Aiguilles Dorées : Traversée E >> W

Aiguilles Dorées : Traversée E >> W

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang es

Map

  • Swisstopo - 46 - Val de Bagnes
  • Swisstopo - 282 - Martigny
  • Swisstopo - 1345 - Orsières
  • IGN - 3630OT - Chamonix - Massif du Mont Blanc

Licence

General

route_types: loop
activities:
durations: 1 day(s)
configuration: edge

quality: medium

Rating

D-  
6a > 4c

  A1    IV    P3 

heights

elevation min/max : 3170 m / 3519 m

height_diff_up: 400 m

height_diff_difficulties: 250 m

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

E W S N

route_history

V.A. Flynn, W.J. Murphy, 30 août 1892 (dans le sens W>>E).
Mlle Adèle Heiner avec le guide Maurice Crettez, 31 août 1898 (dans le sens E>>W).

description

La traversée intégrale des aiguilles Dorées est un long et esthétique parcours engagé. On est constamment en altitude (3400/3500m) et il faut être rapide et efficace pour tenir l'horaire.

Les Aiguilles Dorées
Les Aiguilles Dorées
Aiguilles Dorées: Itinéraires du versant N
Aiguilles Dorées: Itinéraires du versant N

Itinéraire Compter environ 10h pour la traversée des arêtes

Tête Crettez

De la cabane du Trient (ou d'Orny), gagner le pied de la brèche Crettez (à l'W du col droit).
Soit remonter à la brèche par un étroit couloir raide (neige rare ou rocher III+/IV- suivant la saison, attaque classique).
Soit plus à gauche (50 m) : remonter des gradins en III jusqu'à une vire, au départ de deux longueurs bien protégées en IV (belle dalle et fissure, protection sur spits) qui conduisent en haut du couloir classique.

De cette brèche on gagne par des vires du versant S le pied de la tête Crettex (ascension possible en aller-retour IV).

Aiguille de Javelle

Escalader une petite longueur, (III, cordelette de rappel en place) puis reprendre les vires du versant S jusqu'au pied de l'aiguille Javelle (ascension possible IV à l'ancienne, retour en rappel aux vires).

Contourner le Trident et rejoindre le col Copt puis la Tête Biselx

On contourne le Trident par le versant S puis, par l'arête, on gagne le col Copt (court passage en versant N et désescalade).

Si les conditions d'enneigement sur le haut du Couloir Copt sont correctes, le plus rapide est de traverser versant N, en longeant l'Aiguille Sans Nom, jusqu'au pied du couloir-cheminée de la tête Biselx.
Quand le couloir est trop sec, remonter droit une fissure (6a ou A1, 30 m, physique) pour rejoindre le pied de l'Aiguille Sans Nom. On peut soit la traverser par le versant N sur des vires mixtes, soit par le versant S (un peu plus long). Par une désescalade en III ou un petit rappel, on rejoint le col au pied de la Tête Biselx.
Remonter au sommet de la tête Biselx (option no1 : rampe fissurée menant à une brèche de l'arête S, option no2: cheminée en mauvais rocher W puis N)

Aiguille Penchée et Aiguille de la Varappe

Redescendre par un système de vire en mauvais rocher jusqu'à un ressaut plus raide et tirer un rappel de 25 m en versant S, puis désescalader quelques mètres pour rejoindre les vires du versant S qui permettent de contourner la pointe Fynn. En remontant légèrement, on passe près d'une boîte au lettre et on continue vers l'arête qu'on suit avant de redescendre à la brèche précédent les Aiguilles Penchées (rappel).
Option 1: Contourner entièrement ces aiguilles par le versant N (rocher brisé, mixte, pas de III+).
Option 2 : Par le versant N, rejoindre la brèche entre les sommets E, Central et le W. Puis contourner à nouveau le sommet W par le Versant N (désescalade III+ ou rappel).
Rejoindre l'arête aérienne, passer par une boîte au lettres, et désescalader sur le fil (exposé, quelques pas athlétiques) pour gagner les vires du versant S que l'on suit jusqu'au pied de l'aiguille de la Varappe (les gendarmes du Labande et des 100 plus belles ne sont pas nets) ; par le versant N on gagne le sommet W de l'aiguille de la Varappe.

Descente - nouvelle ligne de rappels (compter 2 heures)

Le gardien a équipé une ligne de rappels qui suit le fil de l'arête, et démonté tous les autres en place (!), notamment celle qui descendait sur les dalles direction NW.

Une fois au sommet de l’aiguille de la Varappe, suivre l'arête W à plat sur 30 m. Puis la branche de droite sur 20 m. Quand elle plonge dans le vide, vous trouvez une chaîne inox pour rappels. Après les deux premiers rappels verticaux, l'arête devient presque horizontale et on atteint un relais sur lunule (cordelette orange). Il est préférable de désescalader cette section sur une trentaine de mètres, jusqu'au relais suivant (3 m sous un autre relais sur lunule au bout de l'arête). Le 4e rappel est sur le col au-dessus de la pente de neige, et un dernier relais sur lunule dans les rochers à l'E (alternativement sur un gros bloc au milieu de la pente de neige) permet de franchir la rimaye.

Entre les chaînes, une deuxième série de points, le premier sur (un seul) spit, les autres sur cordelettes (lunules) permettent de faire les rappels avec une seule corde de 50 m. Risque important de coincement de corde et chute de pierres.

Possibilités d'échappatoires
  • Rappels par les voies modernes des faces S versant Saleina et notamment au pied de la fissure dièdre du col Copt (2×50 m).
  • Rappels en droite gauche du col Copt déconseillés car exposés aux chutes de pierres(2×50 m).
  • En cas d'aller-retour à la tête de Biselx ou de traversée W/E nouveaux rappels à l'E de la brèche Crettez, en remontant de quelques mètres : cairn (2x25 minimum)

remarks

  • L'itinéraire est autour de 3400/3500m pendant un bon moment.
  • Mis à part le départ, le soleil est là dès le lever du jour.
  • Recherche d'itinéraire pas évidente. Sections d'escalade courtes mais soutenues dans leur niveau de difficulté.
  • Parcours d'arête long avec beaucoup de montée-descente. Le sens E/W est le plus esthétique, avec la belle fissure, mais sans doute le plus long, et un peu plus engagé car le retour est moins aisé à partir de la tête de Biselx.
  • Descente par les rappels de l'Aiguille de la Varappe fortement conseillée (relais en place).

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • 4 dégaines, 1 petit jeu de friends, coinceurs et grandes sangles, notamment pour équiper la fissure en 6a.
  • Corde : 2×50 m (utile aussi en cas de retraite)
  • 7 m de cordelette

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • ca
  • eu
  • de
  • it