Le Sirac : Traversée des arêtes E >> W

Le Sirac : Traversée des arêtes E >> W

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 3437ET - Orcières-Merlette - Sirac - Mourre Froid - Parc national des Ecrins

Licence

General

route_types: traverse
activities:
durations: 1 day(s)
rock_types: gneiss, migmatite
configuration: edge

quality: medium

Rating

AD  
4b > 3c

    IV    P4 

heights

elevation min/max : 2217 m / 3440 m

height_diff_up: 1400 m

height_diff_difficulties: 1400 m

slope: 40°

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

E W S N

route_history

Première ascension : 17 juillet 1911 - V. Cordier, Christophe et Pierre Turc.

description

25669

Approche du refuge à l'arête : 3 h

Du refuge de Vallonpierre (2217 m)

Prendre le sentier en direction du refuge de Chabournéou. Environ 45 min plus tard, lorsque ce dernier commence à descendre en faisant des lacets, le quitter et commencer à remonter (névés) en direction de la Brèche en V du Sirac.

Du refuge de Chabournéou (1998 m)

Prendre le sentier direction refuge de Vallonpierre, 50 m après le virage à droite de la deuxième série de lacets, monter à gauche dans une vague dépression (cairns, pas de sentier) située bien avant le torrent du Sirac. La montée est raide mais permet d’éviter une grande partie des dalles et barres rocheuses qui se situent autour du torrent du Sirac.
Monter tout d’abord droit puis en tirant légèrement à droite pour rejoindre le bas de la branche E du glacier du Sirac. Cette branche est à gauche du gros rognon rocheux séparant le glacier.

Suivant les conditions :
- Remonter la branche à droite du rognon rocheux (en début de saison).
- Remonter la branche à gauche du rognon rocheux et rejoindre le plateau supérieur par des gradins ou névés (en fin de saison).

La rimaye se passe bien à gauche (rive droite) ou par les rochers de gauche. Ensuite, soit monter à la brèche, soit prendre un couloir à droite (40° glace). Ce dernier sort sur l'arête à 3200 m et permet d'éviter 2 longueurs de rochers pourris depuis la brèche.

Traversée des arêtes de l'arête à 3200 m au sommet W : 6 h

Suivre l'arête en restant plutôt côté N au début (attention au rocher pourri). Monter au sommet E (3414 m). Suivre ensuite le fil de l'arête jusqu'au sommet W (3440 m)

Descente du sommet W au refuge : 5 h

Du sommet W, descendre par la Voie normale (côté Vallonpierre), peu évidente et paumatoire :
Suivre l'arête pendant quelques mètres et prendre à gauche (S) pour descendre un petit couloir avec vague trace (ou plutôt piétinement) qui longe le côté gauche de l’arête de l'épaulement S. Puis emprunter un système de vires repérées par des cairns jusqu'à une brèche à l'origine d'un grand couloir raide rejoignant le glacier de Vallonpierre. Ne pas descendre ce couloir (dangereux) mais remonter le fil de l'arête sur 5 m puis contourner le gendarme (taches de lichen jaune) en traversant par la droite sur une vire étroite (4 pitons, 50 m). Ensuite descendre en zigzaguant par des vires et cheminées en se rapprochant du couloir de droite (cairns à suivre). On atteint le glacier par 2 rappels de 25 m et 30 m (nombreuses cordelettes en place).

Une alternative déconseillée mais néanmoins utile par mauvais temps consiste à descendre en rappel dans le couloir (qualifié de dangereux). Commencer la descente par la voie normale jusqu'au cairn juste avant la brèche qui donne sur le couloir. À ce point, traverser sur la droite (attention gros bloc branlant). Continuer 2-3 mètres, désescalader 2 mètres puis revenir vers la rive gauche du couloir. Un relais avec maillon rapide est caché dans une fissure (juste à l'aplomb du gendarme). Les relais suivants sont décalés en rive gauche puis droite jusqu'à atteindre le dernier relais (sur 2 spits) qui permet de rejoindre le glacier. Le couloir étant jonché de cailloux, la descente en rappel requiert une attention accrue. Encore plus lors du rappel de corde.

De là :
- Descendre rive droite, contourner un mur de glace par l'éboulis à droite (et un névé encore plus à droite) puis descendre le glacier. En bas, tirer à gauche pour trouver une sente et un cairn. Désescalader une petite barre rocheuse par une traversée délicate, 1 rappel possible. On rejoint ensuite facilement le refuge.
- Ou (déconseillé) descendre le glacier rive gauche et rejoindre le glacier de Gouiran (désescalade). De là on rejoint facilement le refuge.

Une sage précaution est d'imprimer le topo de la descente

remarks

  • La traversée des arêtes se déroule à haute altitude (3300-3400 m) et nécessite une bonne acclimatation.
  • L'escalade n'est pas difficile (quelques pas de III ou IV), mais le rocher demande des précautions !
  • L'itinéraire n'est pas trop gazeux.
  • Nombreuses possibilités de bivouac autour du refuge de Vallonpierre (plats herbeux), ou vers un plat herbeux 100 m sur la gauche avant d'arriver au refuge (en traversant le torrent à gauche).

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Crampons, piolet, casque !
  • Quelques coinceurs + sangles
  • Corde à double 50m
  • 1 broche à glace pour la descente

external_resources

  • Une description très détaillée de la descente est disponible au refuge (ou ici)

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en