gravir droit une 1re fissure, puis traverser 10 m à droite et franchir un petit surplomb. R10 sur une petite marche (2 pitons non reliés).
L11 5b+ 35 m Monter en ascendance sur la gauche pour gagner une vire. Traverser alors à droite pour revenir à l’aplomb de R10. R11 à droite sur la vire (ne pas utiliser un relai sur pitons plus haut à gauche, au pied du grand dièdre verdâtre).
L12 4b 35 m Remonter sur la droite une rampe évidente et gagner derrière le pied d’un dièdre.
L13 5b 40 m Remonter ce dièdre par un crochet sur la droite. R13 sur la gauche.
L14 5b+ 50 m Remonter en légère ascendance sur la gauche un mur raide. Traverser sur la gauche (relai facultatif). Remonter alors une zone plus facile et gagner sur la gauche une arête secondaire. R14 sur des blocs.
L15 3b 7 m Traverser à gauche pour gagner la première fissure (longueur facultative). R15 au pied de la cheminée (2 pitons non reliés + friends).
L16 4c 45 m Remonter une 1re fissure-cheminée (4b) puis un couloir sur la droite. Franchir une 2e fissure-cheminée (4c) donnant accès à un mur. Le franchir et gravir quelques gradins.
L17 4b 40 m Remonter une rampe sur la droite donnant accès à une fissure ramenant sur la gauche et à l’aplomb du relai. Éviter une fissure en 6a+ surplombante décrite dans le topo de Petit.
L18 5b 30 m Remonter une rampe qui traverse à gauche, et gagner une vire située au-dessus. R18 à construire.
L19 5c 40 m Remonter la courte rampe sur la droite et gagner par un court mur pas en dalle une fissure large au-dessus en rocher moyen (ne pas aller dans la grande fissure de droite). La remonter et gagner sur la droite une fissure large. R19 sur une plate-forme.
L20 5b 35 m Remonter une fissure, traverser des gradins à gauche puis remonter une autre fissure. Variante : au lieu de traverser à gauche, continuer droit au-dessus et sortir par un surplomb (6a) qui coiffe une niche. Sortie en mauvais rocher. R20 sous une dalle.
L21 4c 40 m Remonter la dalle sur 10 m, puis des rochers faciles. R21 (facultatif).
36185

Poursuivre l’ascension de ces rochers faciles en corde tendue ou sur 2 longueurs.
Plusieurs variantes sont possibles dans la partie supérieure. Prendre au plus facile.

Une corde de 60 m permet de combiner L1+2, L7+8, L9+10, L11+12, L13+14', L14'+15, L17+18', L18'+19, L20+21.

Les longueurs de corde sont peu fiables, plus ou moins, il faut mesurer de façon certaine et modifier le topo.

Descente

Par la Combe de Bure 1 h 30 - 2 h

Descente passant quasiment au pied de la voie. Traverser le plateau en direction de l'observatoire (W) et prendre la 1re combe sur la droite (Combe de Bure). Un grand pierrier cairné vers le milieu conduit à un rappel. En début de saison, des névés peuvent rendre délicat l'accès au rappel.
2 relais possibles :

  • rive gauche : goujons de 12 mm, rappel de 30-40 m en fil d’araignée
  • rive droite : 3 bons pitons, rappel de 20 m dans l'axe

Une désescalade est aussi possible, mais exposée.
Du pied du rappel, suivre une vire herbeuse à gauche et des gradins pour descendre en direction de la trace de montée au Pas du Follet. Attention le passage sous les barres après le Pas du Follet est exposé aux chutes de pierres.

Par la Combe Ratin 2 h

Descente plus longue et ne passant pas au pied de la voie : traverser le plateau jusqu'à l'observatoire et descendre par le sentier de la Combe Ratin.

remarks

  • La voie emprunte la facette NE puis SE du pilier et présente une belle envolée bien gazeuse.
  • La meilleure période : de la fin du printemps au début de l'automne. Mais il peut faire froid.
  • 600 m d'escalade, dont 550 m soutenu, notamment dans le bas.
  • Bivouac :
    • Bivouac agréable dans les prairies sous le Pas du Follet (2030 m). Approche de 30 min le lendemain. La descente par la Combe de Bure permet de récupérer les affaires au retour de la voie.
    • Bivouac possible à la Cabane de l'Avalanche (1532 m), ou à la Cabane du Vallon de l’Âne (1766 m). Approche plus longue (1 h 30 à 2 h) et paumatoire de nuit le lendemain.

Contrairement à ce que l'on croit, René Desmaison n'est pas le premier à avoir défloré la falaise du Pic de Bure. C'est Raymond Lenninger (compagnon entre autres de Pierre Allain) et Malipier qui ont gravit cette paroi en 1943, par une ligne de dièdres situés d'avantage au N. Exploit remarquable pour l'époque, coté TD par eux-mêmes.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Corde 2×50 m
  • Un jeu de 6-8 friends et/ou coinceurs
  • Marteau et pitons au fond du sac au cas où
  • Une pédale et quelques ficelous pour changer les sangles vieillissantes peuvent être utiles pour L2.

external_resources

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • ca
  • eu
  • de
  • it