Pointe Thorant : Voie des Plaques Rouges

Pointe Thorant : Voie des Plaques Rouges

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

General

route_types: loop
activities:
durations: 2 day(s)
rock_types: granit
configuration: face

quality: medium

Location

Rating

D+  
5b > 5a

    III  X3    P3  E3 

heights

elevation min/max : 2673 m / 3583 m

height_diff: +910 m / -910 m

height_diff_difficulties: 280 m

difficulties_height: 3300 m

orientations

E W S N

route_history

Ouverture : 5 août 1964 - Pierre Chapoutot, Bernard Wyns.

description

Voie classique sur un excellent rocher, présentant plusieurs variantes.

Approche 2 h

Du refuge de la Selle, prendre le sentier menant au Glacier de la Selle. Au pied de l'arête S (bivouacs), remonter la moraine au pied de la face E du contrefort S, puis des dalles moutonnées ou des névés jusqu'au pied de la face E. Contourner un rognon, et rejoindre une dalle sous une gorge.

Voie

Ligne générale

La voie se déroule dans la face E sous le sommet. On distingue dans le bas de la face une gorge bien marquée. Celle-ci se poursuit de façon moins marquée à droite dans la partie supérieure, au centre on distingue un grand dièdre rouge évident et sur la gauche une grosse écaille dans le mur rouge. La voie démarre par la gorge, passe au pied du dièdre et franchit l'écaille par son bord gauche.
On peut distinguer deux parties dont la deuxième est nettement plus intéressante que la première : la première dans du bon rocher gris, la deuxième dans un excellent granit rouge sculpté.

Détail

Gravir les dalles sous la gorge (4b, peu protégeable), puis la gorge elle-même.
Contourner le premier surplomb par la gauche (IV+).
Quitter la gorge à droite en franchissant un petit mur (un pas de IV+, un piton bien visible).
Ne plus chercher à remonter la gorge (verglas, humidité, rochers dangereux), rester en rive gauche et monter au plus facile jusqu'au pied du grand dièdre (II, environ 100 m).

Traverser à gauche jusqu'à l'aplomb de l'écaille (on arrive à côté d'une dalle grise très claire).
Par un zone de fissures, gagner le dièdre fermé, formé par l'écaille (V). Monter à gauche de l'écaille, puis retraverser immédiatement au-dessus de celle-ci, au niveaux de bons becquets, jusqu'à trouver une rampe allant vers la gauche (V-, aérien).
Gravir cette rampe, IV+ au début, et monter en oblique à gauche vers une zone de faiblesse.
Gravir un dièdre/cheminée qui mène à proximité de l'arête S (III).
Remonter l'arête jusqu'au sommet (III).

Descente

La descente se fait par l'arête S puis en face E.
10 m sous le sommet, on trouve à gauche (W) un ancrage de rappel. Par un rappel de 50 m ou de la désescalade, gagner une zone moins raide. Descendre l'arête S dans du terrain facile (II au début puis I peu soutenu) jusqu'à un gendarme percé d'un trou.
De là, suivre versant E un ensemble de petites vires de droite à gauche sans trop descendre vers une arête secondaire et descendre vers un gros bloc (2 goujons). Désescalader sous le bloc puis suivre à nouveau des vires descendantes de droite à gauche (2 goujons) jusqu'à une dalle lisse qui surplombe le névé ovale (ou éboulis plus tard en saison). Un relai en place pour descendre en rappel sur le névé, ou contre-assurer la désescalade de la dalle jusqu'à une zone plus facile qui borde la neige.
Aller à la base du névé et par du terrain facile tirer à l'extrémité gauche (N, 1 cairn au-dessus de 2 gros blocs). Passer entre les blocs pour trouver un relai de rappel (sangles et pitons).
Rappel de 50 m jusqu'à la neige, ou rappel de 25 m pour rejoindre des vires qu'on désescalade vers la gauche.
On rejoint l'itinéraire d'approche 200 m sous l'attaque de la voie.

remarks

  • Au soleil à partir de 8 h.
  • La gorge peut être inaccessible lorsque le névé ne couvre plus toute la dalle, mais la partie inférieure seulement (roture surplombante). La gorge est facilement accessible si le névé monte jusqu'au pied de la gorge, ou s'il ne couvre plus la dalle.
  • En fin de saison les crampons sont souvent inutiles, les restes de névés sont contournables.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • eu
  • it
  • en
  • de